La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 61 à 80 de 264 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Évolution des modèles d’élevage de porcs en Europe et impacts sur les performances technico-économiques

Consulter le resumé

Christine Roguet etal., Economie rurale (FRA), 2017, n° 357-358, janvier-mars 2017, p. 73-86

L’évolution de la production porcine depuis 2000 est caractérisée par une concentration structurelle très forte dans certains pays. Elle se traduit par une progression rapide des performances techniques du fait, au-delà du progrès génétique, de la disparition des élevages les moins eficaces, de la spécialisation des exploitations, de la modernisation des bâtiments et de l’amélioration consécutive de la situation sanitaire, des conditions de travail du personnel et de vie des animaux. Cette évolution se traduit aussi par une intensiication de l’élevage de porcs qui rencontre une opposition croissante dans la société.

https://journals.openedition.org/economierurale/pdf/5139

ENG

Change in pig farm models in Europe and impact on technical and economic performance

The evolution of pig production since 2000 is characterized by a structural concentration which is very strong in some countries. In addition to the genetic progress, it results in a rapid increase in technical performance because of the disappearance of the least eficient farms, specialization of farms, modernization of buildings and the resulting improvement in health status, conditions of working for staff and of life for animals. This trend also leads to the intensiication of pig farming which meets a growing opposition in society. (JEL: D24) 

https://journals.openedition.org/economierurale/pdf/5139

2017

Evolution des pratiques d'insémination dans les troupeaux de truies français de 2001 à 2006

Consulter le resumé

Cette étude fait le point sur les évolutions des pratiques d'insémination dans les troupeaux de truies français de 2001 à 2006. Elle a mis en évidence :- un fort taux d'achat de semence, - la persistance du prélèvement à la ferme,- la réalisation fréquente de 3 inséminations par truie ainsi que l'utilisation progressive de nouvelles technologies :- insémination post-cervicale, - auto-insémination .
PDF icon Evolution des pratiques d'insémination dans les troupeaux de truies français de 2001 à 2006
2008

Evolution des résultats économiques des éleveurs de porcs en France, et diversité des situations

Consulter le resumé

L’analyse de la situation économique des éleveurs de porcs mène à un double constat

La situation économique des éleveurs s’est dégradée sur le long terme. La filière doit s’adapter à court terme, pour faire face à un nouvel équilibre basé sur des coûts élevés
PDF icon Evolution des résultats économiques des éleveurs de porcs en France, et diversité des situations
2012

Evolution entre 2006 et 2016 des dépenses de santé dans les élevages à partir du dispositif GTE

Consulter le resumé

Alexandre Poissonnet, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 112

La maîtrise des dépenses de santé permet tout à la fois de réduire les coûts de production et de suivre l’utilisation des antibiotiques pour diminuer la génération de résistance bactérienne et préserver l’arsenal thérapeutique existant. La base de Gestion Technico-Économique (GTE) fournit des références sur ces dépenses de santé.
L’Ifip analyse depuis plusieurs années l’évolution de ce poste (dépenses préventives et curatives) dans les différentes zones géographiques (marquées par des densités de production contrastées).
PDF icon Alexandre Poissonnet, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 112
2019

Evolution of medication costs from 2006-2016 from the French national technical and economic database

Consulter le resumé

Alexandre Poissonnet et al., 11th European Symposium of Porcine Management (ESPHM), 22-23-24 mai 2019, Utrecht, Pays-Bas, poster

The evolution of expenses for veterinary medication in the French national technical and economic database (GTE) is used to analyze antibiotics usage. The evolution of preventive medication especially vaccine usage is surveyed. The large panel of data from the GTE database permit to analyse the geographical area infl uence on medication costs.

PDF icon Alexandre Poissonet et al., 11th European Symposium of Porcine Management (ESPHM), 22-23-24 mai 2019, Utrecht, Pays-Bas, poster, PDF icon Isabelle Corrégé et al., ESPHM, Utrecht, Pays Bas
2019

Evolution of medication costs over a 10 year period from National technical-economic database on French Pig farms

Consulter le resumé

Poster.

The evolution of medication costs over a 10 year period (2004-2014) in French pig farms was analysed.

