La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 381 à 400 de 4646 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

Station Expérimentale de Romillé : MAP, bien-être et environnement pour priorités

Consulter le resumé

2000

Campylobacter et viande de porc : respecter les règles d'hygiène et maîtriser la chaîne du froid

Consulter le resumé

Le genre Campylobacter est un germe très présent au niveau de l'intestin des porcs. Ce germe est fortement retrouvé dans les prélèvements de fèces, en élevage ou à l'abattoir. Les carcasses, la viande et les produits transformés sont peu contaminés, notamment en raison de la fragilité des Campylobacter à la dessication, au froid et à la cuisson. Cependant, le pouvoir pathogène de Campylobacter peut s'exprimer par l'absorption d'une dose infectieuse faible, ce qui justifie l'importance des mesures préventives mises en oeuvre au cours de l'abattage.
PDF icon Campylobacter et viande de porc : respecter les règles d'hygiène et maîtriser la chaîne du froid
2000

Qualité des jambons secs salés : sélectionner les matières premières pour le rendement

Consulter le resumé

Le marché du jambon sec est tiré par l'accroissement de la demande liée aux produits tranchés et commercialisés en libre-service. En libre-service, le consommateur prend le temps d'observer les produits. Sa décision d'achat tient compte de la présentation, des défauts apparents et du prix. Pour un industriel, l'objectif reste l'obtention du meilleur rendement au tranchage et d'une bonne qualité gustative, surtout en évitant un goût salé trop prononcé. Or, selon le type de matière première et si elle a ou non subit une congélation, le rendement va grandement varier.
PDF icon Qualité des jambons secs salés : sélectionner les matières premières pour le rendement
2000

Etude des composés de l'arôme du jambon cuit

Consulter le resumé

Différents produits expérimentaux sont fabriqués afin d'étudier l'influence de la matière première sur la flaveur du jambon cuit. Les produits sont évalués par dégustation et les composés volatils responsables de l'arôme sont analysés en parallèle à la composition en matière première. Les phospholipides semblent avoir une influence sur la formation de la flaveur.
PDF icon Etude des composés de l'arôme du jambon cuit
2000

France : bilan porc 99, production stable, demande élevée

Consulter le resumé

La production porcine française a peu augmenté en 1999. Par contre, au-delà des statistiques apparentes, la consommation aurait poursuivi une forte croissance.

Les exportations vers les pays tiers se sont accrues de moitié. Elles ont doublé vers la Russie. Les importations sont restées stables. L'Espagne arrive au premier rang de nos fournisseurs.

PDF icon bp2000n280.pdf
2000

Filière porcine française : échanges extérieurs en 1999

Consulter le resumé

En 1999, la production porcine française a encore augmenté, +2 % par rapport à 1998, mais moins vite que les années précédentes. La consommation a été très élevée, un peu supérieure à de celle de 1998. Mais celle-ci avait fait un bond exceptionnel, comparé à la relative stagnation des années antérieures.

D’ailleurs la consommation de l’ensemble des viandes a été élevée en 1998 et en 1999.
PDF icon Filière porcine française : échanges extérieurs en 1999
2000

Hyperprolificité des truies... Situation actuelle et perspectives

Consulter le resumé

Le terme d’hyperprolificité a été employé pour la première fois par C. Legault,

en 1973 : il s’agissait d’augmenter la prolificité en diffusant les gênes de truies

exceptionnelles. En fait, cette technique n’est que l’une de celles utilisées à partir

de 1990, pour améliorer la taille de portée, et qui sont :

•l’utilisation de la voie hyperprolifique au sens strict, dans les élevages de sélection

Large White et Landrace Français des groupements de producteurs, essentiellement

entre 1989 et 1994.
PDF icon Hyperprolificité des truies... Situation actuelle et perspectives
2000

Incidence du type d'anesthésie sur la qualité de la viande

Consulter le resumé

Depuis ces dernières années, des recherches sont menées dans différents pays pour améliorer les systèmes existants, l’objectif étant d’optimiser la manipulation des porcs. Elles prennent en compte le bien-être animal, la qualité de la viande et l’absence de points de sang, d’hématomes et de fractures.
PDF icon Incidence du type d'anesthésie sur la qualité de la viande
2000

Production porcine écologique en Allemagne

Consulter le resumé

NEULAND est une association d’agriculteurs, de consommateurs et de protection de la nature créée en 1989. Elle regroupe 240 agriculteurs dont 40 éleveurs de porcs situés pour l’essentiel en Basse Saxe. La production est d’environ 14000 porcs charcutiers par an.
PDF icon Production porcine écologique en Allemagne
2000

Projet européen EUPIGCLASS

Consulter le resumé

Le paiement des producteurs de porcs dans l’UE est basé sur une référence commune.

