La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 81 à 100 de 425 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Des données pour produire des aliments du bétail écologiques

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol et Aurélie Wilfart, Tech Porc (FRA), 2016, n° 32, novembre-décembre, p. 27-29

Dossier Environnement : réduire, ajuster, produire

Ecoalim, voilà le nom des données maintenant disponibles sur les impacts environnementaux des matières premières utilisées en alimentation du bétail et notamment en porc.
Grâce à ces données, on peut évaluer les impacts des aliments formulés et ainsi concevoir de nouveaux aliments écologiques !

PDF icon Sandrine Espagnol et Aurélie Wilfart, Tech Porc (FRA), 2016, n° 32, novembre-décembre, p. 27-29
2016

Des éco-aliments pour réduire les impacts environnementaux

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol (IFIP) et Florence Garcia-Launay (INRA), Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 17-19

Les éco-aliments sont des aliments formulés avec un objectif classique de moindre coût auquel s’ajoute un objectif de moindres impacts environnementaux. Les éco-aliments en engraissement ont des impacts à la tonne réduits de plus de 10 % pour un surcoût inférieur à 2 %.

PDF icon Sandrine Espagnol (IFIP) et Florence Garcia-Launay (INRA), Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 17-19
2017

Des facteurs d’émissions par itinéraire technique d’élevage : projet ELFE

Consulter le resumé

Nadine Guingand, Bilan 2016, éditions IFIP, mai 2017, p. 94

Les éleveurs de porcs de plus de 2 000 places de porcs de plus de 30 kg ou 750 places de truies doivent déclarer annuellement leurs émissions d’ammoniac, de protoxyde d’azote, de méthane et de particules sur le site dédié de l’Administration française (GEREP). (https://www.declarationpollution.developpement-durable.gouv.fr/gerep).

Ces mêmes élevages doivent aussi justifier du respect des niveaux d’émissions d’ammoniac de leurs bâtiments (cf conclusions du BREF Elevages publiées en février 2017).

Pour calculer ces émissions, l’utilisation de facteurs d’émission par catégorie d’animal et par itinéraire technique est une voie proposée.

Afin d’améliorer les connaissances relatives aux émissions et de contribuer à réduire la contribution de l’élevage (70 % des émissions d’ammoniac d’origine agricole), un consortium regroupant des acteurs de la recherche (Inra, Irstea) et des instituts techniques (Ifip, Itavi, Idele, CRAB, Terres Inovia, Arvalis, Citepa) s’est créé pour mutualiser les références relatives aux émissions des ateliers porcs, volailles et herbivores, dans le cadre du projet ELFE (Elevages et Facteurs d’Emission).

L’objectif est :

(1) de créer une base de données des facteurs d’émissions gazeuses (NH3, N2O, CH4, CO2, NOx, COV) d’odeurs et de particules au niveau des bâtiments, des unités de stockage, de celle de traitement des effluents, de l’épandage et du pâturage pour les porcs, les bovins et les volailles

(2) d’analyser ces données en vue d’établir des valeurs moyennes (facteurs d’émissions) par itinéraire technique et

(3) de diffuser ces acquis auprès d’un large public de scientifiques, instances décisionnelles, appui technique, éleveurs et enseignement.

Le projet ELFE est en lien direct avec le RMT Elevage et Environnement, dans son axe thématique sur les émissions gazeuses.

PDF icon Nadine Guingand, Bilan 2016, mai 2017, p. 94, fiche n° 55
2017

Des produits pour réduire les odeurs... Analyse descriptive des produits disponibles sur le marché

Consulter le resumé

Pour lutter contre les odeurs, l’éleveur de porcs a à sa disposition un nombre

important de produits de désodorisation. Ces produits peuvent agir sur les émissions odorantes des porcheries, de la fosse extérieure de stockage et à l’épandage.

Depuis deux ans, l’ITP recense régulièrement ces produits dits de désodorisation proposés aux éleveurs. Cet article est l’un des résultats de ce travail. Il a pour but de faire un état des lieux des produits disponibles et de les caractériser en fonction de leurs modes d’utilisation.
PDF icon Des produits pour réduire les odeurs... Analyse descriptive des produits disponibles sur le marché
2000

Déshydratation des digestats de méthanisation : analyse économique de 4 procédés

Consulter le resumé

La méthanisation n’est pas, à proprement parler, une solution de traitement. Mais la filière co-génération peut toutefois y contribuer par la déshydratationd’une partie du digestaten vu de son exportation.

