La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 221 à 240 de 303 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Abaissement des protections à l'importation à l'OMC : quels risques pour le marché du porc ?

Consulter le resumé

A HongKong, dans le cadre des négociations commerciales de l’OMC, l’Union européenne a accepté de renoncer aux restitutions à l’exportation. Les négociations se poursuivront en 2006. La question de la protection à l’importation sera au centre des débats. L’Union européenne propose des baisses sensibles des droits d’entrée pour les produits agricoles. L’ITP a analysé la compétitivité des fournisseurs potentiels de l’UE, l’impact d’une moindre protection et ses enjeux pour le marché du porc.
PDF icon Abaissement des protections à l'importation à l'OMC : quels risques pour le marché du porc ?
2006

Abaissement des protections à l’importation par l’OMC. Quels risques pour le marché du porc en France ?

Consulter le resumé

Dans le cadre des négociations à l’OMC, face à la pression de pays exportateurs, l’UE pourrait être amenée à réduire ses droits de douane à l’importation sur la viande porcine. La filière peut-elle agir pour limiter ces risques ? Cette étude analyse les forces et les faiblesses des pays les plus compétitifs et les possibilités d’importation par l’UE de viande porcine en provenance de ces pays dans un horizon de 5 à 10 ans. Elle en évalue les effets sur le marché du porc et la production française.

• Version papier : 45 € (contacter directement Brigitte Laval

45,00 €
2005

Abaissement des protections à l'importation par l'OMC : quels risques pour le marché du porc en France ?

Consulter le resumé

L’étude vise à apprécier le potentiel de compétitivité des principaux concurrents de l’UE et à évaluer les possibilités d’importation et les effets sur le marché du porc et la production française. Premier exportateur mondial de viande porcine, l’UE est confrontée à une présence accrue des autres grands compétiteurs. A l’exportation, le Brésil très dépendant du marché russe, cherche à diversifier ses débouchés.
PDF icon Abaissement des protections à l'importation par l'OMC : quels risques pour le marché du porc en France ?
2005

Abaissement des protections à l'importation par l'OMC : quels risques lemarché du porc en France

Consulter le resumé

Hervé Marouby, Claudie Gourmelen, Jan-Peter Van Ferneij, Michel Rieu, rapport d'études, décembre 2005, 105 pages

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2005

Etat des lieux de la mise en oeuvre du plan de lutte contre les salmonelles en France

Consulter le resumé

La réglementation européenne va imposer à l’aube de 2009 la mise en place d’un plan de contrôle des salmonelles dans la filière porcine, de l’élevage à la transformation. Au niveau français, afin de proposer un plan de contrôle, les travaux et les réflexions sont déjà bien entamés. La sérologie sur jus de viande est la méthode retenue, même si pour l’instant le choix du kit sérologique n’a pas été arrêté. La détermination du plan d’échantillonnage et celle de la méthode de classement des élevages sont en cours d’élaboration.
PDF icon Etat des lieux de la mise en oeuvre du plan de lutte contre les salmonelles en France
2005

Elevages dans l'UE plus spécialisés

Consulter le resumé

En 2003, l’UE à 15 comptait 644 000 exploitations avec des porcs. Ce nombre se réduit par la disparition des petits élevages et le développement des plus grands.

Avec les 10 Nouveaux États Membres, arrivés en 2004, 1,5 million d’élevages se sont ajoutés. Ils détiennent 70% des élevages de l’UE à 25, mais seulement 20% du cheptel. De

nombreuses exploitations porcines y ont une activité très réduite.
PDF icon Elevages dans l'UE plus spécialisés
2005

Regards sur l'élevage porcin français

Consulter le resumé

La production porcine n'évoque à certains que des crises répétées, d'autres la considèrent même comme indésirable ; en revanche et fort heureusement, d'aucuns reconnaissent les emplois directs et induits qu'elle engendre - beaucoup dans la filière en font une passion - et les consommateurs plébiscitent la qualité et la diversité de ses produits qui permettent à la viande de porc de tenir la première place parmi les viandes, aussi bien en France qu'en Europe et dans le monde.
2005

Etats-Unis, la filière porc en ordre de bataille

Consulter le resumé

Après une forte restructuration dans les années 1990, la production porcine américaine est aussi portée par la dynamique de l’ALENA. La filière entière se renforce.

Les exportations des États-Unis s’accroissent sur les grands marchés mondiaux. Ils pourraient vendre prochainement à l’UE, s’ils bénéficient de la baisse des protections à l’importation,

en cas d’accord à l’OMC.
PDF icon Etats-Unis, la filière porc en ordre de bataille
2005

La production porcine française en quête d'une nouvelle compétitivité

Consulter le resumé

La production porcine française est confrontée à des défis importants : la consommation intérieure stagne, la compétition internationale s'accroît, les effets de la réforme de la Politique Agricole Commune sont encore difficiles à cerner, l'élargissement de l'Union européenne a ouvert des marchés, mais elle peut aussi faire surgir de nouvelles concurrences.