Abstract 

Introduction: The control of the medication costs is a major challenge in pig industry to optimize production costs and meets the national plan of reduction of the antibiotic use in veterinary medicine. Medication costs are collected in the National technical-economic database (GTE). This is an indirect annual monitoring of antibiotic use from a large network of farms national distribution. In this paper, the evolution of medication costs over the last 10 years (2004- 2014) in French Pig farms is analysed. 
Materials and Methods: Medication costs are analysed from results collected in GTE database in two types of herds: farrow‐to‐finish herds (n> 1475 farms) and fattening herds (n> 339 farms). Several medication costs were considered: total costs, preventive costs with 2 sub-categories, vaccines and livestock management products, curative cost with the orally-administered medication and antibiotic and anti-inflammatory injections. 
Results: In farrow‐to‐finish herds, the total medication costs decreased significantly by 0.76 €/100 kg carcass (-12%) between 2004 and 2014, in relation to the decrease in orally-administered medication (- 0.65 €/100 kg carcass, -40%), in antibiotic and anti-inflammatory injections (- 0.47 €/100kg carcass, - 42%) and also in livestock management products (- 0.26 €/100 kg per carcass, -18%). During the same period vaccination, costs increased (+ 0.28 €/100 kg carcass, +11%). Over those 10 years, the levels of curative medication decreased by 41% and were lower than those of preventive medication (- 2.27 €/100 kg carcass in 2014). Medication costs for fattening herds also decreased significantly by 0.72 €/100 kg carcass (-24%) between 2004 and 2014, in relation to the decrease of orally-administered medication (- 0.65 €/100kg carcass, -42%) and antibiotic and anti-inflammatory injections (- 0.33 €/100 kg carcass, -63%). However, livestock management products and vaccines remained stable for this category of farms. Over the 10 years, the level of curative medication decreased by 47%. In 2014 the preventive medication costs were higher than those of curative medication (+ 0.11 €/100 kg carcass). 
Conclusion: The decrease in medication costs associated with a decreased use of curative treatments and an increased use of vaccines, meets the expectations of Human and Animal Health Authorities and society. This is due to improvement in the health status of farms in connection with the development of vaccinations and biosecurity practices contributing to the success of the actions to reduce antibiotic use.

PDF icon Poster IFIP de Isabelle Corrégé, 24th International pig veterinary society congress, 7-10 juin 2016, Dublin (Irlande)
2016

Evolution of medication costs over a 10 years period from national technical-economic database on French pig farms

Consulter le resumé

The evolution of medication costs over a 10 years periods (1999-2009) in French pig farms was analysed.
PDF icon Evolution of medication costs over a 10 years period from national technical-economic database on French pig farms
2012

Fabrication d'aliments à la ferme : bien comptabiliser les coûts

Consulter le resumé

2002

Facteurs de croissance et produits alternatifs en alimentation porcine : réglementation, modes d'action et conséquences technico-économiques

Consulter le resumé

Les antibiotiques sont non seulement utilisés en élevage dans un but thérapeutique mais également incorporés à faible dose dans l'aliment avec un but strictement zootechnique d'amélioration des performances. Les mécanismes d'action de ces facteurs de croissance antibiotiques sont encore incomplètement élucidés mais il est clair qu'ils permettent, par le biais de la flore intestinale, d'amoindrir les effets négatifs dus aux déséquilibres rencontrés lors de certaines périodes critiques d'élevage.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2002

Filière porcine réunionnaise : une production en progression

Consulter le resumé

La filière porcine organisée réunionnaise compte 230 éleveurs répartis entre littoral et zone montagneuse. Si les techniques d'élevage sont proches de celles employées en métropole, l'insularité conduit à une organisation différente de la filière.
2011

Focus sur les maternités collectives

Consulter le resumé

En fort développement ces dix dernières années dans l’Ouest de la France, les maternités collectives présentent de bonnes performances techniques, similaires à celles des élevages de plus de 500 truies ayant les mêmes pratiques de sevrage. Leur coût de revient est comparable à celui des autres ateliers naisseurs, avec des charges de main-d’œuvre inférieures mais davantage de frais divers.

PDF icon techporc_badouard_n23_2015.pdf
2015

France : résultats économiques des élevages 2015 maussade, du mieux à l’été 2016

Consulter le resumé

La conjoncture n’a pas permis aux éleveurs d’équilibrer leurs comptes en 2015. Malgré la stagnation des charges de structure et la poursuite des progrès techniques en élevages, leurs revenus sont en baisse. Le manque à gagner pour les éleveurs est de 0,05 €/kg carcasse. Ce n’est qu’à partir de juin 2016 que la montée du prix du porc a permis à un élevage moyen d’enregistrer des bénéfices, laissant entrevoir une année 2016 meilleure.

PDF icon Synthèse du mois de septembre de Boris Duflot, n° 467, p. 8
2016

GEEP, outil de Gestion Environnementale des Elevages Porcins

Consulter le resumé

Fiche n° 028 : réduction des impacts environnementaux et des consommations d'énergie

