La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 4061 à 4080 de 4090 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Supplémentation en vitamine C et métabolisme phosphocalcique chez le porc en croissance

Consulter le resumé

Les effets dose-dépendants de la vitamine C sur des ostéoblastes porcins en culture nous ont conduit à évaluer l’impact d’une supplémentation en vitamine C sur le métabolisme osseux in vivo. Vingt et un porcs de 10 kg ont été répartis en 3 lots recevant un aliment de base (témoins) ou supplémenté par 500 (lot 500) ou 1000 mg vitamine C/kg aliment (lot 1000), pendant 4 mois. La vitamine C plasmatique des porcs des lots 500 et 1000 était significativement (p<0,05) supérieure à celle des témoins, tout au long de l’expérience.
PDF icon Supplémentation en vitamine C et métabolisme phosphocalcique chez le porc en croissance
1997

Composition minérale, qualités mécaniques et histomorphométrie osseuses chez le porcelet carencé en calcium

Consulter le resumé

Plusieurs paramètres (biochimiques, mécaniques et histologiques) relatifs au métabolisme osseux ont été étudiés chez des porcelets ayant reçu 3 régimes différant par leur seul apport de calcium: régimes témoin (0,9%), bas calcium (BCa; 0,4%) et sans calcium (0Ca; 0,1%). L’essai a duré 32 jours. Seuls les porcs du lot 0Ca avaient une hypocalcémie déjà très marquée au 23e jour. Les réactions hormonales des porcs étaient intenses et précoces (dès le 9è jour pour la PTH).
PDF icon Composition minérale, qualités mécaniques et histomorphométrie osseuses chez le porcelet carencé en calcium
1997

Réduction du taux protéique alimentaire combinée avec différents rapports méthionine/lysine. Effet sur le bilan azoté du porc maigre en croissance et en finition

Consulter le resumé

L’objectif de cette étude est de mesurer sur des porcs à haut potentiel de croissance maigre l’effet de la réduction de la teneur en protéines vers des taux très bas (12,7% en croissance et 11,6% en finition) ainsi que des déséquilibres du profil idéal en acides aminés sur le bilan azoté. Trois essais en bilan azoté ont été conduits successivement sur des porcs pesant respectivement entre 24 et 32 kg, 44 et 61 kg, 100 et 115 kg.
PDF icon Réduction du taux protéique alimentaire combinée avec différents rapports méthionine/lysine. Effet sur le bilan azoté du porc maigre en croissance et en finition
1997

Réduction de l’excrétion d’azote chez le porc en croissance par l’ajout d’un objectif environnemental dans l’algorithme traditionnel de formulation

Consulter le resumé

Le but de ce travail était donc de développer une méthode d’optimisation multi-objectif permettant de minimiser simultanément le prix des formules et les rejets d’azote puis d’en évaluer les conséquences économiques et environnementales. Pour tester cet objectif, nous avons optimisé 2 160 formules correspondant à 2 environnements économiques (France et Québec), 12 mois (janvier - décembre 1995), 3 teneurs en protéine équilibrée dans les aliments (90, 110 et 130 g/kg), 2 systèmes d’énergie (EN et ED) et 15 niveaux de coût sur les rejets d’azote.
PDF icon Réduction de l’excrétion d’azote chez le porc en croissance par l’ajout d’un objectif environnemental dans l’algorithme traditionnel de formulation
1997
Élevage porcin et respect de l’environnement

Élevage porcin et respect de l’environnement

Consulter le resumé

Préventions nécessaires à la maîtrise des risques de pollution de l’eau et de l’air et des nuisances olfactives, acoustiques et visuelles. Règles techniques applicables aux porcheries soumises à autorisation, prescriptions applicables aux élevages en bâtiment ou plein air. Constitution du dossier de création d’un élevage ou de demande d’autorisation. Textes réglementaires.



Édition 1997 - Ifip, ministère de l’Environnement - 110 pages 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1997
Embarquement des porcs - Consignes respectées... vous avez tout à gagner !

Embarquement des porcs - Consignes respectées... vous avez tout à gagner !

Consulter le resumé

Les enjeux du chargement des porcs. La préparation des porcs dans un local d’attente. Un quai d’embarquement fonctionnel.

