La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 281 à 300 de 433 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

L’élevage de précision et la maîtrise de la santé

Consulter le resumé

visuel d'intervention présenté par Anne Hémonic et Yvonnick Rousselière, aux 3es Journées Tech Porc, « Actualités de la recherche-développement pour l’élevage porcin »,  session : élevage de précision : enjeux et permiers acquis, Quessoy, le 22 novembre 2016, 4 pages.

PDF icon Anne Hémonic et Yvonnick Rousselière, 3es Journées Tech Porc, Quessoy (France), le 22 novembre 2016, 4 pages
2017

L’élevage de précision et la maîtrise de l’administration du médicament

Consulter le resumé

L’élevage de précision peut apporter des solutions pour maîtriser l’administration du médicament en élevage et renforcer le trio éleveur-vétérinaire-technicien : suivi plus précis et individualisé des animaux, outil d’épidémiologie, d’établissement de références collectives. Ce sont des outils encore expérimentaux à adapter pour une transposition sur le terrain et à valider : résultats, alertes générées, modèles d’aide à la décision...

PDF icon présentation de Anne Hémonic au Space 2015
2015

L’état de santé des truies en groupes : conclusions et recommandations de la bibliographie

Consulter le resumé

Cette revue bibliographique sur l’état sanitaire des truies en groupe a pour objectif de dresser un bilan des connaissances acquises, en France et à l’étranger, sur 6 grandes problématiques : les comportements agressifs à l’origine notamment de lésions cutanées, les morsures de vulve, les problèmes locomoteurs, la dynamique d’infection du troupeau, et enfin l’immunité et la carrière des truies.
PDF icon tp4hemonic11.pdf
2011

L’hyperconnectivité s’invite chez les vétérinaires

Consulter le resumé

Michel Marcon, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 26-27

Deux nouvelles solutions de télémédecine ont été présentées en décembre au congrès de l’Association française de médecine vétérinaire porcine.

PDF icon Michel Marcon, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 26-27
2020

L’hypoxie de parturition, fréquence et incidence sur la viabilité du porc nouveau-né

Consulter le resumé

Les relations entre le degré d’hypoxie, la viabilité à la naissance et la vitalité postnatale précoce estimée par l’intervalle naissance-premier contact avec la mamelle, la température rectale à 24h de vie, le gain de poids et la survie jusqu’à 10j, sont étudiées sur 117 porcelets. Le degré d’hypoxie à la naissance est évalué par la mesure de la pCO2, du pH et de la lactatémie du sang ombilical.
PDF icon L’hypoxie de parturition, fréquence et incidence sur la viabilité du porc nouveau-né
1997

L’Ifip teste les pompes doseuses à Romillé

Consulter le resumé

L’Ifip réalise un travail en station et sur le terrain pour préciser les conditions d’utilisation des pompes doseuses en élevage à des fins de médication.
2008

L’IFIP – Institut du Porc à l’honneur en Chine

Consulter le resumé

Dans le cadre du déplacement du Premier Ministre Bernard Cazeneuve les 21 et 22 février en Chine, l’IFIP-Institut du Porc a été mis en avant pour son partenariat innovant avec le Ministère de l’Agriculture Chinois.
Cette collaboration ambitieuse, initiée depuis déjà plusieurs mois avec l’appui du Ministère français de l’Agriculture et de l’Ambassade de France à Pékin, consiste en la création de modules pédagogiques d’e-learning sur la conduite moderne d’élevage porcin dans le respect des règles de biosécurité.

