La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 721 à 740 de 4764 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Compétitivité de la production porcine : coûts, prix et contraintes

Consulter le resumé

Dans un marché concurrentiel et peu soutenu, la dynamique de la production porcine dépend de sa compétitivité. Celle-ci repose sur les coûts de production et sur la valorisation du porc payé au producteur. Mais de plus en plus d'éléments externes, réglementaires notamment, exercent maintenant une influence déterminante. Un tour d'horizon de la compétitivité de la production porcine européenne avec l'édition 2001 de l'Observatoire de l'ITP.

PDF icon bp2001n296.pdf
2001

Compétitivité de la viande de porc américaine rendue sur le marché de l’Union européenne. Déterminants et modélisation

Consulter le resumé

Un accord de libre-échange est actuellement en cours de négociation entre l’Union européenne (UE) et les Etats-Unis. Sa signature constitue un enjeu majeur pour les filières animales européennes. Dans le cadre d’une étude conjointe menée par les trois instituts des filières animales (Ifip, Itavi, Idele), une analyse de la compétitivité des produits de porcs américains rendus sur le territoire européen a été réalisée à partir de données de commerce et des cotations recensées par l’« agricultural marketing service » de l’USDA.
A l’heure actuelle, les échanges commerciaux américains sont limités avec l’UE, mais les Etats-Unis exportent en moyenne 20% de leur production de porc. Certains couples pays/produits présentent des valorisations contrastées, générant des opportunités de substitution. Les poitrines, les travers et les longes sont particulièrement valorisés sur le marché intérieur, ce qui est moins le cas pour les jambons et les épaules.
Le prix du jambon aux Etats-Unis rendu UE est très compétitif tout au long de l’année. Les meilleures opportunités d’exportation de la longe américaine se concentreraient à l’automne et en hiver, ce qui correspond cependant à des périodes de creux de demande en Europe. En ce qui concerne l’épaule, l’écart avec l’UE est finalement assez faible, avec des plages favorables pour les Etats-Unis restreintes (janvier à mars) mais surtout avec la concurrence d’un débouché très rémunérateur au Japon.

Competitiveness of American pork on the EU market : determinants and modelling

A free trade agreement is currently being negotiated between the European Union and the United States. Its signature is considered as a major issue for the European livestock sector. As a part of a joint study by the three main animal industry institutes (Ifip, Itavi and Idele), a competitiveness analysis of US pork products delivered to the European Union territory was conducted based on trade data and quotations listed by the USDA agricultural marketing service.
Currently, US trade with the EU is limited, but the United States export an average of 20% of the national pig production. Some country/product couples display contrasting cut prices, generating alternative opportunities. Belly, sparerib and loin have a high value within the domestic market, which is less the case for ham and shoulder (picnic).
The ham price in the United States delivered to the EU is very competitive throughout the year. The highest opportunities for the US loin would concentrate in the autumn and winter, which is however a slack demand period in Europe. As for the shoulder, the gap with the EU is actually quite low, with a restricted favourable range pour US exports (January to March) and strong competition from a very profitable market in Japan.

PDF icon Estelle Antoine et al., 48es JRP, le 2 et 3 février 2016, Paris, p. 37-42
2016

Compétitivité de l’aliment : scénarios pour 2020

Consulter le resumé

Les marchés des matières premières entrant dans la composition de l’aliment sont un déterminant essentiel de la compétitivité de la production porcine. Les conditions politiques et réglementaires de la production et des échanges de ces produits risquent de connaître des bouleversements durant les prochaines années.

C’est pourquoi l’IFIP a réalisé des projections sur les conséquences possibles de différents scénarios d’évolution des marchés à l’horizon 2020, pour les États-Unis, l’Union européenne et le Brésil.
PDF icon bp2010400.pdf
2010

Compétitivité de l’aval de la filière porcine

Consulter le resumé

Depuis le début des années 2000, la dynamique de l’industrie porcine laisse apparaître des diff érences entre les concurrents européens.

L’Allemagne et l’Espagne affichent de fortes croissances, des exportations de produits de plus en plus élaborés.

Les entreprises danoises ou néerlandaises poursuivent leur croissance externe.

Le défi cit commercial de la France se creuse avec l’Union européenne et ses entreprises restent organisées à l’échelle nationale.