Édition 1997 - Ifip, MSA - 6 pages 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1997

pesée, classement et paiement des porcs en France et dans l'Union européenne. Impact du changement de présentation, du passage à la Teneur en Viande Maigre et des nouveaux accords commerciaux

Consulter le resumé

Gérard Daumas, rapport d'études, octobre 1997, 84 pages

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1997

La production porcine en Pologne : diagnostic et perspectives de développement

Consulter le resumé

Expertise et devenir de la production porcine en Pologne. Analyse d’élevages et d’entreprises. Rencontres d’éleveurs, gestionnaires, chercheurs, conseillers techniques, banquiers.

PDF icon rap_production porcine_pologne_1997 18,00 €
1997

Mesure de la contamination résiduelle dans les locaux de sevrage du porcelet et facteurs de variation

Consulter le resumé

Les conditions d’hygiène à l’accueil des porcelets en local de sevrage sont un élément décisif pour le bon démarrage de la phase post-sevrage. Une étude épidémiologique est entreprise dans un groupe de 129 élevages dans le but d’appréhender le niveau de contamination résiduelle des salles de sevrage au moment de l’entrée des porcelets. La méthode utilisée résulte d’une série de travaux préalables ayant porté sur les milieux de culture, les temps et températures d’incubation, les techniques de prélèvement et le plan d’échantillonnage.
PDF icon Mesure de la contamination résiduelle dans les locaux de sevrage du porcelet et facteurs de variation
1997

Stratégies métaphylactiques par voie orale chez le porc en croissance. Méta-analyse et modélisation appliquées aux tétracyclines

Consulter le resumé

Les stratégies de prévention de plusieurs maladies bactériennes du porc reposent souvent sur l’utilisation d’aliments médicamentés à la chlortétracycline (CTC) ou à l’oxytétracycline (OTC). Les caractéristiques pharmacocinétiques et pharmacodynamiques des antibiotiques permettent de comprendre l’inconsistance de l’efficacité de ces stratégies de métaphylaxie.

PDF icon Stratégies métaphylactiques par voie orale<br /><br /><br />chez le porc en croissance. Méta-analyse et modélisation appliquées aux tétracyclines
1997

Adaptations du métabolisme glucidique chez la truie multipare. Effets de la gestation et du niveau d’alimentation

Consulter le resumé

Une expérience portant sur 4 blocs de 6 truies Large White multipares (numéro de portée: 4,5 ; 212 kg de poids vif) a été effectuée pour rechercher si la gestation affecte la sensibilité à l’insuline chez le porc. Dans chaque bloc, 4 femelles étaient gravides (G) et les deux autres non gravides (NG). La moitié des femelles recevait 2,5 kg/jour (lot B), et les autres (lot H) 4 kg/jour d’aliment en deux repas quotidiens égaux. Des cathéters étaient implantés une semaine environ après le sevrage précédent.
PDF icon Adaptations du métabolisme glucidique chez la truie multipare. Effets de la gestation et du niveau d’alimentation
1997

Facteurs de variation de l’âge à la puberté, du taux d’ovulation et de la survie embryonnaire précoce chez la cochette : type génétique, poids vif, saison et consanguinité

Consulter le resumé

Les paramètres de reproduction de truies nullipares Large White, Large White hyperprolifique et Meishan utilisées comme donneuses de jeunes embryons (jour 5 à 11 de gestation) produits à l’élevage expérimental de la station de Physiologie de la Reproduction de Nouzilly ont été analysés entre octobre 1994 et octobre 1996; ils concernent l’âge à la puberté, le taux d’ovulation, le nombre d’embryons et la survie embryonnaire très précoce; ils ont été comparés à ceux publiés antérieurement pour le même troupeau.
PDF icon Facteurs de variation de l’âge à la puberté, du taux d’ovulation et de la survie embryonnaire précoce chez la cochette : type génétique, poids vif, saison et consanguinité
1997

Influence de l’abaissement de la température ambiante et du poids vif sur le comportement alimentaire des porcs en croissance élevés en groupe

