La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 41 à 60 de 398 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

Les résultats des élevages de porcs en France en 2011

Consulter le resumé

Encore un nouveau sommet pour le prix de l’aliment en 2011, et les marges des éleveurs sont entraînées vers le fond. Comment dans ce contexte dégager un résultat suffisant pour réaliser les investissements nécessaires à la pérennité des élevages, ou même seulement dégager un revenu raisonnable ?

PDF icon techporc_aubry_n6_2012.pdf
2012

Les outils d’évaluation du bien-être en élevage

Consulter le resumé

En Europe, la réglementation a été le moteur de la prise en compte du bien-être dans les filières d’élevage. Des pays tiers, mais aussi des organisations commerciales en France et à l’étranger, intègrent eux aussi cette dimension dans la production des animaux et la mettent en avant.

PDF icon techporc_courboulay_n6_2012.pdf
2012

La chaleur en production porcine : comment réduire son impact ?

Consulter le resumé

Les performances des animaux sont dégradées lorsque la température s’élève. D’une manière générale, il y a baisse de l’appétit, ce qui se traduit pour le porc à l’engrais par une diminution de la croissance. Pour la truie en lactation, ceci s’accompagne d’une perte de poids plus importante, avec des répercussions possibles sur le cycle de reproduction suivant.

PDF icon techporc_massabie_n6_2012.pdf
2012

Quelle relation entre prix du porc et des pièces en France ?

Consulter le resumé

De par sa nature libérale et concurrentielle, le marché du porc génère d’importantes fluctuations de prix, des animaux comme des pièces qui en sont issues. Si les prix sont souvent considérés comme étroitement liés, la relation entre ces cotations est plus complexe qu’il n’y paraît.

PDF icon techporc_antoine_n6_2012.pdf
2012

La problématique : une problématique majeure pour le secteur de l'abattage

Consulter le resumé

La protection animale en abattoir prend un nouveau virage à partir du 1er janvier 2013, avec la mise en application du règlement (CE) 1099/2009, relatif à la protection des animaux au moment de leur mise à mort. Pour les abattoirs, cette évolution s’accompagne d’une exigence de formation accrue du personnel. Les méthodes de gestion des animaux et les procédures de manipulation et de mise à mort seront également plus formalisées

PDF icon techporc_frotin_n6_2012.pdf
2012

Des niches en post-sevrage pour réduire la consommation en chauffage

Consulter le resumé

Durant l'hiver 2011-2012, des niches "intelligentes" ont été testées dans des post-sevrages de la station de Villefranche-de-Rouergue. Avec 75 % d'économie de chauffage, l'impact sur la facture d'électricité est indéniable. Le système doit toutefois être adapté au caillebotis intégral pour ne pas générer un surcroît de travail.

PDF icon techporc_massabie_n7_2012.pdf
2012

Allemagne, Espagne : une main d'oeuvre low-cost dans les abattoirs

Consulter le resumé

Pour l'aval de la filière, la recherche de valeur ajoutée passe souvent par le développement de la découpe. La grande variabilité des salaires minimaux au sein de l'Union européenne influe sur la compétitivité des entreprises.

PDF icon techporc_roussillon_n7_2012.pdf
2012

Echographie : un outil au potentiel sous-exploité

Consulter le resumé

L'échographie est mise en oeuvre en élevages depuis plus de 20 ans et elle est accessible à un grand nombre croissant d'éleveurs. Son usage reste cependant limité au contrôle de gestation, alors que des applications plus diversifiées sont possibles, moyennant un matériel et un entraînement adaptés.

PDF icon techporc_boulot_n7_2012.pdf
2012

La Peste Porcine Africaine aux portes de l'Europe

Consulter le resumé

La Peste Porcine Africaine portait plutôt bien son nom jusqu'il y a cinq ans : la maladie était en effet surtout liée au continent africain. Mais depuis 2007, cette peste s'étend géographiquement et devient désormais russe, voire européenne. Une vigilance toute particulière doit donc être accordée à cette maladie qui pourrait frpper aux portes de l'Europe et pénaliser la filière porcine.

PDF icon techporc_hemonic_n7_2012.pdf
2012

La stratégie d'allotement au sevrage peut influencer les performances

Consulter le resumé

Les combats et les interactions agressives faisant suite au regroupement des porcelets au sevrage ont des conséquences généralement transitoires. Ils cessent lorsqu'une nouvelle hiérarchie sociale est établie. Dans certaines situations de mélange important ou de stress environnemental, les performances pourraient toutefois être affectées. Lorsque l'agressivité entre animaux est forte, mieux vaut regrouper les porcelets à partir d'un nombre modéré de portées. Cela peut permettre de limiter le niveau des agressions et de sécuriser les performances de post-sevrage.

PDF icon techporc_royer_n7_2012.pdf
2012

Quelle pratique de rationnement pour les porcs à l'engrais ?

