La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 261 à 280 de 450 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre croissant Année

La coupe de queue : pourquoi ? quand ? comment ?

Consulter le resumé

Fiche 04 : coupe de la queue

Pourquoi couper la queue
La coupe de queue est une pratique visant à limiter les risques de morsures de queues observées plus particulièrement chez les animaux en fin de post sevrage et début d’engraissement.

PDF icon fiche04_coupe_de_queue_douleur.pdf
2016

La coupe de la queue : quelle douleur pour l’animal ?

Consulter le resumé

Fiche n° 03 : douleur

Lors de la coupe de queue, différentes structures sont sectionnées : la peau, le tissu osseux et les terminaisons nerveuses.

Tout cela est susceptible de générer de la douleur pendant l'intervention, dans les heures qui suivent et plusieurs mois après.

PDF icon fiche03_coupe_de_queue_douleur.pdf
2016

La consommation française de porc encore en berne en 2018

Consulter le resumé

Vincent Legendre, Réussir Porc- Tech Porc (FRA), 2019, n° 266, février-mars, p. 8-9

Les achats des ménages de porc frais et de charcuterie ont baissé de nouveau l’an passé.
La place des produits carnés dans l’alimentation poursuit sa mutation, avec l’essor des produits élaborés.

PDF icon Vincent Legendre, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 266, février-mars, p. 8-9
2019

La consommation de porc poursuit son recul

Consulter le resumé

Valérie Diot, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 16-17

L’érosion des volumes d’achats des ménages s’est poursuivie en 2019 en faveur des produits élaborés. L’inflation des prix en porc frais et en charcuterie reste limitée malgré la hausse record des cours du porc.

PDF icon Valérie Diot, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 16-17
2020

La cochette entre 30 et 110 kg n’est pas un porc charcutier

Consulter le resumé

Nathalie Quinou, Tech Porc (FRA), 2016, n° 32, novembre-décembre, p. 2-3

Les porcs d’aujourd’hui sont le fruit d’une sélection de plus de 30 ans pour un gain de poids le plus maigre et le plus élevé possible. L’objectif de l’aliment charcutier est de maximiser la croissance musculaire tout en limitant le dépôt de gras, pour une bonne valorisation des carcasses et un indice de consommation le plus faible possible. Ces objectifs sont contreproductifs chez la cochette.

PDF icon Nathalie Quinou, Tech Porc (FRA), 2016, n° 32, novembre-décembre, p. 2-3
2016

La chaleur en production porcine : comment réduire son impact ?

Consulter le resumé

Les performances des animaux sont dégradées lorsque la température s’élève. D’une manière générale, il y a baisse de l’appétit, ce qui se traduit pour le porc à l’engrais par une diminution de la croissance. Pour la truie en lactation, ceci s’accompagne d’une perte de poids plus importante, avec des répercussions possibles sur le cycle de reproduction suivant.

PDF icon techporc_massabie_n6_2012.pdf
2012

La caudophagie : un trouble du comportement majeur

Consulter le resumé

Valérie Courboulay, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 1-2

Fiche n° 6 : morsure de queue

PDF icon techporc_n37_fche06_2017.pdf
2017

La caudophagie : un trouble de comportement majeur

Consulter le resumé

Tech Porc (FRA), 2017, n° 33, janvier-février, p. 18-20, par Valérie Courboulay

La maîtrise de la caudophagie relève de nombreux facteurs : bâtiment, ambiance, alimentation…
Pour éviter de dégrader le bien-être et les performances, il importe de détecter tôt les éventuels épisodes, et de bien les gérer.

PDF icon Tech Porc (FRA), 2017, n° 33, janvier-février, p. 18-20, par Valérie Courboulay
2017

La biosécurité passe par une eau de qualité

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 255, janvier, p. 28-30

Une eau de qualité fait partie des mesures de biosécurité essentielles pour maîtriser l'état sanitaire d'un cheptel. Des analyses régulières sont indispensables pour bien l'évaluer.

PDF icon Anne Hémonic, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 255, janvier, p. 28-30
2018

La biomasse agricole cartographiée par les instituts techniques

Consulter le resumé

Pascal Levasseur, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 262, octobre, p. 42-43

Un outil de représentation géographique des déjections animales et de la biomasse végétale est en accès libre sur internet. Connaître leur répartition territoriale permet de mieux les gérer.

PDF icon Pascal Levasseur, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 262, octobre, p. 42-43
2018

La balance commerciale s'améliore

Consulter le resumé

Elisa Husson, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 279, juin, p. 9

En France, l’intensification de la demande chinoise a permis d’améliorer la balance commerciale en volume et en valeur.

