La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 435 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

? cual es la importancia real de las enfermedades en el coste de produccion ?

Consulter le resumé

2007

A field recombinant strain derived from two type 1 porcine reproductive and respiratory syndrome virus (PRRSV-1) modified live vaccines shows increased viremia and transmission in SPF pigs

Consulter le resumé

Julie Eclercy et al., Viruses, 2019, 23 mars, volume 11, n° 3, 13 pages

In Europe, modified live vaccines (MLV) are commonly used to control porcine reproductive and respiratory syndrome virus (PRRSV) infection. However, they have been associated with safety issues such as reversion to virulence induced by mutation and/or recombination. On a French pig farm, we identified a field recombinant strain derived from two PRRSV-1 MLV (MLV1). As a result, we aimed to evaluate its clinical, virological, and transmission parameters in comparison with both parental strains. Three groups with six pigs in each were inoculated with either one of the two MLV1s or with the recombinant strain; six contact pigs were then added into each inoculated group. The animals were monitored daily for 35 days post-inoculation (dpi) for clinical symptoms; blood samples and nasal swabs were collected twice a week. PRRS viral load in inoculated pigs of recombinant group was higher in serum, nasal swabs, and tonsils in comparison with both vaccine groups. The first viremic contact pig was detected as soon as 2 dpi in the recombinant group compared to 10 and 17 dpi for vaccine groups. Estimation of transmission parameters revealed fastest transmission and longest duration of infectiousness for recombinant group. Our in vivo study showed that the field recombinant strain derived from two MLV1s demonstrated high viremia, shedding and transmission capacities.

https://www.mdpi.com/1999-4915/11/3/296/pdf

2019

Action d’appui aux éleveurs pour une réduction des usages antibiotiques

Consulter le resumé

Fiche n° 016 : action d'appui aux éleveurs pour une réduction des usages antibiotiques

L’IFIP apporte un appui technique aux différents acteurs concernés par la question de la réduction des usages des antibiotiques en élevage.
Cet appui s’exerce de différentes façons : animation ou participation à des groupes de travail ou projets d’études, expertise de projets ou de dossiers, interventions, formations, élaboration d’outils d’audit et de mesure des usages antibiotiques en élevage.

PDF icon fiche_bilan2014_016.pdf
2015

ActiSow mesure l’activité des truies

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 265, janvier, p. 39

L’ActiSow est un accéléromètre positionné à l’oreille permettant de mesurer le niveau d’activité des porcs. Ce capteur embarqué a été codéveloppé par l’Ifip et la société RF Track.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 265, janvier, p. 39
2019

Actualité scientifique sur les salmonelles

Consulter le resumé

Trois des 11 publications présentées à la séance Santé animale des dernières Journées de la Recherche Porcine étaient consacrées aux salmonelles.
PDF icon Actualité scientifique sur les salmonelles
2006

Actualités québécoises en santé animale

Consulter le resumé

Les journées scientifiques de l'Institut National de la Santé Animale du Québec ont permis de cerner les centres d'intérêts canadiens en matière de santé animale. Les grandes préoccupations sont les systèmes de surveillance de la santé des animaux, la surveillance de l'antibiorésistance et la traçabilité. La réglementation sur le transport des animaux est également en cours de modification.
PDF icon Actualités québécoises en santé animale
2008

Adaptation des cochettes : retour d’expériences

Consulter le resumé

L’une des thématiques du congrès de l’AFMVP était les modalités d’introduction des cochettes de renouvellement de haut statut sanitaire (indemnes de SDRP et de Mycoplasme) dans des élevages à statut sanitaire conventionnel.

L’expérience d’une structure canadienne de 30 000 truies a été présentée, notamment les modalités permettant d’éviter les relances SDRP chez les reproducteurs et de produire des porcelets indemnes de SDRP.

Pour permettre une introduction optimale des cochettes, les conditions de quarantaine doivent être optimisées : durée, confort, adaptation...
PDF icon Adaptation des cochettes : retour d’expériences
2009

Administration de médicaments par pompe doseuse : motivations, freins et pratiques d’utilisation

Consulter le resumé

Poster.

La fi abilité des traitements administrés par pompe doseuse implique que les élevages soient équipés d’un matériel adapté et que les éleveurs maîtrisent les bases de son utilisation. Cette étude a pour objectif de dresser un état des lieux de la motivation, des équipements et des pratiques d’utilisation de la pompe doseuse en 2014 dans un échantillon d’élevages équipés. Elle vise aussi à comprendre les freins dans les élevages non équipés.