Consulter le resumé

Le rationnement, recommandé en finition, est également pratiqué en période de croissance. Nos résultats montrent que si cette pratique réduit la vitesse de croissance, elle a peu d'influence sur les caractéristiques des carcasses. De ce fait, par rapport à une conduite alimentaire libérale, le rationnement en croissance induit au final une variation de la marge par carcasse vencue relativement modeste.

PDF icon techporc_gaudre_n8_2012.pdf
2012

Brésil : une filière porcine qui s'essouffle

Consulter le resumé

La filière porcine brésilienne est l'une des plus compétitives du monde, mais a souffert des difficultés sanitaires du pays pour développer ses exportations. A l'heure où les marchés chinois et japonais s'ouvrent au porc brésilien, d'autres facteurs pourraient à terme contraindre l'accroissement de la production et des exports.

PDF icon techporc_duflot_n8_2012.pdf
2012

Génétique : les enjeux du contrôle de performances

Consulter le resumé

La sélection génomique ouvre la possibilité de sélectionner de nouveaux caractères. Son développement passera par la capacité que la recherche et les OSP auront à réaliser de nouvelles mesures. Pour se préparer à ces nouveaux enjeux, FG Porc* et l'Inra se mobilisent pour la création d'une nouvelle station de contrôle de performance, tout en consolidant l'expertise du contrôle en ferme.
*FG Porc (France Génétique Porc) regroupe les OSP ADN, GENE+, NUCLEUS et l'IFIP

PDF icon techporc_bidanel_n8_2012.pdf
2012

Peut-on utiliser des chaînes comme matériaux manipulables ?

Consulter le resumé

La mise à disposition de matériaux manipulables est une obligation réglementaire pour les animaux logés en groupe. Vers quelle solution se tourner pour répondre à cette demande ? L'Ifip évalue depuis plusieurs différents types de matériaux, dont des chaînes, pour les porcs à l'engrais. Cet article présente les résultats des derniers essais mis en place sur ce sujet.

PDF icon techporc_courboulay_n8_2012.pdf
2012

Consommation d'eau : un indicateur de suivi de l'élevage

Consulter le resumé

L'abreuvement représente 94% de l'eau consommée dans un atelier porcin. Pour tous les stades physiologiques, la consommation se concentre autour des repas. Une baisse de l'abreuvement peut signaler un épisode pathologique.

PDF icon techporc_massabie_n8_2012.pdf
2012

Qualité de l'air en élevage : comment mesurer les gaz ?

Consulter le resumé

Le congrès international EMILI a permis aux visiteurs d'échanger sur les émissions de gaz et de poussières des élevages. Les mesures doivent se poursuivre, avec des méthodes documentées et toujours plus adaptées aux besoins. L'identification de systèmes ou pratiques moins émetteurs et la reconnaissance de la performance environnementales nécessitent la mise en oeuvre de méthodes fiables et à l'incertitude connue.

PDF icon techporc_lagadec_n8_2012.pdf
2012

Mise en place d'une nouvelle visite sanitaire obligatoire

Consulter le resumé

Depuis le 1er octobre 2012, une nouvelle visite sanitaire obligatoire est instaurée. Elle concerne tous les élevages de porcs, et est effectuée tous les deux ans par le vétérinaire sanitaire. Les objectifs et les modalités de mise en œuvre sont décrits dans un arrêté ministériel à paraître prochainement. Cet article reprend les principaux éléments décrits dans cet arrêté ministériel et les conséquences concrètes pour les éleveurs.

PDF icon techporc_hemonic_n8_2012.pdf
2012

Grandes portées : plus de risques à maîtriser

Consulter le resumé

Les grandes portées exposent les porcelets et les truies à des risques spécifiques qu'il faut bien connaître. La mise en oeuvre de bonnes pratiques est plus que jamais nécessaire, pour éviter les défauts de viabilité et valoriser le potentiel des truies.

PDF icon techporc_do_boulot_n9_2013.pdf
2013

Certificats d’économie d’énergie : une aide à l’investissement

Consulter le resumé

Les certificats d’économie d’énergie (CEE) sont une incitation financière pour les travaux en faveur des économies d’énergie. Cumulable avec les aides nationales et/ou régionales, les CEE peuvent représenter jusqu’à 15 % du montant de l’investissement.

PDF icon techporc_marcon_n9_2013.pdf
2013

Alimentation de la truie hyperprolifique et qualité de ses porcelets

Consulter le resumé

On attend de la truie d'aujourd'hui beaucoup de porcelets, qu'elle les fasse naître avec vigueur pour un bon départ dans la vie et qu'elle produise beaucoup de lait. Et il faudrait qu'elle fasse tout cela avec une quantité minimale et standardisée d'alment ! Ne serait-ce pas trop demander ?

PDF icon techporc_do_quiniou_n9_2013.pdf
2013

Pages