La production porcine est très attendue sur la question environnementale.
Pour intégrer cette question dans les pratiques de gestion, un outil dédié, Geep, a été conçu pour l’analyse des « aspects environnementaux » (au sens de l’ISO 14 000) des élevages : des indicateurs de suivi des performances environnementales sont ainsi proposés, à destination des éleveurs, gestionnaires des élevages, et de leurs prescripteurs habituels, notamment des organisations collectives comme les groupements de producteurs.
Sur le modèle des outils de GTTT-GTE, GEEP s’inscrit dans un travail en réseau alimentant une base de données collective de références, très utiles pour analyser la situation d’un élevage et déterminer des pistes d’amélioration.
Une analyse de résultats individuels traités collectivement permet d’identifier les techniques et les organisations les plus efficaces et de mesurer l’incidence des évolutions techniques mises en oeuvre. Ces réseaux permettent également une comparaison internationale vis-à-vis de concurrents au sein de l’UE voire mondiaux.
La nécessité est donc de construire des indicateurs de performance environnementale destinés aux éleveurs et complémentaires des indicateurs du réseau de la Gestion Technico Economique (GTE) et de la Gestion Technique du Troupeau de Truies (GTTT). GEEP est ainsi interfacé avec les applications de gestion et réutilise pour l’analyse environnementale, en les complétant, les flux et indicateurs techniques déjà disponibles.

PDF icon fiche_bilan2014_028.pdf
2015

Gérer l'hyperprolificité : quelle rentabilité ?

Consulter le resumé

2003

Gestion des effluents, épandre ou traiter

Consulter le resumé

Les bonnes pratiques agricoles et les réglementations, européennes et françaises, limitent l’épandage des déjections animales. En Bretagne, des seuils d’obligation de traitement et des plafonds de surface d’épandage ont été définis pour chaque canton classé en zone d’excédents structurels (ZES). Un même élevage sera donc soumis à des contraintes différentes selon le système d’exploitation dans lequel il s’insère (SAU, cultures…) et sa région d’implantation. Les solutions qu’il mettra en œuvre le seront également (épandage, exportation, traitement, engraissement à façon…).
PDF icon Gestion des effluents, épandre ou traiter
2006

Gestion pharmacologique de la reproduction : le point sur les pratiques des éleveurs

Consulter le resumé

Une enquête a été conduite en 2004 auprès de 200 troupeaux français, afin de préciser les pratiques en matière de gestion pharmacologique de la reproduction.

Ces élevages avaient un niveau d’efficacité technico-économique global élevé.

82 % des éleveurs pratiquent la synchronisation hormonale des cochettes lors de leur introduction, mais sans contrôle préalable de la puberté pour 40 % d’entre eux. Plus de 45 % des éleveurs utilisent occasionnellement des traitements hormonaux en cas de non venue en chaleur des cochettes ou truies sevrées.
2004

Gestion pharmacologique de la reproduction : le point sur les pratiques des éleveurs

Consulter le resumé

Une enquête a été conduite en 2004 auprès de 200 troupeaux français, afin de préciser les pratiques en matière de gestion pharmacologique de la reproduction. Ces élevages avaient un niveau d’efficacité technico-économique global élevé.
PDF icon Gestion pharmacologique de la reproduction : le point sur les pratiques des éleveurs
2005

Global sensitivity analysis of a pig fattening unit model simulating technico-economic performance and environmental impacts

Consulter le resumé

Alice Cadéro et al., Agricultural Systems, volume 165, septembre, p. 221-229

Livestock farming system (LFS) models are used to produce key technical or economic outputs. Current models simulate multicriteria performance of LFS, i.e. technical, economic and environmental outputs. Therefore, conducting sensitivity analysis (SA) of these models is increasingly challenging. We developed a pig fattening unit model which is a stochastic, discrete-event mechanistic model with a one-day time step. An individual-based model is used to represent the pigs. Our objective was to perform a global SA of this model while accounting for effects of parameters on all outputs. Due to the model's long computational time, we first performed screening SA using the Morris method to identify and exclude non-influential parameters, and then performed variance-based SA of the influential parameters using metamodels. The most influential parameters were mainly pig characteristics and the disinfection period. This study provides a generic SA sequence adapted for models with a high computational cost and multiple outputs.

2018

GT-Direct : un nouvel outil pour les éleveurs de porcs

Consulter le resumé

L’Ifip propose aux éleveurs de porcs un nouvel outil web : GT-Direct. Cet outil est branché sur les bases de données nationales et fournit des éléments complémentaires aux résultats classiques de GTTT et de GTE. Il permet d’aller plus loin dans l’analyse et la valorisation des résultats.

PDF icon techporc_badouard_n16_2014.pdf
2014

GT-Direct, nouvel outil Web proposé par l’IFIP - Focus sur le calculateur : Calculer l’incidence économique de variations de performances

Consulter le resumé

L'Ifip propose de nouveaux services aux éleveurs, aux techniciens et aux partenaires de la filière :

  • En s’appuyant sur les informations déjà connues dans les bases de données (résultats d’élevages, références)
  • via le Web c'est à dire accessibles de partout et à tout moment
  • pour Renforcer l’utilisation des références
  • les rendre Plus accessibles, plus nombreuses
  • il est Simple à utiliser

A suivre : … vers l'analyse de la reproduction, …

PDF icon un nouvel outil web de l'Ifip pour les élevages de porcs, PDF icon calculateur-gestion-technico-economique-outilwebifip.pdf
2014

Pages