PDF icon poster ifip d'Anne Hémonic et al., 48es JRP, 2-3 février 2016, Paris
2016

Alimentation des porcs : suppression des antibiotiques

Consulter le resumé

La réglementation européenne proscrit désormais l'usage de la plupart des facteurs de croissance antibiotiques dans l'alimentation des porcs. Une suppression totale est en vue. Une étude réalisée par l'ITP, montre que ces décisions ont pour conséquences la baisse des performances techniques des élevages et donc le renchérissement des coûts. La substitution des antibiotiques par différents additifs non antibiotiques ne permet pas de retrouver le même niveau de résultats.

PDF icon bp2001n291.pdf
2001

Alternative aux antibiotiques : réduction du taux de protéines de l’aliment 1er âge

Consulter le resumé

Fiche n° 073 : plan ECOANTIBIO

La réduction de la teneur en protéines de l’aliment 1er âge (distribué dans les 2 premières semaines après sevrage) est le premier moyen généralement proposé pour réduire l’incidence des pathologies digestives à ce stade. Elle représente de ce fait une alternative à l’usage d’antibiotiques. Aujourd’hui, une teneur en protéines de l’ordre de 16 à 17% semble envisageable mais elle s’accompagne d’une réduction de la teneur en lysine de l’aliment dont il est nécessaire de déterminer l’impact sur les performances en post-sevrage.
Dans un premier essai, cet effet de la réduction de la teneur en protéines (et en lysine) de l’aliment 1er âge sur les performances en post-sevrage est
étudié. Le second essai a pour objectif de déterminer si le remplacement complet du tourteau de soja par des sources concentrées de protéines d’origine végétale ou laitière apporte un bénéfice supplémentaire à la santé digestive des porcelets.

PDF icon fiche_bilan2015_073.pdf
2016

Amélioration des conditions de travail lors du lavage des salles d’élevage

Consulter le resumé

Le nettoyage-désinfection des locaux est un des éléments clés de la maîtrise du statut sanitaire d’un élevage de porc.

La phase de lavage est primordiale puisqu’elle conditionne l’efficacité de la désinfection. Mais, cette phase de lavage est également la plus contraignante par le temps de travail, la consommation d’eau, le coût, la pénibilité et l’incidence sur l’usure des surfaces.
PDF icon Amélioration des conditions de travail lors du lavage des salles d’élevage
2010

Amélioration des conditions de travail par utilisation de moyenne pression (40 bars) lors du lavage en élevage

Consulter le resumé

Poster. Intérêt du lavage à la moyenne pression (40 bars) avec buse Fitjet® en comparaison au lavage à la haute pression (160 bars) avec rotabuse.
PDF icon Amélioration des conditions de travail par utilisation de moyenne pression (40 bars) lors du lavage en élevage
2011

Amélioration des conditions de travail par utilisation de moyenne pression (40 bars) lors du lavage en élevage

Consulter le resumé

Le nettoyage avec une buse moyenne pression (buse Fitjet®, 40 bars) a été comparé à un nettoyage classique à la haute pression avec une buse rotative (160 bars), en utilisant les critères temps de travail, consommation d’eau, coût, pénibilité du travail et efficacité du nettoyage.

Le temps de travail, la consommation d’eau et le coût de la moyenne pression avec la buse Fitjet® sont quasiment équivalents à ceux générés par la haute pression avec la rotabuse pour une même efficacité du lavage.
PDF icon tp1correge11.pdf
2011

Analyse des évolutions des usages d’antibiotiques entre 2010 et 2013 dans un groupe d’élevages de porcs

