La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 221 à 240 de 605 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Estimation, dans un dispositif familial issu des populations porcines françaises en sélection, de l’effet quantitatif de mutations dans des gènes majeurs et des gènes candidats

Consulter le resumé

L’étude repose sur le contrôle de performances en station (croissance, composition corporelle et qualité de viande) de familles composées d’une cinquantaine de descendants (mâles castrés et femelles) d’un même père de race pure. Ce dispositif a vocation à estimer, dans les populations porcines françaises en sélection, l’effet de mutations publiées dans la bibliographie, certaines parfois exploitées commercialement.
PDF icon Estimation, dans un dispositif familial issu des populations porcines françaises en sélection, de l’effet quantitatif de mutations dans des gènes majeurs et des gènes candidats
2012

Le prix du porc perçu par les producteurs de l’Union Européenne

Consulter le resumé

De nombreuses cotations du porc existent en Europe, traduisant la situation de l'offre et de la demande sur un marché spécifique. Elles ne renseignent que rarement sur le niveau réel de rémunération des éleveurs. Or, dans des pays où les coûts de production sont assez proches, la connaissance du prix réellement payé est un élément vital pour apprécier la compétitivité des filières porcines dans différents pays. Dans un contexte de variabilité accrue des coûts de production et de situation économique tendue, cette étude a pour objectif :
PDF icon Le prix du porc perçu par les producteurs de l’Union Européenne
2012

Marché chinois : ces importations qui bouleversent le monde

Consulter le resumé

En forte croissance depuis cinq ans, les importations chinoises ont dépassé 1,7 millions de tonnes en 2011, dont deux tiers d'abats. Accéder à ce pays est toujours difficile, mais fructueux.
2012

Immunity Traits in Pigs: Substantial Genetic Variation and Limited Covariation

Consulter le resumé

Background: Increasing robustness via improvement of resistance to pathogens is a major selection objective in livestock breeding. As resistance traits are difficult or impossible to measure directly, potential indirect criteria are measures of immune traits (ITs). Our underlying hypothesis is that levels of ITs with no focus on specific pathogens define an individual’s immunocompetence and thus predict response to pathogens in general. Since variation in ITs depends on genetic, environmental and probably epigenetic factors, our aim was to estimate the relative importance of genetics.
2011

Deciphering the genetic control of innate and adaptive immune responses in pig: a combined genetic and genomic study

Consulter le resumé

Improving animal robustness and resistance to pathogens by adding health criteria in selection schemes is one of the challenging objectives of the next decade. In order to better understand the genetic control of immunity in French Large White pigs, we have launched a program combining genetic and genomic studies not focussing on any particular pathogen.
PDF icon Deciphering the genetic control of innate and adaptive immune responses in pig: a combined genetic and genomic study
2011

Evolution des modèles d'élevages de porcs dans les principaux pays producteurs de l'UE : enjeux et perspectives

Consulter le resumé

En 2008, trois grands types d’élevages d’avenir ont été identifiés pour la production porcine française à l’occasion d’une vaste étude réalisée par l’IFIP-Institut du porc et ses partenaires (Roguet et al., 2008, 2009) : un élevage naisseur-engraisseur (NE) de 250-300 truies sur 100 à 200 ha de foncier (logique sous-jacente : valoriser la complémentarité entre le porc et les céréales),une grande structure NE de 500 à 1 000 truies (accéder à une productivité élevée du travail), une maternité collective alimentant les ateliers d’engraissement des associés (externaliser et spécialiser le naissage
PDF icon Evolution des modèles d'élevages de porcs dans les principaux pays producteurs de l'UE : enjeux et perspectives
2011

Evolution des modèles d’élevages de porcs dans les principaux pays producteurs de l’UE : enjeux et perspectives

Consulter le resumé

visuel d'intervention.
PDF icon Evolution des modèles d’élevages de porcs dans les principaux pays producteurs de l’UE : enjeux et perspectives
2011

Essor et mutation de la production porcine dans le bassin nord-européen : émergence d'un modèle d'élevage transfrontalier inédit

Consulter le resumé

L’Allemagne, les Pays-Bas et le Danemark deviennent un bassin de production unique avec spécialisation géographique des activités et des flux transfrontaliers importants d’animaux.
2011

Sélection génomique : quelles perspectives réalistes chez le porc ?