PDF icon communiqué de presse l'IFIP à l'honneur en Chine
2017

L’isolement d’Actinobacillus pleuropneumoniae en France

Consulter le resumé

La pleuropneumonie porcine est devenue, depuis ces 15 dernières années, une des principales maladies d’origine bactérienne en production porcine. Actinobacillus pleuropneumoniae, l’agent étiologique de la pleuropneumonie porcine, est une bactérie Gram-négative de la famille des Pasteurellaceae, qui comporte deux biovars et 12 serovars. 1158 isolements d’A. pleuropneumoniae, réalisés dans 13 laboratoires d’analyses vétérinaires français, ont été identifiés depuis 1989. 89% de ces isolements ont été réalisés à partir de porcs bretons.
PDF icon L’isolement d’Actinobacillus pleuropneumoniae en France
1997

L’outil de Gestion des traitements Vétérinaires en élevage : Gvet

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 101

La démarche GVET, poursuivie conjointement par l’Ifip, l’Anses et Isagri, répond à 2 enjeux complémentaires en élevage : numériser le registre des traitements (RT) et assurer une mesure standardisée et officielle des usages d’antibiotiques.
Bien que la traçabilité des traitements vétérinaires en élevage soit obligatoire depuis 2000, la quasi totalité des éleveurs consigne actuellement ces informations sur papier, sous des formats hétérogènes.
Deux enquêtes ont été réalisées en 2018 pour faire cet état des lieux des modalités d’enregistrement des traitements vétérinaires en élevage et pour identifier les motivations ou freins à la numérisation de ce registre.
PDF icon Anne Hémonic, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 101
2019

Maîtrise des Salmonelles dans la filière porcine

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Bilan 2016, éditions IFIP, mai 2017, p. 58

Les salmonelles sont une des principales causes de zoonoses alimentaires.

Même si les œufs et les ovoproduits restent les aliments les plus souvent incriminés, le nombre de cas humains dûs à ces aliments diminue avec, pour conséquences la baisse du nombre de Salmonella enteritidis et l’augmentation de la part relative de Salmonella typhimurium et la mise en cause plus fréquente des viandes de porc et des produits de charcuterie.

Dans ce contexte, de nombreux pays poursuivent ou développent des programmes de maîtrise des salmonelles dans la filière porcine.

En France, l’émergence de nouveaux sérotypes de Salmonella, les récentes épidémies dues à des produits de salaison sèche ainsi que les enjeux commerciaux incitent la filière porcine à accentuer la vigilance et à mettre en œuvre des mesures de maîtrise.

PDF icon Isabelle Corrégé, Bilan 2016, mai 2017, p. 58, fiche n° 25
2017

Maîtrise des salmonelles en production porcine : les fabricants d'aliment ont-ils un rôle à jouer ?

Consulter le resumé

Parmi les voies d’entrée des salmonelles en élevage, l’alimentation n’est pas un facteur prépondérant, grâce à la faible contamination des matières premières et des aliments complets. De plus, l’alimentation peut apporter plusieurs techniques de lutte contre la présence des salmonelles chez les porcs.

L’exposé présente ces solutions : présentation, granulométrie flores barrières, additifs, en développant le rôle favorable de l’acidification et détaille les résultats obtenus dans plusieurs essais.
PDF icon Maîtrise des salmonelles en production porcine : les fabricants d'aliment ont-ils un rôle à jouer ?
2009

Maîtrise des usages des antibiotiques en élevage de porcs

Consulter le resumé

L’IFIP apporte un appui technique aux différents acteurs concernés par la question de la réduction des usages des antibiotiques en élevage.
Cet appui s’exerce de différentes façons : animation ou participation à des groupes de travail ou projets d’études, expertise de projets ou de dossiers, intervention, formation, élaboration d’outils d’audit d’élevage.

PDF icon bilan_2012web_55.pdf
2013

Medication costs in French pig farms : Evolution and herd typology

Consulter le resumé

The reduce of medication costs is a major challenge to optimize production costs and to reduce antibiotic used (1). The medication costs from the French technical-economic database allow an annual monitoring of the use of antibiotics and other drugs (2). The herds characteristics links with the drugs levels can be also studies.

PDF icon correge-o.174-2014.pdf
2014

Mélanger antibiotiques et biocides dans l'eau peut être risqué

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 272, octobre, p. 34-35

Le chlore et le peroxyde d’hydrogène dégradent certains antibiotiques administrés dans l’eau.
Cela pourrait expliquer des échecs thérapeutiques ou l’apparition d’antibiorésistance dans les élevages.

