La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 341 à 360 de 433 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

PRRS post-vaccinal immune response to MLV in PRRS multivaccinaled sows

Consulter le resumé

Christelle Fablet (Anses) et al., 11th European Symposium of Porcine Management (ESPHM), 22-24 mai 2019, Utrecht, Pays-Bas

PRRS MLV vaccines are used to prevent reproductive disorders due to PRRSV in sows. Vaccine efficacy was proven only in sows vaccinated once or twice. In vaccinated herds, sows receive multiple vaccine boosters. To date, no data are available on the maintenance of PRRS immunity during these multiple revaccinations.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2019

Qualité de l’eau de boisson en élevage et incidences sur les traitements administrés par pompe doseuse

Consulter le resumé

Anne Hémonic, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 103

La qualité de l’eau d’abreuvement fait partie des mesures de biosécurité essentielles pour maîtriser l’état sanitaire d’un cheptel. En effet, une mauvaise qualité bactériologique et/ou physico-chimique de l’eau peut impacter le statut sanitaire des élevages, soit de façon directe (transmission d’agents pathogènes dans l’eau d’abreuvement), soit de façon indirecte : présence d’éléments comme le fer, le manganèse ou le calcium pouvant réduire la solubilité des médicaments, altérer la qualité de la désinfection par chloration ou entretenir le dépôt d’un biofilm susceptible d’héberger des agents pathogènes. Pour aider les acteurs à identifier les pratiques à risque en élevage, l’IFIP propose des formations et des grilles d’audit portant sur les qualités bactériologiques et physico-chimiques de l’eau d’abreuvement, sur la gestion des abreuvoirs ou encore sur l’administration des traitement par pompe doseuse. Ces formations, en salle ou en élevage, comprennent des mises en situation concrètes.

PDF icon Anne Hémonic, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 103, fiche n° 60
2018

Qualité sanitaire de cochettes sevrées précocement puis élevées dans un local protégé jusque 160 jours d'âge

Consulter le resumé

386 porcelets croisés LW-LR font l’objet d’un sevrage précoce médicamenteux vers 5 jours d’âge et sont élevés dans un local à air filtré jusque 160 jours d’âge. Douze lots d’animaux sevrés toutes les 9 semaines ont fait l’objet d’un suivi clinique quotidien, de prélèvements sanguins ainsi que de prélèvements visant des recherches bactériologiques. L’objectif de cette production régulière est d’évaluer les capacités d’adaptation des cochettes produites dans ce contexte au sein d’un élevage conventionnel.
PDF icon Qualité sanitaire de cochettes sevrées précocement puis élevées dans un local protégé jusque 160 jours d'âge
2005

Quantifier les antibiotiques utilisés en élevage : méthode et résultats

Consulter le resumé

Dossier spécial : antibiotiques
Connaître les usages d'antibiotiques en élevage est essentiel dans le cadre d'une politique de maîtrise de l'antibiorésistance. Différents outils complémentaires existent en France : le suivi des ventes d'antibiotiques, le suivi des dépenses de santé et les enquêtes ponctuelles en élevage. Depuis 2011, le panel Inaporc renforce ce dispositif. A l'échelle européenne, différents systèmes de suivi coexistent, spécifiques à chaque pays.

PDF icon techporc_do_hemonic_n10_2013.pdf
2013

Quantifier, expliquer et réduire l’usage des antibiotiques en élevage porcin en Europe : bilan du projet MINAPIG

Consulter le resumé

50es Journées de la Recherche Porcine, 6 et 7 février 2018, Paris, p. 219-228, par Lucie Collineau (INRA / SAFOSO AG) et al.

Face à la nécessité de réduire l’usage des antibiotiques en élevage porcin tout en préservant la santé et le bien-être des animaux, un consortium impliquant des chercheurs de six pays européens a été constitué pour mener à bien, de 2012 à 2015, le projet de recherche MINAPIG (« Evaluation of strategies for raising pigs with minimal antimicrobial usage »). Une analyse critique des indicateurs utilisés pour décrire l’usage des antibiotiques a montré l’intérêt de combiner plusieurs indicateurs pour une description précise et une compréhension des usages. Deux études successives ont été conduites dans quatre pays européens : l’Allemagne, la Belgique, la France et la Suède. Une première étude épidémiologique transversale a porté sur 227 élevages naisseurs-engraisseurs puis une étude d’intervention testant des mesures alternatives a concerné 70 élevages (pour la plupart déjà impliqués dans la première phase du projet). Les déterminants de l’usage sont d’une part l’expression clinique de maladies et d’autre part et d’autre part la perception que les éleveurs ont des antibiotiques, avec toutefois des nuances entre pays. L’étude d’intervention a démontré la possibilité de réduire l’usage sans impacter les performances techniques et économiques des exploitations à condition de préconiser des mesures alternatives adaptées à la situation sanitaire de chaque élevage et que l’observance des mesures préconisées soit bonne.