Consulter le resumé

Méthode de sélection basée exclusivement sur des données moléculaires, la sélection génomique révolutionne actuellement la sélection laitière. Pour adapter cette méthode aux spécificités de la production porcine, un ambitieux programme de recherche, appelé Utopige, vient d’être lancé par Bioporc* et l’Inra. Ce programme intègre des mesures originales (comme l’analyse aux rayons X des carcasses) et surtout, tient compte de la production d’animaux issus de croisements entre différentes races.

* Bioporc regroupe ADN, Gène +, Nucléus, Pen Ar Lan, et l’Ifip.
PDF icon Sélection génomique : quelles perspectives réalistes chez le porc ?
2011

La compétitivité de la filière porcine française : diagnostic et actions à conduire

Consulter le resumé

Au vu de la situation de ses concurrents, la France a une carte à jouer !
PDF icon La compétitivité de la filière porcine française : diagnostic et actions à conduire
2011

New strategic research agenda : robustness in animal breeding

Consulter le resumé

visuel d'intervention
PDF icon New strategic research agenda : robustness in animal breeding
2011

Sélection et production porcine

Consulter le resumé

2011

La production de porcs aux Pays-Bas : comprendre le retour à la croissance

Consulter le resumé

Cet article analyse le retour à la croissance depuis 2003 de la production porcine aux Pays-Bas, un pays pourtant sous fortes contraintes.

La stratégie de restructuration des élevages porcins y est étudiée de près, certaines sévolutions néerlandaises ayant préfiguré ce qui allait se passer dans notre pays.

A l’avenir, le cheptel porcin ne devrait plus croître aux Pays-Bas.
PDF icon tp4roguet11.pdf
2011

Croissance de la production porcine aux Pays-Bas : enjeux réglementaires et débat de société

Consulter le resumé

La production porcine des Pays-Bas négocie pied à pied son chemin entre contraintes réglementaires fortes, en particulier à propos de la qualité de l'eau, et pressions sociétales insistantes en direction du bien-être animal et du modèle d'élevage
2011

Bilan d'activité de l'IFIP en anglais

Consulter le resumé

PDF icon Bilan d'activité de l'IFIP en anglais
2011

Prix du porc : influences extérieures

Consulter le resumé

Le prix du porc européen, de tout temps très fluctuant, obéissait à des mécanismes connus le rendant, sinon toujours « prévisible », du moins explicable. L’intensification des échanges internationaux et les chocs qui affectent l’économie mondiale (crise financière, flambée des matières premières, tensions sur le pouvoir d’achat, déplacement de la croissance…) ne l’épargnent pas. Il est de moins en moins facile d’anticiper le marché du porc et d’agir sur lui. Il y a donc lieu de chercher de nouveaux remèdes.
PDF icon bp2011n410.pdf
2011

Production de porcs aux Pays-Bas. Comprendre le retour à la croissance

Consulter le resumé

En 2009, les Pays-Bas réalisent 8% de la production porcine européenne, presque autant que le Danemark (8,6%), derrière la France (10,3%), l’Espagne (15,6%) et l’Allemagne (21,5%).

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2011

Allemagne, de la production au détail. Evolution des prix, caractéristiques des produits et fonctionnement de la filière

Consulter le resumé

A première vue, l’observation des niveaux et des évolutions des prix dans la filière porcine allemande laisse apparaître des différences sensibles avec la France. Le paiement reçu par les producteurs est supérieur outre-Rhin, alors que différents indicateurs montrent que les prix de détail y sont plus faibles (de 10 à 20% en fonction des produits, selon certaines sources).

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2011

Perspectives des marchés des matières premières de l'alimentation animale : analyse prospective des écarts

Consulter le resumé

Les formules alimentaires porcines sont liées à la disponibilité de matières premières. La comparaison de 2000-2009 des prix des céréales et tourteaux fait ressortir un avantage comparatif vis-à-vis de la Bretagne, de 48 $/t pour l’aliment aux Etats-Unis et de 30 $/t au Brésil où maïs et soja sont à la base des formules.
PDF icon tp2roussillon11.pdf
2011

Bilan porcin français en 2010 : La production s’érode

Consulter le resumé

Le bilan porcin français a peu évolué en 2010. Le déficit commercial s’est stabilisé à 33 millions d’euros, grâce aux bons résultats des exportations vers les pays tiers, tandis que la concurrence allemande se fait plus vive dans l’UE.

L’Espagne poursuit sa progression sur le marché français.
PDF icon bp2011n408.pdf
2011

Pages