Nous avons ainsi mené une analyse économique de 4 procédés de déshydratation couplés à une unité de méthanisation.

Les scénarios ont été construits autour de 2 quantités de digestat à déshydrater (3000 et10000 m3/an) et 3 niveaux d’excédent (20, 50 et 80 %).
PDF icon tp5levasseur10.pdf
2010

Déshydratation du lisier de porc aéré sur lit de séchage planté de roseaux

Consulter le resumé

Le lit de séchage planté de roseaux est un procédé de séparation et de concentration du phosphore qui a été testé avec du lisier aéré. Deux prototypes de 6,6 m2 ont reçu 76 835 litres de lisier aéré provenant d’une station de traitement biologique par boues activées. L’une des cuves de filtration était recouverte d’une serre en plexiglas. Sur une année complète, il a été distribué 200 kg MS/m2 avec des apports hebdomadaires de 1,4 kg MS/m2 en hiver et 8,4 kg MS/m2 en été.
PDF icon Déshydratation du lisier de porc aéré sur lit de séchage planté de roseaux
2003

Déshydratation du lisier de porc aéré sur lit de séchage planté de roseaux

Consulter le resumé

Dans le cas d’une réglementation sur les épandages de phosphore, certains élevages de porc équipés d’un système de traitement biologique par nitrification - dénitrification devront exporter un co-produit déshydraté. Une quarantaine de stations d’épuration urbaine en France sont actuellement équipées de lits de séchage de boues biologiques, plantés de roseaux.

Une expérimentation a été menée par l’ITP avec du lisier de porc traité par nitrification - dénitrification.
PDF icon Déshydratation du lisier de porc aéré sur lit de séchage planté de roseaux
2000

Déterminants et enjeux des conflits liés aux projets de méthanisation

Consulter le resumé

Poster.

• La méthanisation agricole constitue une piste de valorisation des effluents et de diversification des activités pour les exploitations d’élevages.
• Mais le développement des projets peut se heurter à des difficultés d’acceptation sociale.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2016

Déterminer la quantité et la composition des effluents d'élevage grâce à Composim

Consulter le resumé

Pour comparer ses propres valeurs d'analyse, simuler l'effet d'un changement de pratique d'abreuvement ou d'alimentation, etc, un calculateur excel, élaboré par les instituts techniques animaux, permet d'estimer les quantités et la composition des effluents porcins, bovins et avicoles.

PDF icon techporc_levasseur_n16_2014.pdf
2014

Développement d’un calculateur pour déterminer l’intérêt technico-économique de la méthanisation dans les différents systèmes de productions animales : Méthasim

Consulter le resumé

Dans le contexte d’un intérêt croissant de l’agriculture pour les énergies renouvelables et notamment pour la méthanisation, les études de projet soulignent souvent la difficulté d’atteindre l’équilibre économique, en raison des tarifs français d’achat de l’électricité issue du biogaz agricole qui demeuraient jusqu’à présent peu élevés.
PDF icon Développement d’un calculateur pour déterminer l’intérêt technico-économique de la méthanisation dans les différents systèmes de productions animales : Méthasim
2011

Devenir de six antibiotiques dans les lisiers de porc

Consulter le resumé

Pascal Levasseur et al., 49es Journées de la Recherche Porcine, Paris, 31 janvier et 1er février 2017, p. 269-270, poster

Les antibiotiques administrés aux animaux d’élevage se retrouvent en partie dans leurs déjections, sous une forme inchangée ou sous la forme de métabolites potentiellement actifs, à hauteur de 30 à 90 % des quantités administrées (Massé et al., 2014 ; Levasseur et Hémonic, 2015). Or, tant qu’ils sont actifs, ces antibiotiques peuvent favoriser le développement de bactéries résistantes dans le lisier ou ses issues destinés à être épandus sur les sols. Dans la bibliographie, très peu de données existent sur le devenir des antibiotiques dans les conditions françaises. Cette étude vise donc à analyser le devenir des antibiotiques issus des principales familles utilisées en production porcine en France : polypeptides, tétracyclines, pénicillines, macrolides (Anses-ANMV, 2013), au cours des étapes les plus courants de la gestion des lisiers : (1) stockage sous caillebotis lors de la phase d’élevage, (2) séparation de phases du lisier brut par une décanteuse centrifuge, (3) stockage extérieur d’un lisier brut et sa fraction centrifugée, (4) compostage-maturation de la fraction solide issue de la séparation de phases.