Consulter le resumé

Les objectifs de cette étude sont d’analyser l’évolution des usages d’antibiotiques entre 2010 et 2013 dans un échantillon constant d’élevages, d’identifier les facteurs expliquant les variations d’usage et de cerner la perception des éleveurs sur ces variations. L’étude porte sur 46 élevages situés dans le Grand Ouest de la France. Lors d’une enquête en élevage, l’éleveur était questionné sur les changements techniques et sanitaires intervenus entre 2010 et 2013 et pouvant expliquer des variations d’usage d’antibiotiques dans son élevage. Une comparaison a aussi été réalisée entre les évolutions réelles des usages sur trois ans et les évolutions estimées par les éleveurs. La baisse des usages d’antibiotiques en trois ans est importante (‐ 31 %) et concerne une large majorité des élevages étudiés (74%). Ce résultat illustre les efforts collectifs réalisés et démontre les marges de diminution, parfois importantes, qui sont possibles dans les élevages. Beaucoup d’efforts ont porté sur la prévention des maladies par une meilleure gestion de la conduite des animaux, de l’hygiène, de l’alimentation et des bâtiments. Les protocoles thérapeutiques ont également été révisés (arrêt de traitements systématiques, usage des vaccins, vermifuges ou produits alternatifs). Néanmoins, certains aléas sanitaires se sont aussi traduits par des hausses d’usages. Ce travail souligne l’intérêt de mettre en place un outil d’auto‐évaluation des usages d’antibiotiques à destination des éleveurs et de leurs vétérinaires. En effet, la perception des éleveurs sur la variation des usages d’antibiotiques dans leur élevage en trois ans est erronée dans plus de 60 % des cas.

Analysis of the evolution of antibiotic use between 2010 and 2013 in a group of pig farms

The objectives of this study are to analyze the evolution of antibiotic use between 2010 and 2013 in a constant sample of farms, to identify the factors that account for variations in use and to assess the perception of farmers on these variations. The study focused on 46 farms in the West of France. During a survey, the farmer was asked about the technical and sanitary changes occurring between 2010 and 2013 that could explain variations in antibiotic use in his farm. A comparison was also made between the calculated variation of antibiotic use over three years and the estimated variation according to farmers. The decrease of antibiotic use over three years is important (‐ 31%) and involves a large majority of farms (74%). This result illustrates the collective efforts made and demonstrates margins of decrease, sometimes substantial, that are achievable in farms. Much work has been carried on disease prevention through better control of herd management, hygiene, food and buildings. Treatments were also optimized (use of vaccines, de‐wormers, alternative products and some systematic treatments were stopped). Nevertheless, some new health problems also resulted in increases of antibiotic use. Finally, this work emphasizes the importance of establishing a tool for farmers and their vets to self‐assess their use of antibiotics. Indeed, the perception of farmers on their variations in antibiotic use over three years is incorrect in 60% of cases.

PDF icon jrp2015-sante_animale-hemonic.pdf
2015

Analyse des paramètres physiologiques et métaboliques associés aux mises bas longues ou difficiles chez la truie

Consulter le resumé

Les mises bas longues augmentent la mortinatalité et pénalisent la survie ultérieure des porcelets. L’objectif de ce travail est de mieux comprendre les mécanismes des mises bas difficiles chez la truie en étudiant l’évolution de différents paramètres physiométaboliques durant la période péripartum. L’étude, réalisée dans 4 élevages, porte sur 28 mises bas (truies LWxLR nullipares ou primipares) spontanées et non assistées (ni fouilles ni injections).
PDF icon Analyse des paramètres physiologiques et métaboliques associés aux mises bas longues ou difficiles chez la truie
2010

Analyse descriptive individuelle du comportement alimentaire, d’abreuvement et de la prise de poids journalière de porcelets sains logés en post-sevrage

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière et al., 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, p. 323-324, poster

Poster.

La détection précoce de pathologies est l’une des pistes à investiguer afin de réduire la consommation d’intrants en production porcine et de proposer des produits fidèles aux nouvelles exigences du consommateur. Le suivi du comportement alimentaire et d’abreuvement des porcelets en post-sevrage peut être utilisé pour concevoir ce type de modèle (Pijpers et al., 1991 ; Andersen et al., 2014). Des études préalables (Rousselière et al., 2016 et 2020 ; Marcon et al., 2018) ont permis le développement de trois automates spécifiquement dédiés à cet objectif : nourrisseur et abreuvoir connectés et système de pesée automatique. Tandis que les études précédentes étaient axées sur l’ingénierie et le mode de fonctionnement des automates, notre étude est ici davantage tournée vers les données collectées et leurs valeurs ajoutées. Avant d’analyser le comportement déviant des animaux malades, une analyse descriptive du comportement naturel des animaux sains est donc proposée.  

ENG

Individual data on drinking and feeding behaviour and daily weight gain of healthy weaned piglets

Poster.