PDF icon Compétitivité de l’aval de la filière porcine
2011

Compétitivité de l’aval de la filière porcine française

Consulter le resumé

Au-delà de la compétitivité de la production porcine, le positionnement de la filière française dans la concurrence européenne est lié aux performances du secteur de l’abattage-découpe. Le caractère plus concentré de ce secteur, nécessite une approche spécifique, notamment en raison de la difficulté d’accès aux données et aux caractéristiques des entreprises.

PDF icon Compétitivité de l’aval de la filière porcine française
2010

Compétitivité de l’élevage porcin français

Consulter le resumé

L’organisation libérale du marché du porc soumet les éleveurs à une concurrence importante à tous les niveaux géographiques (pays, régions…). La poursuite des négociations commerciales internationales risque d’élargir cette concurrence aux pays tiers, par la baisse des tarifs douaniers à l’entrée de l’UE.

Pour anticiper et réagir, les acteurs de la filière porcine française doivent connaître leur compétitivité et leur rentabilité comparées à celles de leurs principaux concurrents.

PDF icon Compétitivité de l’élevage porcin français
2010

Compétitivité de l’élevage porcin français vis-à-vis de ses concurrents de l’UE

Consulter le resumé

La filière porcine française est soumise à une forte concurrence, sur le marché intra-communautaire aussi bien qu’à l’extérieur.

Les prix du porc sont déterminés par le contexte international et l’efficacité de l’aval de la filière.

La rentabilité et la pérennité des élevages porcins français dépendent de leur capacité à produire avec les coûts les plus faibles.

PDF icon Compétitivité de l’élevage porcin français vis-à-vis de ses concurrents de l’UE
2011

Compétitivité des élevages porcins à l'étranger : l'IFIP met en place un observatoire.

Consulter le resumé

L'IFIP diffuse désormais sur son site Internet des repères technico-économiques sur la compétitivité des exploitations porcines étrangères. L'analyse des résultats permet de constater que le Danemark, les Pays-Bas et la France sont toujours leaders en ce qui concerne les performances techniques en élevage. Le Danemark se caractérise particulièrement par son dynamisme. La Westphalie, la Catalogne et les Etats-Unis restent à la traîne du groupe de tête. D'un point de vue économique, les coûts de revient du porc charcutier français, danois et hollandais sont équivalents.
PDF icon Compétitivité des élevages porcins à l'étranger : l'IFIP met en place un observatoire.
2008

Compétitivité des filières porcines : élaboration d'un indicateur de synthèse

Consulter le resumé

Poster. La compétitivité de la filière porcine française est mise en question depuis une décennie avec une perte de dynamisme de la production et un déficit commercial croissant en valeur. Notion multifactorielle, cette compétitivité n’avait pas été mesurée de manière objective et synthétique. Un indicateur synthétique non monétaire de la compétitivité des filières porcines a alors été élaboré. Le calcul est effectué pour la France, l’Allemagne, le Danemark, les Pays-Bas et l’Espagne.

PDF icon jrp2014-ecosocio-roussillon-poster.pdf
2014

Compétitivité des filières porcines européennes. Construction d’un indicateur de synthèse

Consulter le resumé

Poster. 

La compétitivité de la filière porcine française est mise en question depuis une décennie avec une perte de dynamisme de la production et un déficit commercial qui se creuse en valeur. Notion multifactorielle, la compétitivité ne peut cependant être mesurée de manière objective et synthétique.

La construction d’indicateurs composites non monétaires est l’une des solutions proposée par de nombreuses institutions pour mesurer des phénomènes économiques aussi complexes (Gadrey et Jany‐Catrice, 2003 ; Hatem, 2005 ; Boutaud, 2007 ; Annoni et Kozovska, 2010;). Leur intérêt réside dans leur vision globale d’un phénomène complexe (Jany‐Catrice, 2009).

Cet article présente une méthode de construction d’un indicateur synthétique non monétaire de la compétitivité des filières porcines. L’indicateur est calculé pour la France, l’Allemagne, le Danemark, les Pays‐Bas et l’Espagne, en 2011.