Consulter le resumé

Le comportement alimentaire individuel de porcs en croissance croisés Piétrain x Large White élevés en groupe est étudié à partir d’informations enregistrées à l’aide d’une auge équipée d’une antenne de reconnaissance de chaque animal et placée sur un capteur de poids. Les données sont obtenues à partir de groupes de 3 ou 4 porcs étudiés à deux stades de croissance (S1 et S2) correspondant respectivement à des poids vifs moyens de 47 et de 74 kg. La photopériode est de 12 h de jour et 12 h de nuit.
PDF icon Influence de l’abaissement de la température ambiante et du poids vif sur le comportement alimentaire des porcs en croissance élevés en groupe
1997

Utilisation d’aliments pour porcelets sevrés contenant 40 % de pois

Consulter le resumé

Dans un premier essai réalisé avec du pois protéagineux distribué à des porcelets entre 8 et 25 kg, quatre aliments comportant 0 - 40% de pois cru - 40% de pois préalablement granulé puis rebroyé ou 40% de pois extrudé puis rebroyé ont permis des gains de croissance de 480 - 497 - 501 et 498 g/j avec des indices de consommation de 1,71 - 1,70 - 1,70 et 1,66.

PDF icon Utilisation d’aliments pour porcelets sevrés <br /><br /><br /><br />contenant 40 % de pois
1997

Utilisation de régimes isophosphorés à activité phytasique variable par le porc charcutier. Répercussion sur la digestibilité du phosphore, les performances, la résistance osseuse et les rejets de phosphore

Consulter le resumé

L’effet du niveau de phosphore digestible dans l’aliment a été étudié à l’aide de 4 régimes. Tous contenaient 0,47 % de phosphore total en croissance et 0,40 % en finition. Les teneurs en phosphore digestible variaient en fonction de la teneur en phytase des aliments. En moyenne elle était de 700, moins de 100, 450 et 500 UP respectivement pour les régimes 1, 2, 3 et 4. Le régime 1 est à base de blé et issues de blé.
PDF icon Utilisation de régimes isophosphorés à activité phytasique variable par le porc charcutier. Répercussion sur la digestibilité du phosphore, les performances, la résistance osseuse et les rejets de phosphore
1997

Utilisation de phytase microbienne dans des aliments à base de maïs humide pour le porc charcutier

Consulter le resumé

La diminution de l'excrétion de phosphore a été recherchée avec l'utilisation d'aliments à base de maïs humide pour le porc charcutier de 38 à 110 kg. L'aliment témoin assurait un apport de 5,1 g/kg de phosphore total et l'aliment étudié en apportait 4,4 g/kg. Dans ce dernier était incorporées 500 U.P. de phytase microbienne NATUPHOS. Les performances zootechniques et la composition corporelle sont identiques avec les deux aliments. Le taux de phosphore dans le lisier brut est réduit de 25 p. cent en période de croissance et de 12,2 p. cent sur la durée totale d'élevage.
PDF icon Utilisation de phytase microbienne dans des aliments à base de maïs humide pour le porc charcutier
1997
Production biologique de porc - Connaissances disponibles et problèmes rencontrés

Production biologique de porc - Connaissances disponibles et problèmes rencontrés

Consulter le resumé

Principales difficultés rencontrées par la production et analyse du cahier des charges.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1997

Étude des caractéristiques organoleptiques du jambon cuit. Relations avec la matière première et le traitement technologique

Consulter le resumé

Thèse de doctorat de Anne-Sophie Guillard.

110 pages + Figures, Tableaux et Annexes



Version électronique, fichier pdf
50,00 €
1997

Propriétés physicochimiques de surfaces en polyuréthane et conséquences sur l’encrassement et l’adhésion de Bacillus subtilis et Bacillus cereus

Consulter le resumé

Thèse de doctorat de Pascal Garry.

124 pages + Figures et Tableaux



Édition électronique, fichier pdf téléchargeable
50,00 €
1997

Le porc Nustrale

Consulter le resumé

De type ibérique, la race Corse n’a pas de

phénotype standardisé. Ceci explique la

variabilité de la coloration de la robe.

Devant la diminution des effectifs due aux croisementsintempestifs, les éleveurs désirant maintenir cette race décident d’appliquer le programme de conservation

des races locales.

PDF icon Le porc Nustrale
1997

Pages