Quantify, explain and reduce antimicrobial usage in pig production in Europe: key results of the MINAPIG Project

Because of the need to reduce the use of antimicrobials in pig farming while preserving animal health and welfare, a consortium of researchers from six European countries was set up to carry out, from 2012-2015, the MINAPIG research project: "Evaluation of strategies for raising pigs with minimal antimicrobial usage". An analysis of indicators of antimicrobial usage has shown that a combination of several indicators is appropriate to thouroughly describe and explain the use of antimicrobials. Two successive studies were conducted in four European countries: Germany, Belgium, France and Sweden. A cross-sectional epidemiological study was first conducted among 227 farrow-to-finish farms, followed by an intervention study assessing alternative measures to antimicrobials on 70 farms (most of which were already involved in the cross-sectional study). Both the occurrence of clinical signs and the perceptions of farmers regarding antimicrobials were associated with usage, although the situation was variable between countries. During the intervention study we demonstrated that antimicrobial usage could be reduced without jeoapardising technical and economical performance if ad hoc (i.e. taking into account the health status of the herd) alternative measures were designed and if the compliance was high.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2018

Quelles sont les démarches entreprises à l'étranger et en France dans les différentes filières animales ?

Consulter le resumé

Visuel d'intervention

PDF icon hemonic2014c.pdf
2014

Quelles sont les pratiques d'utilisation des pompes doseuses en élevages de porcs ?

Consulter le resumé

Parmi les différentes voies d'administration des médicaments, l'administration par voie orale via l'eau de boisson permet de traiter précocement et efficacement une pathologie dès l'apparition des premiers symptômes. Cependant, elle nécessite que les élevages soient équipés d'un matériel adapté et que les éleveurs maîtrisent les bases de l'utilisation et de l'entretien de ce matériel. Afin de faire un premier bilan de la situation deux enquêtes ont été menées dans des élevages équipés de pompe doseuse. Le modèle de pompe le plus répandu est la pompe hydraulique.
PDF icon Quelles sont les pratiques d'utilisation des pompes doseuses en élevages de porcs ?
2008

Quelles sont les pratiques de biosécurité et d’hygiène en élevages de porcs ?

Consulter le resumé

Cet article a pour objectif de synthétiser les principaux résultats d’une enquête «diagnostic hygiène» réalisée dans 135 élevages. Les pistes de travail qui en ressortent portent sur des mesures non réglementaires et sont donc à considérer comme des voies de progrès potentielles, certes importantes mais néanmoins facultatives.
PDF icon tp1hemonic10.pdf
2010

Quels leviers d’action en élevage ?

Consulter le resumé

Evolution des dépenses de santé depuis 10 ans (GTE) chez les élevages de porcs naisseurs engraisseurs : une baisse des dépenses de santé totales, des antibiotiques, des anti-inflammatoires injectables, des supplémentations par voie orale et du curatif, croissance des vaccins et du préventif

=> une amélioration de la situation sanitaire avec le développement de nouveaux vaccins et une prise de conscience nécessaire pour une moindre utilisation des antibiotiques.
PDF icon Quels leviers d’action en élevage ?
2012

Quels sont les leviers d'action en matière de pathologie digestive en post-sevrage ?

Consulter le resumé

Visuel d'invervention

PDF icon correge2014a.pdf
2014

Quels sont les motifs de traitement les plus utilisateurs d’antibiotiques ?

Consulter le resumé

visuel d'intervention.

PDF icon hemonic2014b.pdf
2014

Réalisation du guide de bonnes pratiques d’hygiène en élevage de porcs

Consulter le resumé

Dans le contexte réglementaire européen du Paquet Hygiène, les organisations professionnelles (FNP, Coop de France, Inaporc) ont fait le choix, en janvier 2006, de développer un GBPH pour les éleveurs de porcs. Les éleveurs deviennent en effet juridiquement responsables de la qualité sanitaire de la viande de porc qu’ils mettent sur le marché (obligation de résultat).

PDF icon Réalisation du guide de bonnes pratiques d’hygiène en élevage de porcs
2010

Réaliser un nettoyage-désinfection efficace des camions de transport des porcs vivants

Consulter le resumé

Optimiser le nettoyage-désinfection des véhicules de transport de porcs vivants permet une meilleure protection sanitaire des élevages et une limitation de la contamination microbienne des viandes.

Pour une bonne réalisation de ces opérations, il est nécessaire de disposer

d’équipements adaptés et de mettre en place des protocoles pertinents.

L’application mousse des produits et la mise en place d’une phase de détergence hebdomadaire permettent l’obtention de bons résultats.
PDF icon Réaliser un nettoyage-désinfection efficace des camions de transport des porcs vivants
1998

Recours aux examens complémentaires : règles pratiques d'échantillonnage.

