La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 21 à 40 de 413 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre croissant Année

Trois protocoles de décapage du biofilm au banc d'essai

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 38-39

L’Ifip et Porc Spective ont testé des protocoles de décapage du biofilm des canalisations d’eau.
Ils sont effi caces mais pas toujours suffi sants s’ils ne sont appliqués qu’une seule fois.

PDF icon Anne Hémonic, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 38-39
2020

Transport des porcs : formation obligatoire, éleveurs compris !

Consulter le resumé

Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avril, p. 22-23, par Patrick Chevillon et Eric Gault

La refonte de la formation des transporteurs de porcs est effective depuis le 1er janvier 2017.
Elle a été organisée par la DGER (Ministère de l’Enseignement et de la Recherche) en charge de l’application de la réglementation bien être CE 1/2005 relative à la protection des animaux en cours de transport. Le certificat « CCTROV » est requis mais pas indispensable.

PDF icon Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avril, p. 22-23, par Patrick Chevillon et Eric Gault
2017

Transport de porcs vivants : la biosécurité est essentielle

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Tech Porc (FRA), 2016, n° 27, janvier-février, p. 29-32

Le transport des porcs vivants est un des principaux risques de transmission de maladies entre pays, régions ou élevages. Or, à l’international, la diarrhée épidémique porcine et la peste porcine africaine sévissent. En France, seule une partie du territoire est indemne de SDRP. Un nombre très important de camions avec des porcs circulent sur notre territoire (transport nationaux et internationaux). Le renforcement des mesures de biosécurité liées à ces transports est nécessaire pour limiter le risque de propagation des maladies.

PDF icon Isabelle Corrégé, Tech Porc (FRA), 2016, n° 27, janvier-février, p. 29-32
2016

Transformer un nourrisseur en distributeur de paille

Consulter le resumé

Valérie Courboulay, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2019, n° 270, juilllet/ août, p. 42

L’Ifip a testé à sa statione Romillé des dispositifs pour faciliter la distribution de paille à des porcs charcutiers sur caillebotis.

PDF icon Valérie Courboulay, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2019, n° 270, juilllet/ août, p. 42
2019

Transformation : vers des jambons de meilleure qualité technologique

Consulter le resumé

Gilles Nassy, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 266, février-mars, p. 42-43

L’Ifip estime que les conditions sont aujourd’hui réunies pour progresser sur la qualité technologique des jambons en impliquant les éleveurs.

PDF icon Gilles Nassy, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 266, février-mars, p. 42-43
2019

Traitements antibiotiques : en baisse chez les porcs, en hausse chez les truies

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Tech Porc (FRA), 2016, n° 28, mas-avril, p. 38-39

Entre 2010 et 2013, les usages d’antibiotiques sont en baisse pour les porcs, de la naissance à l’abattage. Seuls les usages pour les truies ont augmenté. L’explication la plus évidente est la mise en groupes des truies gestantes, qui a pu s’accompagner de déséquilibres sanitaires et d’une hausse des troubles locomoteurs.

PDF icon Anne Hémonic, Tech Porc (FRA), 2016, n° 28, mas-avril, p. 38-39
2016

Traitement via l’eau de boisson par pompe doseuse. Une affaire de méthode

Consulter le resumé

L’utilisation des pompes doseuses nécessite de respecter un ensemble de bonnes pratiques, indispensables pour optimiser la réussite thérapeutique. Elles permettent aussi de réduire les consommations d’antibiotiques, limiter les risques d’antibiorésistance et de respecter les limites maximales de résidus dans la viande.
PDF icon Traitement via l’eau de boisson par pompe doseuse. Une affaire de méthode
2011

Toolbox de l'Ifip audite les bâtiments sur smartphone

Consulter le resumé

Michel Marcon, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2019, n° 271, septembre, p. 50-51

L’application Toolbox mise au point par l’Ifip propose quatre calculettes pour un auto-audit simple et rapide de la ventilation, du chauffage, des équipements et de la conduite.

PDF icon Michel Marcon, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2019, n° 271, septembre, p. 50-51
2019

Thé vert et vitamine E pour protéger les oméga 3 issus de lin

Consulter le resumé

Dans une démarche nutritionnelle d'enrichissement en oméga 3 de la viande de porc, il est essentiel que les oméga 3 parviennent jusqu'à l'assiette du consommateur. Une des stratégies pour protéger ces acides gras consiste à enrichir la ration par des antioxydants : l'extrait de thé vert et la vitamine E ont été testés dans cet essai.

PDF icon techporc_vautier_n5_2012.pdf
2012

Test grandeur nature du BatiSanté : témoignage d’un éleveur

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2016, n° 29, mai-juin, p. 36-37

Dossier Santé animale : maîtrise sanitaire : des fondamentaux aux techniques de pointe

Le BatiSanté est un outil d’auto-diagnostic pour les éleveurs mettant en évidence les liens entre la gestion des bâtiments et la maîtrise de la santé des animaux. Ce document a été conçu pour être ludique et pédagogique, tout en proposant des solutions techniques.
Laurent Retif, éleveur en Loire-Atlantique, a accepté de le tester.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2016, n° 29, mai-juin, p. 36-37
2016

Système d’alerte : peut-on prédire les boiteries des truies gestantes ?