Cet article dresse un état des lieux et envisage les perspectives de la filière porcine française.
2005

Préparation et départ de la ferme : les 24 dernières heures à la ferme

Consulter le resumé

La préparation des porcs à l’élevage dans les 24 dernières heures avant l’embarquement revêt une importance capitale pour la qualité de la viande.
PDF icon Préparation et départ de la ferme : les 24 dernières heures à la ferme
2005

Teneur en cuivre et zinc des lisiers et des fumiers de porcs charcutiers après réduction de leur concentration dans les aliments

Consulter le resumé

Cette étude a évalué l’efficacité d’un système de racloir en «V», dont l’objectif est de séparer les fèces et l’urine sous le caillebotis. Sur une période de 15 semaines, les essais ont été réalisés dans 2 salles d’engraissement de 144 porcs chacune. Chaque salle était équipée de 4 dalots munis de racloirs en « V » afin d’évacuer les déjections. Les essais ont caractérisé la composition des fractions solides et liquides.
PDF icon Teneur en cuivre et zinc des lisiers et des fumiers de porcs charcutiers après réduction de leur concentration dans les aliments
2005

Gestion des risques, l'assurance revenu au Canada

Consulter le resumé

Au Canada, les gouvernements fédéraux et provinciaux accordent une importance historique à la gestion des risques de l’entreprise agricole. De nombreux programmes associant les agriculteurs et l'État ont été conçus, en l’absence d’une politique de soutien telle que la PAC dans l’Union européenne.

L’ASRA au Québec, et le PCSRA pour tout le pays, sont accessibles aux éleveurs de porcs. Pour stabiliser ou soutenir le revenu des agriculteurs, ces dispositifs bénéficient de financements publics. Ils ont des objectifs et des modalités différents.
PDF icon Gestion des risques, l'assurance revenu au Canada
2005

Canada organisé pour exporter

Consulter le resumé

Avec une production porcine comparable à celle de la France, le Canada vise explicitement l'exportation : 6 porcs sur 10 sont vendus à l’extérieur. Producteur de céréales, de pois et de colza, son bas coût alimentaire le situe en bonne place dans la compétition internationale.

A l'aval, l’organisation de la commercialisation permet à ses entreprises d'aller chercher la valeur ajoutée. Un exemple, qu'une étude récente de l’ITP analyse en détail.
PDF icon Canada organisé pour exporter
2005

Exportations de porc dans l'UE entre carcasses et pièces

Consulter le resumé

L'intégration des nouveaux membres a peu modifié les échanges de porcs de l'Union européenne qui ont atteint en 2004 un niveau record. Un tiers de la viande de porc produite n'est pas consommée dans son pays d'origine. Les échanges sont élevés et contribuent à l'unification du marché. Par contre, les circuits sont devenus plus complexes : plus spécialisés du fait d'une élaboration croissante, ils traduisent aussi la délocalisation de la découpe pratiquée par des entreprises transnationales.
PDF icon Exportations de porc dans l'UE entre carcasses et pièces
2005

Le Programme Canadien d'Amélioration Génétique des Porcs

Consulter le resumé

Sur les marchés d’exportation, le Canada jouit d’une bonne réputation au niveau du sanitaire mais aussi de la qualité du produit. La génétique terminale Duroc confère au porc canadien une excellente qualité de viande, notamment en terme de gras intramusculaire.

Le système de production canadien doit aussi sa force à un schéma d’amélioration génétique reconnu et efficace.

Les progrès importants permis par l’amélioration génétique ont eu, au cours des dernières décennies, un impact considérable sur la productivité des élevages de porcs canadiens.
PDF icon Le Programme Canadien d'Amélioration Génétique des Porcs
2005

Exploitations porcines, conditionnalité des aides

Consulter le resumé

Face à l'élargissement de l'UE et aux négociations de l'OMC, la PAC a été réformée en profondeur en juin 2003 (accord du Luxembourg). Les aides directes attribuées aux agriculteurs sont désormais découplées de l'action de production.

Elles sont de plus liées au respect de directives européennes et au maintien des terres en bon état agronomique. Cette

"conditionnalité" des aides couvrant l'ensemble de l'exploitation, la production porcine est donc concernée.
PDF icon Exploitations porcines, conditionnalité des aides
2005

Technical-economic evaluation of manure management in different types of pig farms

Consulter le resumé

The good practices and, in certain situations European and French regulations, compel animal producers to limit manure spreading on agricultural lands.

In areas with high density of herds, treatment techniques, whose target is to reduce the nutrients charge per acre (mainly nitrogen), can also be necessary. Those practices of manure management lead to different costs levels depending on real herds situations (setting up place, herd size, land surface,...).
PDF icon Technical-economic evaluation of manure management in different types of pig farms
2005

La production porcine française face à ses défis

Consulter le resumé

La production porcine française fait face à des enjeux importants : la compétition internationale s’accroît, les effets de la réforme de la PAC sont difficiles à cerner, l’élargissement de l’Union européenne a ouvert des marchés mais peut faire surgir de nouvelles concurrences...

Dans ce contexte d'incertitude, les élevages français resteront-ils compétitifs par rapport à leurs principaux concurrents européens ? L’analyse des structures de production constitue un préalable indispensable pour répondre à cette question, sous l'éclairage récent des dernières données de 2003.
PDF icon La production porcine française face à ses défis
2005

France : bilan 2004, l'exportation en soutien

Consulter le resumé

Le bilan porcin français poursuit en 2004 les tendances des dernières années : le ressort de la production paraît durablement cassé tandis que la consommation a baissé de façon significative. Par contre, le dynamisme des exportations a permis d'absorber l'excédent de l'offre.
PDF icon France : bilan 2004, l'exportation en soutien
2005

Empleo de coproductos y subproductos en cerdos de engorde.<br /><br />The use of by-products in pig fattening.

Consulter le resumé

Las alimentacion liquida està muy extendida en varios paises europeos particularmente en Francia, donde se utiliza en dos terceras partes de las plazas de engorde. Esta situacion se explica, al menos parcialmente, por el interés economico del empleo de productos ricos en agua, como los coproductos liquidos suministrados por las industrias agroalimentarias.
2005

Pages