Consulter le resumé

Les examens complémentaires, en particulier les analyses de laboratoire, sont des outils indispensables à la pratique vétérinaire actuelle. Il convient cependant de les utiliser de manière raisonnée, le nombre d’analyses réalisées étant souvent un élément clé dans la pertinence de l’interprétation des résultats. Les notions de sensibilité, de spécificité et de valeur prédictive d’un résultat négatif ou positif doivent être prises en compte dans l’élaboration d’un plan d’échantillonnage et dans l’interprétation des résultats.
PDF icon Recours aux examens complémentaires : règles pratiques d'échantillonnage.
2007

Réduire le recours aux antibiotiques : l'approche d'un vétérinaire

Consulter le resumé

Dossier spécial : antibiotiques



D'après l'Agence Nationale du Médicament Vétérinaire (ANMV), l'utilisation d'antibiotiques en production porcine a baissé de 28,8% entre 2006 et 2011. L'exposition aux céphalosporines de dernières générations considérées comme "antibiotiques critiques" pour la médecine humaine, a baissé de 52% entre 2010 et 2011. Jacques Lannou, vétérinaire à Cybelvet, donne des éléments d'explication de ces résultats très encourageants pour la filière porcine.

PDF icon techporc_do_hemonicb_n10_2013.pdf
2013

Relation entre l'usage des antibiotiques et les performances technico-économiques en élevage de porcs

Consulter le resumé

L'objectif de cette étude est d'analyser les relations entre les quantités d'antibiotiques utilisées et les performances technico-économiques des élevages.
2012

Reliable estimation of antimicrobial use and its evolution between 2010 and 2013 in French swine farms

Consulter le resumé

Anne Hémonic et al., Porcine Health Management, volume 4, n° 8, 11 oages

Background: There has been a strong implication of both the French swine industry and the national authorities on reducing the use of antimicrobials in swine production since 2010. The annual monitoring of antimicrobial sales by the French Veterinary Medicines Agency (Anses-ANMV) provides estimates but not detailed figures on actual on farm usage of antimicrobials in swine production.
Results: In order to provide detailed information on the 2010 and 2013 antimicrobial use in the French swine industry, the methodology of cross-sectional retrospective study on a representative sample of at least 150 farms has been elected. The analysis of the collected data shows a strong and significant decrease in antimicrobial exposure of pigs between 2010 and 2013. Over three years, the average number of days of treatment significantly decreased by 29% in suckling piglets and by 19% in weaned piglets. In fattening pigs, the drop (− 29%) was not statistically significant. Only usage in sows did increase over that period (+ 17%, non-significant), which might be associated with the transition to group-housing of pregnant sows that took place at the time. Also, over that period, the use of third- and fourth generation cephalosporins in suckling piglets decreased by 89%, and by 82% in sows, which confirms that the voluntary moratorium on these classes of antimicrobials decided at the end of 2010 has been effectively implemented.
Conclusions: The methodology of random sampling of farms appears as a precise and robust tool to monitor antimicrobial use within a production animal species, able to fulfil industry and national authorities’ objectives and requirements to assess the outcome of concerted efforts on antimicrobial use reduction. It demonstrates that the use of antimicrobials decreased in the French swine industry between 2010 and 2013, including the classes considered as critical for human medicine.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5902966/pdf/40813_2018_Article_84.pdf

2018

Risk-factors linked to the levels of seroprevalence in Salmonella in farrow-to-finish and fattening pig farms

Consulter le resumé

Various studies bearing on the risk-factors of the contamination of pigs by salmonellas have already been carried out both in France and abroad (1,2).

The purpose of the current study is to summarise these risk factors.
PDF icon Risk-factors linked to the levels of seroprevalence in Salmonella in farrow-to-finish and fattening pig farms
2008

Risque parasitaire associé aux produits à base de porc ou de sanglier

Consulter le resumé

Afin de mieux appréhender le risque associé à ces dangers parasitaires, une revue exhaustive des connaissances actuelles a été effectuée, mettant l’accent sur les aspects épidémiologiques, les moyens de diagnostic et les moyens prophylactiques. Ce travail devrait permettre la mise en place d’une démarche d’analyse des risques au sein de la filière porcine.

PDF icon bilan_2012web_22.pdf
2013

Rôle de la voie aérienne dans la transmission des pathogènes porcins

Consulter le resumé

Au congrès 2004 de l’AASV (American Association of Swine Veterinarians), Robert Desrosiers a réalisé une conférence très remarquée sur l’épidémiologie, le diagnostic et le contrôle des maladies porcines. Au cours de cette conférence, il a mis en avant, à partir de nombreux exemples, le rôle des aérosols ou des contaminations indirectes dans la transmission des maladies. Pour lui, les contacts directs sont souvent trop privilégiés et il est important d’avoir à l’esprit le rôle des autres voies de contaminations.
PDF icon Rôle de la voie aérienne dans la transmission des pathogènes porcins
2006

Pages