ENG

Fate of six antibiotics in pig slurry

Within the frame of the French program "Ecoantibio 2017", the fate of six main antibiotics (colistin, trimethoprim-sulfadiazin, amoxicillin, tylosin and doxycyclin), mostly used in the pig sector, was studied through common practices of effluent management. After their administration in drinking water, using a dosing pump, their metabolism in the animal and the storage of the slurry under the slatted floor over the growing phase, reduced their content from 54 % to more than 99 % depending on the antibiotic. Colistin was the most resistant, while amoxicillin and trimethoprim were not detectable anymore. After this phase, slurry was separated in a decanter-centrifuge. During the 3.5 months of composting-maturation of the solid fraction, the amount of antibiotics strongly decreased, from 41 to 99 % depending on the considered molecule, confirming the interest of this practice in order to reduce soil contamination. In raw slurry as in the liquid fraction usually stored in an outdoor pit, quantities of colistin and doxycyclin stayed rather stable, whereas the tylosin concentration fell, especially after a hundred days of storage. The evolution of sulfadiazine was more difficult to explain considering the variability of its observed concentrations over time.

PDF icon Pascal Levasseur et al., 49es Journées de la Recherche Porcine, Paris, 31 janvier et 1er février 2017, p. 269-270, poster
2017

Devenir de six antibiotiques dans les lisiers de porc

Consulter le resumé

Pascal Levasseur et al., 49es Journées de la Recherche Porcine, Paris, 31 janvier et 1er février 2017, poster

Les antibiotiques administrés aux animaux d’élevage se retrouvent en partie dans leurs déjections. Tant qu’ils sont actifs, ils peuvent favoriser le développement de bactéries résistantes dans le lisier ou ses issues destinés à être épandus sur les sols agricoles. Cette étude vise donc à analyser le devenir de polypeptides, tétracyclines, pénicillines et macrolides, au cours des étapes les plus courantes de la gestion des lisiers.

PDF icon Pascal Levasseur et al., 49es Journées de la Recherche Porcine, Paris, 31 janvier et 1er février 2017, poster
2017

Devenir des antibiotiques dans le lisier de porc

Consulter le resumé

Fiche n° 017 : contribution aux politiques publiques

L’enjeu de ce projet, déposé dans le cadre du plan « Ecoantibio 2017 » est d’étudier le devenir des principales familles d’antibiotiques administrées à des porcelets et des porcs charcutiers et d’évaluer leur destruction au cours du temps en fonction de différents modes de gestion des lisiers.
Les familles d’antibiotiques choisies et les molécules correspondantes (entre parenthèses) sont au nombre de 5 : macrolides (tylosine), tétracyclines (doxycycline), pénicillines (amoxycilline), polypeptides (colistine : porcelet uniquement) et sulfamides (TMP-sulfa : porc charcutier uniquement).

Avant la validation du protocole et le démarrage des essais (en cours de réalisation), il a été envisagé une analyse bibliographique approfondie sur l’impact de la gestion des effluents d’élevage sur la dégradation des antibiotiques.

PDF icon fiche_bilan2014_017.pdf
2015

Devenir des antibiotiques dans le lisier de porc

Consulter le resumé

Fiche n° 072 : Plan ECOANTIBIO

Les antibiotiques sont très utilisés dans tous les pays et filières d’élevage. Après leur administration, ils peuvent favoriser le développement de bactéries et gènes de résistance tant qu’ils sont métaboliquement actifs. Le plan «Ecoantibio2017» ambitionne de limiter ce risque et s’est fixé comme objectif-phare une réduction de 25 % des usages d’antibiotiques en 5 ans. C’est dans ce contexte que l’IFIP a proposé d’étudier le devenir des principaux antibiotiques utilisés dans la filière porcine au terme de différents processus de gestion des effluents. L’évolution des quantités de colistine, de triméthoprime sulfamide (TMP-Sulfa), d’amoxicilline, de tylosine et de doxycycline dans des lisiers de porcs charcutiers et de porcelets en post-sevrage a été étudiée, après (1) administration par pompe doseuse aux animaux, stockage du lisier sous caillebotis pendant la phase d’élevage, (2) séparation de phases du lisier brut par décanteuse centrifuge, (3) stockage en extérieur du lisier brut et de sa fraction centrifugée, et enfin (4) compostage puis maturation de la fraction solide.