PDF icon Poster JRP de Marie-Alix Roussillon
2014

Compétitivité internationale : la France face à ses adversaires

Consulter le resumé

1999

Compétitivité structurelle des industries de transformation aux Etats-Unis

Consulter le resumé

Jan-Peter Van Ferneij, colloque : les filières animales aux Etats-Unis dans la perspective d'un accord de libre-échange avec l'UE, 14 janvier 2016, à  Paris, visuels d'intervention

PDF icon Jan-Peter Van Ferneij, colloque : les filières animales aux Etats-Unis, 14 janvier 2016, à Paris
2017

Complete genome sequence of Salmonella enterica subsp. enterica Serotype Derby, associated with the pork sector in France

Consulter le resumé

Yann Sévellec et al., Microbiology Resource Announcements, volume 7, n° 12, septembre, 4 pages

In the European Union, Salmonella enterica subsp. enterica serovar Derby is the most abundant serotype isolated from pork. Recent studies have shown that this serotype is polyphyletic. However, one main genomic lineage, characterized by sequence type 40 (ST40), the presence of the Salmonella pathogenicity island 23, and showing resistance to streptomycin, sulphonamides, and tetracycline (STR-SSS-TET), is pork associated. Here, we describe the complete genome sequence of a strain from this lineage isolated in France.

https://mra.asm.org/content/ga/7/12/e01027-18.full-text.pdf

2018

Comportement de Listeria monocytogenes dans les produits de charcuterie

Consulter le resumé

1. Modèles croissance / non croissance pour L. monocytogenes - 2. Confrontation des résultats obtenus par challenge test au modèle de croissance / non croissance - 3. Classification des produits de charcuteries en fonction du comportement de L. monocytogenes - 4. Conclusions
2006

Comportement des Salmonelles au cours du procédé de fabrication et de la conservation des saucissons secs de ménage

Consulter le resumé

En 2006/2007, la prévalence des salmonelles en surface des carcasses de porcs se situait aux environs de 17,6 % (intervalle de confiance à 95 % égal à 11,8- 25,4 %).

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2009

Comportement du consommateur : de l'intention à l'achat

Consulter le resumé

Le comportement des consommateurs dépend de nombreux critères et varie selon les situations. Des études qualitatives menées fin 2008 permettent de faire un premier pas dans la connaissance des mécanismes en jeu. Elles mettent en œuvre des méthodes concrètes, qui placent le consommateur dans des situations proches de la réalité parmi les attributs du produit, l'origine de la viande est un élément déterminant du choix des consommateurs. Mais dans les points de vente, l'attractivité des rayons et les prix et promotions jouent aussi un rôle fondamental.

PDF icon Comportement du consommateur : de l'intention à l'achat
2009

Comportement du consommateur : de l'intention à l'acte d'achat

Consulter le resumé

Le choix des consommateurs face aux produits de porc est déterminé par de nombreux critères. Des études qualitatives ont été conduites à l’automne 2008, dans le but de mieux cerner les mécanismes qui régissent leur comportement d’achat.

PDF icon Comportement du consommateur : de l'intention à l'acte d'achat
2009

Comportement thermorégulateur du porcelet nouveau-né

Consulter le resumé

Nos observations ont été réalisées sur 5 portées durant les 24 premières heures de vie des porcelets. La case de mise-bas est conçue avec truie bloquée sur caillebotis fonte et caillebotis en matière plastique pour les porcelets. Une dalle chauffante est placée à l'avant. Lors de la mise-bas et dans les 7 heures qui suivent deux lampes à infra-rouge sont placées à l'arrière de la loge, puis une lampe est placée sur le côté.
PDF icon Comportement thermorégulateur du porcelet nouveau-né
1998

CompoSim, calculateur de la quantité et de la composition des effluents d'élevage

Consulter le resumé

Fiche n° 25 : Réduction des impacts environnementaux

La fertilisation des cultures avec un fumier ou un lisier de porc nécessite de bien connaître leur composition. A ce titre, il est possible de s’appuyer sur des références comme celles proposées par l’IFIP (Composition des effluents porcins, ITP 2005).

Cependant, compte tenu de la spécificité de chaque élevage, il serait utile de disposer de ses propres références ; mais en pratique, l’intérêt de l’analyse chimique de laboratoire est parfois compromis par la question délicate du prélèvement d’échantillons (à plus forte raison avec des produits très hétérogènes) et les résultats sont parfois bien éloignés de la réalité.

Pour s’affranchir de ces difficultés, il était important de formaliser une méthode de prédiction de la composition des effluents.

L’objectif de ce projet était de construire et valider un outil de simulation de la composition des effluents d’élevage, porcins mais aussi bovins et avicoles.

Selon les besoins et l’apport de connaissances, ce calculateur pourra être amélioré.

Il devrait permettre, à terme, de remplacer les coûteuses analyses de laboratoire et de s’affranchir des difficultés d’échantillonnage.

PDF icon fiche_bilan2013_25.pdf
2014

Composition and classification of carcasses

Consulter le resumé

2002

Pages