Mais l’obtention de cette référence est coûteuse et les méthodes actuelles d’estimation comportent différents types d’instruments, caractérisés par une précision et une technologie différentes.

L’objectif est d’améliorer les procédures statistiques et d’évaluer de nouvelles technologies pour le calibrage, le test et le contrôle du classement des carcasses de porc, afin d’atteindre un haut niveau de standardisation dans l’UE.
PDF icon Projet européen EUPIGCLASS
2000

La détection de verrats porteurs d'anomalies chromosomiques - Utilisation du système d'information BLUP

Consulter le resumé

Une anomalie chromosomique portée par un verrat peut potentiellement induire une

baisse de prolificité importante chez ses conjointes. La détection de tels verrats, qualifiés d’hypoprolifiques, se basait historiquement sur l’analyse des données du programme GTTT.

Une nouvelle stratégie consistant à exploiter le système d’information développé dans le cadre de l’évaluation génétique

BLUP – modèle animal a été mise en place en complément du dispositif existant.
PDF icon La détection de verrats porteurs d'anomalies chromosomiques - Utilisation du système d'information BLUP
2000

Station d'expérimentation nationale porcine de Romillé - Bilan de fonctionnement

Consulter le resumé

La capacité et la conception de la Station d'Expérimentation Nationale Porcine de Romillé permettent de réaliser des expérimentations sur l'ensemble de la

chaîne de production - du futur reproducteur au porc charcutier - ainsi que sur la réduction des nuisances et des caractéristiques des effluents d'élevage.

Son fonctionnement technique s'articule autour d'un élevage naisseur-engraisseur

de 168 truies productives.

Romillé est à 20 km de l'implantation ITP de Le Rheu, et de la Station de Recherche

Porcine de l'INRA à Saint Gilles.
PDF icon Station d'expérimentation nationale porcine de Romillé - Bilan de fonctionnement
2000

Comment relier les préférences au "goût" des produits. Evaluation sensorielle (2ème partie) : les attentes des distributeurs et celles des consommateurs

Consulter le resumé

Présentation de la 2ème partie du colloque "évaluation sensorielle : nouvelles exigences pour l'innovation et la qualité" ayant pour objectif de faire partager les derniers acquis technologiques de l'évaluation sensorielle. Sont traités le gôut des consommateurs, le bon usage des tests consommateurs, les préférences des enfants et la relation entre les préférences et de goût des produits.

PDF icon bulletin de Liaison du CTSCCV, avril 2000, p. 162, par Françoise Siret
2000

Production porcine : des régions et des entreprises

Consulter le resumé

La production porcine française s'est développée de manière inégale au sein des régions; Des filières regroupant des entreprises partenaires d'amont et d'aval, se sont constituées au cours des dernières années. Valorisant leurs atouts, elles ont joué un rôle moteur pour adapter la production aux marchés proches ou lointains qu'elles pouvaient satisfaire. Une étude de l'ITP fait le point sur leurs dynamiques, en précisant leurs contextes régionaux.

PDF icon bp2000n281.pdf
2000

Fabrication traditionnelle : Effet sur les propriétés sensorielles et l'appréciation des consommateurs. Application au pâté de campagne.<br /><br /><br />Traditional process : Influence on sensory properties and on consumers' expectation and liking. Application to "pâté de campagne".