At IFIP’s experimental facility in Romillé, France, trials were performed to collect individual drinking and feeding behaviour of two batches of 102 weaned piglets housed in six pens (17 piglets each). Each pen contained two connected feeders and one automatic weighing station located in front of a connected drinker. Animals were individually identified using Radio Frequency Identification (RFID) ear tags. All data collected (weight, feed and water consumption, frequency, duration and timestamp of each visit to an automaton) were stored in a database on a local network. An operator checked the health status of each piglet five days per week, with a specific focus on locomotor, respiratory and digestive disorders. This study concerned only animals that were in good health during the period concerned (1 st age (0-14 days post-weaning), 2 nd age (the following 25 days) and the total duration of postweaning), thus excluding pigs with any clinical signs, even slight, that could have changed their behaviour. In the post-weaning period, piglets consumed each day a mean of 9.5-10.5% and 3.8-4.6% of their body weight in water and feed, respectively. Nevertheless, consumption increased from the 1st to the 2nd age, and the means hid huge inter- and intra-individual variability: 40.7-61.4 % for the 1st age and 18.3-44.7% for the 2nd age

2020

Antibiorésistance en médecine vétérinaire : un plan national pour réduire les risques

Consulter le resumé

Tandis que la DGAI vient de publier son plan de réduction des risques, la profession n'est pas en reste d'initiatives.
2011

Antibiotic use in French pig farms: Indications and therapeutic strategies

Consulter le resumé

The French EcoAntibio 2017 Plan (1) aims to reduce antibiotic use in veterinary medicine by 25 % in 5 years.

The aim of this study is to review the main reasons for antimicrobial treatments in pig farms. These data will help to develop strategies for reducing antibiotic use.

PDF icon hemonic-p.416-2014.pdf
2014

Antibiotiques en élevage porcin : modalités d'usage et relation avec les pratiques d'élevage

Consulter le resumé

L'objectif de cette étude est de :



- décrire les modalités d'usage des antibiotiques utilisés dans les élevages porcins du groupement Porc Armor Evolution (PAE),

- les comparer aux résultats de 2008 de l'Anses basés sur un échantillon de 83 élevages naisseurs-engraisseurs bretons (Chauvin, 2010),

- analyser les relations entre les quantités d'antibiotiques utilisées et le respect des bonnes pratiques d'élevage.
2012

Antimicrobial usage evolution between 2010, 2013 and 2016 in a group of French pig farms

Consulter le resumé

Anne Hémonic et al., 70th Annual Meeting of the European Federation Animal Science (EAAP), 26-30 août 2019, Ghent, Belgique, visuels d'intervention

Monitoring antimicrobial usage in pig farms is a key element of a reduction plan. The objective of this study was to analyse the antimicrobial usage evolution in the same farms between 2010-2013-2016 and to identify the factors of variations. The study monitored antimicrobial usage by weight group in 2016 in 33 farrow-to-finish farms in the West of France. The antimicrobial usage had ever been registered twice for 23 of them in 2010 and 2013 and once for 10 of them in 2013. It was quantified by the number of Course Doses per produced pig per year (nCD/pig). Farmers were asked about the factors that could explain the evolution between 2013-2016. On average, antimicrobial usage significantly decreased over six years (-38%). However, a high variability of individual evolutions was observed: among the 23 farms with three annual data, 43% decreased their use between 2010-2013 (-3 nCD/pig on average) but had a stable use between 2013-2016 (-0,2 nCD/pig). 26% decreased their use between 2010-2013 (-4 nCD/pig on average) and also between 2013-2016 (-2 nCD/pig). 9% increased then decreased their use during the two periods (+4 then -7 nCD/pig). One farm had the opposite trajectory (-9 then +2 nCD/pig) and another always increased its use (+2 then +5 nCD/pig). Among the 33 farms with data in 2013-2016, 36% decreased their use (-2 nCD/pig on average), 39% had a stable use and 24% increased their use (+3 nCD/pig). For sows, suckling piglets and fattening pigs, most of the farms had stable usage between 2013-2016. Only antimicrobial usage for weaned piglets was more frequently reduced. Increases were explained by occurrence of sanitary problems (mainly urogenital, digestive and respiratory problems on sows, piglets and fatteners respectively). Decreases were explained by vaccination, stop of preventive treatments and improvement of herd management. This study highlights the variability of individual trajectories in antimicrobial usage, due to sanitary issues that may be different according to each weight group. It usefully complements the monitoring of average evolution at the country level.

PDF icon Anne Hémonic et al., 70th EAAP, 26-30 août 2019, Ghent, Belgique
2019

Pages