PDF icon Anne Hémonic, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 272, octobre, p. 34-35
2019

Mesure de la contamination résiduelle dans les locaux de sevrage du porcelet et facteurs de variation

Consulter le resumé

Les conditions d’hygiène à l’accueil des porcelets en local de sevrage sont un élément décisif pour le bon démarrage de la phase post-sevrage. Une étude épidémiologique est entreprise dans un groupe de 129 élevages dans le but d’appréhender le niveau de contamination résiduelle des salles de sevrage au moment de l’entrée des porcelets. La méthode utilisée résulte d’une série de travaux préalables ayant porté sur les milieux de culture, les temps et températures d’incubation, les techniques de prélèvement et le plan d’échantillonnage.
PDF icon Mesure de la contamination résiduelle dans les locaux de sevrage du porcelet et facteurs de variation
1997

Mesures de biosécurité en élevage destinées à limiter la propagation de la diarrhée épidémique porcine, DEP

Consulter le resumé

Ce document décrit les mesures de biosécurité externe à appliquer en élevage pour limiter la propagation de la DEP en cas d’apparition en France.

Ces mesures sont proposées sur la base des connaissances actuelles sur la DEP.

Ce document pourra être complété selon l’évolution de ces connaissances et être amendé après la publication de la saisine de l’Anses sur la DEP prévue début juillet 2014.

PDF icon dep_biosecurite.pdf
2014

Méthodes d’évaluation des stratégies alternatives à l’antibiothérapie au sevrage

Consulter le resumé

Eric Royer et Didier Gaudré, Bilan 2012, éditions Ifip, juin 2013, p. 57

Fiche n° 34

L’objectif d’améliorer la santé digestive des porcelets sevrés tout en réduisant le recours aux antibiotiques dans les aliments de sevrage est à l’origine de nombreux travaux sur les techniques de conduite d’élevage ou de nutrition favorisant la santé des jeunes porcelets.
Une étude bibliographique complétée par des entretiens avec des scientifiques de l’INRA a ainsi recensé différents outils et méthodologies permettant d’évaluer les solutions alternatives à l’utilisation des antibiotiques.

PDF icon Eric Royer et Didier Gaudré, Bilan 2012, éditions Ifip, juin 2013, p. 57
2013

Mise au point d'un protocole de contrôle du nettoyage et de la désinfection en élevage porcin

Consulter le resumé

L’ITP a mené une étude ayant pour objectif de proposer une méthode adaptée au contrôle

de routine de l’efficacité du nettoyage-désinfection en élevages de porc. Les résultats présentés dans cet article permettent la mise au point d’un protocole de contrôle. Celui-ci constitue aussi un outil permettant de tester l’efficacité de différentes pratiques de nettoyage- désinfection. Il peut également apporter des critères objectifs dans des démarches

qualité.

Un arbre de décision concernant les opérations de contrôle est proposé.
PDF icon Mise au point d'un protocole de contrôle du nettoyage et de la désinfection en élevage porcin
2003

Mise au point d'un protocole de contrôle du nettoyage et de la désinfection en élevage porcin

Consulter le resumé

Six méthodes rapides de contrôle de l’efficacité du nettoyage et de la désinfection sont comparées en station expérimentale et en élevages. Les six méthodes testées sont la notation visuelle de la propreté, une mesure de l’ATP résiduel et le dénombrement de quatre flores par boîtes contact (flore totale, coliformes totaux, coliformes fécaux et streptocoques fécaux).
PDF icon Mise au point d'un protocole de contrôle du nettoyage et de la désinfection en élevage porcin
2003

Mise au point d'une méthode de contrôle visuel semi-quantitatif du nettoyage des salles d'élevages

Consulter le resumé

La notation de la propreté visuelle est peu précise et subjective, elle peut varier de façon importante d’un observateur à l’autre.

La méthode de contrôle par boîtes contact flore totale est simple, rapide, fiable et discriminante.

Cependant, son coût et ses contraintes logistiques font qu’elle est peu employée.

L’objectif de cette étude est de proposer une méthode alternative, plus précise que la notation visuelle classique et plus pratique que les boîtes contacts.


PDF icon tp6correge10.pdf
2010

Pages