Consulter le resumé

Sensory profiling of eight ‘pâtés de campagne’, of which four were produced according to a traditional process and four produced according to a non traditional process, was performed by a trained panel. Results revealed some sensory particularities of each process but also sensory differences among the eight products which were not related to the process. Expectations created by two labels, one evoking a traditional and one evoking a non traditional process for ‘pâté de campagne’, were determined for 125 consumers.
2000

Voluntary feed intake and feeding behaviour of group-housed growing pigs are affected by ambient temperature and body weight

Consulter le resumé

The effect of ambient temperature on individual feeding behaviour was studied in six groups of Piétrain×Large White barrows. In experiment 1 (two groups), ambient temperature varied in a cyclic way from 22 to 12°C and 12 to 22°C with three or four consecutive days at each of the following temperatures: 22, 19, 16, 14 or 12°C. Similarly, in experiment 2 (two groups), temperature varied from 19 to 29°C and 29 to 19°C with three or four consecutive days at 19, 22, 25, 27 or 29°C. In both experiments, each group was used over two successive cycles with an initial body weight (BW) of 37 kg at cycle 1 (four pigs per group) and 63 kg at cycle 2 (three pigs per group). During experiment 3, groups of four pigs were exposed to varying temperatures over one cycle either as in experiment 1 (one group) or as in experiment 2 (one group); their initial BW was 45 kg. Photoperiod was fixed to 12 h of light. In experiments 1 and 2, neither the daily number of meals (11) nor the rate of feed intake (37 g/min) were affected by temperature. The daily number of meals was lower at cycle 2 (9 vs. 12 at cycle 1 on average) but their size was higher (305 vs. 181 g/meal at cycle 1). The feeding pattern was mainly diurnal (62%). From individual data obtained at each temperature level and each stage of growth in this study (N=296), an equation to predict the voluntary feed intake (VFI) from temperature (T, ranging between 12 and 29°C) and body weight (BW, ranging between 30 and 90 kg) is proposed: VFI (g/d)=−1264+117T−2.40T2+73.6BW−0.26BW2−0.95T×BW (RSD=329). The present relationship indicates that VFI depends on temperature and body weight with a marked negative effect of high ambient temperatures in heavier pigs.

2000

La relation complexe mais avérée entre les conditions de milieu, la santé, le bien-être et les performances en élevage porcin

Consulter le resumé

2000

Réduire les points de sang sur la viande de porc : des restrainers à bande pour le bien-être et la qualité de la viande

Consulter le resumé

Les pétéchies dues à l'éclatement des petits vaisseaux sanguins sont essentiellement provoquées au moment de l'anesthésie. Ce type de défaut est davantage observé avec les anesthésies électriques qu'avec les anesthésies au CO2. Une bonne maîtrise de l'électronarcose permet cependant de réduire le nombre et l'importance des points de sang. Dans les abattoirs à forte cadence, les porcs sont bloqués dans un restrainer avant anesthésie électrique. Un nouveau système de restrainer à bande porteuse est maintenant proposé, nettement moins contraignant pour les animaux.
PDF icon Réduire les points de sang sur la viande de porc : des restrainers à bande pour le bien-être et la qualité de la viande
2000

Stabilité de la couleur de la viande de porc fraîche

Consulter le resumé

La mesure de la formation de la metmyoglobine dans les muscles permet de suivre la stabilité de la couleur de la viande. Quatre muscles de porc : un muscle de type blanc glycolytique, Longissimus lumborum, 2 muscles de type intermédiaire, Pectoralis profundus et Triceps brachii lateralis et un ensemble de muscles rouges lents oxydatifs sont comparés. Les 3-4 premiers jours après l'abattage, le taux de metmyoglobine est nul puis il augmente de façon linéaire, plus ou moins rapidement selon les muscles : entre 2,91% et 9,34% par jour.
PDF icon Stabilité de la couleur de la viande de porc fraîche
2000

Origine des Listeria monocytogenes et de Salmonella présentes sur les produits de découpe de porc. Apport des outils innovants de typage moléculaire pour le suivi des contaminations en abattage et découpe de porc. Partie 1 : Listeria monocytogenes

Consulter le resumé

Le pulsotypage est appliqué à une collection d'isolats de Listeria monocytogenes provenant de 5 entreprises d'abattage et de découpe de porc afin de connaître les voies de transmission de cette bactérie dans la filière porcine. L'identité constatée entre des pulsotypes isolés de l'environnement des entreprises et des produits de porc a confirmé l'impact de la contamination environnementale sur la contamination des produits de découpe de porc par L. monocytogenes.

PDF icon 2000giovannaccibul3.pdf
2000

Pages