PDF icon Elisa Husson, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 279, juin, p. 9
2020

L'intelligence artificielle arrive en élevage

Consulter le resumé

Michel Marcon, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 272, octobre, p. 14-15

L’intelligence artificielle et le numérique promettent de révolutionner le métier de l’éleveur en l’accompagnant 24 heures sur 24 dans le suivi et la traçabilité des animaux.
Des premières solutions ont été dévoilées au Space.

PDF icon Michel Marcon, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 272, octobre, p. 14-15
2019

L'équilibre des prix dans la filière porcine : vers un scénario de rupture ?

Consulter le resumé

Depuis le milieu des années 2000, le prix de l'aliment a connu une très forte hausse qui rompt la tendance à la baisse observée sur la décennie précédente. Le coût de revient du porc à la production, s'est renchéri d’environ 20 % entre la période 2000-2006 et l’année 2012. La répercussion de cette «rupture» jusqu'aux prix de détail sera nécessaire pour assurer une rentabilité à tous les maillons de la filière porcine.

PDF icon techporc_roussillon_n14_2013.pdf
2013

L'efficacité digestive est un caractère héritable

Consulter le resumé

Alban Bouquet, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 24-25

Une sélection sur l’aptitude des porcs à digérer permettrait de produire des animaux qui valorisent mieux les rations et qui s’adaptent à une plus grande diversité des matières premières.

PDF icon Alban Bouquet, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 24-25
2020

L'Asie, moteur des exportations européennes

Consulter le resumé

Jan-Peter Van Ferneij, Tech Porc (FRA), 2017, n° 38, novembre-décembre, p. 10-11

Dossier économie :concurrence internationale et marchés

Malgré des obstacles qui surviennent régulièrement, les exportations de l’UE vers les pays tiers suivent une tendance croissante. L’importance de l’Asie s’accentue, surtout en 2016 avec l’explosion de la demande chinoise. L’Asie absorbe ainsi 80 % des exportations européennes.

PDF icon Jan-Peter Van Ferneij, Tech Porc (FRA), 2017, n° 38, novembre-décembre, p. 10-11
2017

L'alimentation du bétail, un débouché important pour les productions végétales

Consulter le resumé

Cécile Cordier, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 28

En 2015, les animaux d’élevage français ont consommé 34 millions de tonnes (Mt) de matières premières...

PDF icon Cécile Cordier, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 28
2020

L'aliment représente 65 % des impacts environnementaux du porc

Consulter le resumé

Didier Gaudré, Tech Porc (FRA), 2016, n° 29, mai-juin, p. 6-8

Dans le bilan environnemental des élevages porcins, les impacts de la production d’aliment pour porcs sur le changement climatique, la consommation d’énergie, l’occupation de surfaces, l’eutrophisation et l’acidification représentent une part importante. La composition de l’aliment peut être modifiée afin de réduire certains impacts, mais il est difficile de les réduire tous simultanément.

PDF icon Didier Gaudré, Tech Porc (FRA), 2016, n° 29, mai-juin, p. 6-8
2016

L'aire d'équarrissage

Consulter le resumé

Fiche sanitaire n° 5

L'emplacement et l'utilisation de l'aire d'équarrissage sont primordiaux pour la protection sanitaire de l'élevage.

PDF icon Fiche sanitaire n° 5
2014

Je pourrais vous parler de l’eau pendant toute une journée !

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Tech Porc (FRA), 2016, n° 31, septembre-octobre, p. 42-43

Dossier spécial : de l'eau de qualité disponible pour le porc

Emmanuel Hilbert, éleveur naisseur-engraisseur en Mayenne, est très intéressé par la qualité de l’eau de boisson de ses animaux. Il a donc accepté de participer à un essai proposé par son groupement, Porc Armor Evolution, et sa vétérinaire. Objectif : vérifier la faisabilité d’un protocole de nettoyage-désinfection des canalisations d’eau en élevage.

PDF icon Anne Hémonic, Tech Porc (FRA), 2016, n° 31, septembre-octobre, p. 42-43
2016

Jambon de Teruel : qualité et plus-value dans un contexte très concurrentiel

Consulter le resumé

Boris Duflot, Tech Porc (FRA), 2016, n° 30, juillet-août, p. 7-9

Au sud de l’Aragon l’AOP Teruel produit des jambons et épaules de qualité gustative reconnue.
L’organisation collective des acteurs et le strict respect du cahier des charges permettent d’assurer une qualité constante, et ainsi de générer une valeur ajoutée répartie entre les entreprises de la filière.

PDF icon Boris Duflot, Tech Porc (FRA), 2016, n° 30, juillet-août, p. 7-9
2016

Pages