Consulter le resumé

Michel Marcon et Valérie Courboulay Tech Porc (FRA), 2017, n° 38, novembre-décembre, p. 20-21

Distributeurs automatiques d’aliments, abreuvoirs connectés, pesées en routine, antenne verrat et accéléromètres constituent des sources d’informations passionnantes pour étudier le comportement des truies. Depuis la mise aux normes bien-être des truies, ces données peuvent constituer un vivier très utile pour épauler l’éleveur dans son travail.

PDF icon Jan-Peter Van Ferneij, Tech Porc (FRA), 2017, n° 38, novembre-décembre, p. 10-11
2017

Surveillance des maladies non réglementées : la génétique française franchit une nouvelle étape

Consulter le resumé

Depuis une vingtaine d’années, les Organismes de la Sélection Porcine et les Centres d’Insémination Artificielle surveillent les maladies non réglementées d’importance majeure, comme le SDRP ou la pleuropneumonie. Sous l’égide de l’Ifip-Institut du porc et de l’Agence de Sélection Porcine, ils ont décidé de standardiser les protocoles de contrôle et de les fédérer dans une charte d’engagement volontaire, la charte EQS.

PDF icon techporc_correge_n17_2014.pdf
2014

Suivi de l’activité individuelle et quotidienne de truies gestantes

Consulter le resumé

Nathalie Quiniou, Tech Porc (FRA), 2017, n° 38, novembre-décembre, p. 28-29

Plus la truie gestante est active et lourde, plus elle dépense d’énergie aux dépens de la reconstitution de ses réserves et du développement de sa portée. La prise en compte de ce critère est envisagée pour ajuster la ration au jour le jour. L’amplitude de cet ajustement serait-elle anodine ou non ?

PDF icon Nathalie Quiniou, Tech Porc (FRA), 2017, n° 38, novembre-décembre, p. 28-29
2017

Statut sanitaire des reproducteurs et de la semence : enjeux et maîtrise

Consulter le resumé

Dossier santé animale : maîtrise sanitaire : des fondamentaux aux techniques de pointe

L’organisation génétique pyramidale nécessite une maîtrise sanitaire rigoureuse dans les CIA et dans les élevages de sélection et de multiplication. Malgré la diversité des opérateurs, les OSP et les CIA français ont toujours abordé de manière collective et concertée les enjeux sanitaires majeurs, accompagnés par l’Ifip et l’Agence de la sélection porcine.

PDF icon techporc_correge_n29_2016.pdf
2016

Stabilité du prix des aliments entre 2015 et 2017

Consulter le resumé

Didier Gaudré, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 264, décembre, p. 14

Le coût matière des aliments d’engraissement a peu évolué en trois ans. Le contexte est favorable à la réduction de leur taux de protéines.

PDF icon Didier Gaudré, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 264, décembre, p. 14
2018

Smartpharm, la pharmacie connectée

Consulter le resumé

Michel Marcon, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2019, n° 273, novembre, p. 38

L’Ifip a codéveloppé et testé un outil de numérisation des saisies des traitements vétérinaires qui permet le suivi sanitaire de l’élevage et assure une traçabilité complète.

PDF icon Michel Marcon, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2019, n° 273, novembre, p. 38
2019

Smartpharm automatise les saisies des traitements sanitaires

Consulter le resumé

Michel Marcon, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 258, mai, p. 20-21

L’Ifip développe avec Asserva une application pour identifier les médicaments par la lecture de QR code ou de code-barre et affecter ensuite un traitement adapté à la salle, la case ou l’animal porteur d’une puce RFID.

PDF icon Michel Marcon, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 258, mai, p. 20-21
2018

Smart Tracking surveille l'activité des porcs

Consulter le resumé

Michel Marcon, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 272, octobre, p. 17-18

Savoir comment se comporte chaque porc dans les cases, combien de temps ils passent à manger ou boire… C’est ce que propose le Smart Tracking actuellement testé à la station de l’Ifip à Romillé.

PDF icon Michel Marcon, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 272, octobre, p. 17-18
2019

Sevrage à trois semaines : attention aux lactations courtes

Consulter le resumé

A la faveur de mises aux normes ou d'agrandissements, beaucoup d'élevages ont modifié leur conduite en bandes. Le sevrage à trois semaines est devenu majoritaire. Cette technique pourrait-elle exposer certaines de nos truies prolifiques à des risques de défaut d'involution utérine et impacter les performances.

PDF icon techporc_boulot_n24_2015.pdf
2015

Sensibiliser les éleveurs à un usage raisonné des antibiotiques

Consulter le resumé

Dossier spécial : santé des porcs

La connaissance générale des éleveurs sur les antibiotiques, bien que perfectible, repose sur des bases globalement correctes. Parmi les freins exprimés à la mise en place de solutions pour réduire les traitements, ont été cités les contraintes administratives relatives aux bâtiments d'élevage et les doutes sur l'intérêt sanitaire et économique de certaines alternatives.

PDF icon techporc_hemonicc_n16_2014.pdf
2014

Pages