PDF icon fiche_bilan2015_072.pdf
2016

Diminuer la teneur en protéine des aliments biphase selon le prix des matières premières

Consulter le resumé

Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avril, p. 2-4, par Nathalie Quiniou et Sandrine Espagnol

Depuis l’envolée des cours du soja fin 2007, les pratiques de formulation ont considérablement évolué. La teneur en matières azotées totales des aliments biphase a fortement chuté. Sans conséquence sur les performances techniques, cette évolution se traduit par une réduction des rejets d’azote d’au moins 15 %.

PDF icon Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avril, p. 2-4, par Nathalie Quiniou et Sandrine Espagnol
2017

Données d’inventaire pour les analyses de cycle de vie dans les industries de transformation

Consulter le resumé

Fiche n° 32 : référentiels pour l'amélioration des pratiques de différents métiers de la filière

Les industriels de l’agro-alimentaire cherchent à réduire les impacts de leurs procédés et produits sur l’environnement. Ils ont besoin de mieux
connaître ces impacts pour orienter leurs actions d’éco-conception.
Les Pouvoirs publics soutiennent l’affichage environnemental des produits de grande consommation dont les produits alimentaires. L’ADEME développe une base de données sur les impacts des étapes du cycle de vie des produits. Le programme Agri-Balyse a fourni des données sur les impacts de la production agricole. Les données manquent sur l’étape de la transformation agro-industrielle.
L’Adème souhaite disposer de données représentatives des filières agro-industrielles pour la base de données publique d’affichage environnemental des produits de grande consommation.
Les objectifs du projet ACYVIA sont de renseigner les bases de données d’Inventaire de Cycle de Vie sur les processus unitaires de transformation des productions agricoles en divers produits alimentaires pour permettre :
- aux agro-industriels d’engager des démarches d’éco-conception sur les sites de production,
- aux partenaires du projet de disposer de données représentatives du contexte français en vue de la réalisation d’Analyses du Cycle de Vie,
- d’alimenter la base de données publique pour l’affichage environnemental des produits de grande consommation.
Les Instituts techniques disposeront de données de référence auxquelles comparer les performances industrielles. Ils pourront mettre à jour ces données et disposeront d’un outil pour gérer les inventaires de cycle de vie (ICV) générés durant le projet.

PDF icon fiche_bilan2015_032.pdf
2016
Odeurs et environnement

Dossier “Odeurs” : Odeurs en environnement + Approche globale de l'olfaction et des odeurs

Consulter le resumé

Odeurs et environnement. Cas de la production porcine. Sources des émissions, principe et mesures

Techniques disponibles pour réduire les odeurs émises par les porcheries, pendant le stockage en fosses extérieures et à l’épandage, comparaison, évaluation et contraintes. Rôle des poussières et de l’ammoniac...

Édition 1999 - Dépliant 4 pages 21 x 29,7



Approche globale de l’olfaction et des odeurs

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1999

Dust concentrations in piggeries : influence of season, age of pigs, type of floor and feed presentation in farrowing, post-weaning and finishing rooms

Consulter le resumé

1999

Echantillonnage et méthodes d'évaluation de la composition des lisiers de porc

Consulter le resumé

Cet article fait le point sur les principales techniques d’échantillonnage et

les différentes méthodes d’évaluation de la composition des lisiers de porc. Etant donné la constitution hétérogène d’un lisier au stockage, beaucoup de rigueur doit être mise en oeuvre pour l’échantillonnage. Il peut

s’effectuer dans la fosse de stockage à l’aide d’une sonde à prélèvement.

Le carottage doit avoir lieu sur toute la hauteur de la fosse ou sur différentes
PDF icon Echantillonnage et méthodes d'évaluation de la composition des lisiers de porc
1998

ECOALIM : améliorer les bilans environnementaux des élevages en optimisant leurs ressources alimentaires

Consulter le resumé

Visuels d'intervention de Sandrine Espagnol, Journée "CASDAR" du 17 janvier 2018

PDF icon Visuels d'intervention de Sandrine Espagnol, Journée "CASDAR" du 17 janvier 2018
2018

Pages