La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 421 à 435 de 435 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Utilisation de régimes isophosphorés à activité phytasique variable par le porc charcutier. Répercussion sur la digestibilité du phosphore, les performances, la résistance osseuse et les rejets de phosphore

Consulter le resumé

L’effet du niveau de phosphore digestible dans l’aliment a été étudié à l’aide de 4 régimes. Tous contenaient 0,47 % de phosphore total en croissance et 0,40 % en finition. Les teneurs en phosphore digestible variaient en fonction de la teneur en phytase des aliments. En moyenne elle était de 700, moins de 100, 450 et 500 UP respectivement pour les régimes 1, 2, 3 et 4. Le régime 1 est à base de blé et issues de blé.
PDF icon Utilisation de régimes isophosphorés à activité phytasique variable par le porc charcutier. Répercussion sur la digestibilité du phosphore, les performances, la résistance osseuse et les rejets de phosphore
1997

Utilisation des méthodes d'analyses sérologiques et interprétation des résultats

Consulter le resumé

La méthode d’analyse idéale doit permettre de repérer tous les sujets infectés, c’est-à-dire ne pas générer de faux négatifs, tout en détectant uniquement les infectés, c’est-à-dire ne pas générer de faux positifs. La fréquence de ces faux résultats va conditionner la validité du test, la fiabilité des réponses positives ou négatives obtenues et le plan d’échantillonnage.

Bien que les analyses de laboratoires, et tout particulièrement la sérologie, soient des outils de progrès dans la pratique vétérinaire actuelle, il convient de les utiliser de manière raisonnée.
PDF icon Utilisation des méthodes d'analyses sérologiques et interprétation des résultats
2004
Utilisation des pompes doseuses en élevage de porcs : recommandations pratiques

Utilisation des pompes doseuses en élevage de porcs : recommandations pratiques

Consulter le resumé

Cette brochure apporte aux prescripteurs et éleveurs des informations sur une utilisation optimale du médicament et du matériel lors de traitement via l'eau de boisson par pompe doseuse.

Etapes chronologiques de la préparation d'un traitement médicamenteux via l'eau de boisson - Prix indicatifs de matériels et pratiques recommandées - Fiches techniques des étapes en images du traitement par pompe doseuse et de l'entretien du matériel.

48 pages couleurs

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2010

Validation d'indicateurs de mesure du biofilm dans les circuits d’eau en élevage porcin et comparaison de différents protocoles de décapage

Consulter le resumé

Anne Hémonic et al., 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, Paris, p. 313-314, poster

Poster.

L’entretien régulier des canalisations d’eau d’abreuvement est une étape clé pour limiter le développement de biofilm, préserver la qualité bactériologique de l’eau, la santé des animaux et l’état d’encrassement des équipements. Le biofilm peut avoir un rôle de réservoir et de diffusion d’antibiorésistance (Schwartz et al., 2003) et d’agents pathogènes du porc comme les virus SDRP, PCV2 (Jacques et al., 2015) ou Actinobacillus pleuropneumoniae (Loera-Muro et al., 2013). Or, comparés aux éleveurs de volailles de chair, les éleveurs de porcs appliquent très peu de protocoles de décapage de biofilm (Brilland et al., 2015). Cette étude vise à comparer des indicateurs facilement applicables en élevage porcin pour objectiver la présence d’un biofilm et évaluer l’efficacité de différents protocoles de décapage.

ENG

Validation of biofilm measurement indicators in water lines on pig farms and comparison of different pipe-cleaning protocols

Poster.

A pipe-cleaning protocol is essential to limit development of biofilm and preserve animal health. However, pig farmers generally do not apply a protocol because they need to be convinced that it is efficient and useful. This study aimed to validate biofilm measurement indicators in water pipes on pig farms and compare different cleaning protocols. The trial was conducted in postweaning rooms on 30 farms. Several indicators were compared: presence or absence of color in the water collected, visual level of cleanliness inside pipes recorded by endoscopy, results of bacteriological analysis of the water (colony count at 22°C and 37°C) and measurement of ATPmetry on the internal surface of the pipe. Three cleaning protocols were tested: FLUSHPIPE® (injection of water and air under pressure), HYDROCARE® (silver chelate stabilized hydrogen peroxide) and a sequence of base and acid with ALCANET® (alkaline detergent) and CID2000® (hydrogen peroxide and peracetic acid). All of the indicators tested were relevant because their results decreased significantly after applying the protocols. No protocol was significantly better than the others, but the base-acid protocol seemed to have a higher rate of success. Even though the protocols were successful, indicators often revealed the presence of a persistent biofilm, likely because a single application of a protocol was not enough to remove biofilm in pipes that had rarely or never been cleaned before. Finally, this study showed that several indicators could be used to raise farmers’ awareness of the presence of a biofilm and to convince them to apply a cleaning protocol.

2020

Validation et gestion d'unités protégées en élevage porcin

Consulter le resumé

Les risques de contamination par voie aéroportée existent pour les élevages de sélection implantés en région de forte densité animale. La protection des élevages par filtration de l’air ainsi que par des mesures de biosécurité a été proposée.
PDF icon Validation et gestion d'unités protégées en élevage porcin
2000

Variabilités inter- et intra- élevages des évolutions d'usage d'antibiotiques entre 2010 et 2016

Consulter le resumé

Poster présenté par Anne Hémonic et al., aux 51es Journées de la Recherche Porcine, 5 et 6 février 2019

En France, la baisse moyenne de l’exposition des porcs aux antibiotiques a été de 52 % sur la période 2010-2016. Cette évolution a-t-elle été similaire dans tous les élevages et pour toutes les catégories d’animaux ? L’objectif de cette étude est de suivre les usages d’antibiotiques en 2016 dans des élevages déjà enquêtés en 2010 et en 2013, afin de décrire et d’analyser leur trajectoire individuelle en matière d’usage d’antibiotiques.

PDF icon Anne Hémonic et al., 51e JRP, 5 et 6 février 2019, poster
2019

Variabilités inter- et intra- élevages des évolutions d’usage d’antibiotiques entre 2010 et 2016

Consulter le resumé

51es Journées de la Recherche Porcine, 5 et 6 février 2019, Paris, p. 301-302, par Anne Hémonic et al., poster

Poster.

Entre 2010 et 2016, l’exposition des porcs aux antibiotiques a baissé de 52% (Hémonic et al., 2019). Ce résultat est issu des panels INAPORC qui sont des enquêtes dans des échantillons représentatifs d’élevages. Pour chacune de ces enquêtes, de nouveaux élevages sont tirés au sort pour ne pas biaiser le dispositif avec des élevages qui seraient suivis et sensibilisés pendant six ans et seraient moins représentatifs de la population générale des éleveurs. Néanmoins, ce dispositif ne permet pas un suivi individuel de l’évolution des usages d’antibiotiques entre deux périodes dans les mêmes élevages.
L’objectif de la présente étude est donc de suivre les usages d’antibiotiques en 2016 dans les mêmes élevages que ceux déjà enquêtés en 2010 et en 2013 (Hémonic et al., 2015), afin de décrire et d’analyser leur trajectoire individuelle en matière d’usage d’antibiotiques sur six ans.

Inter- and intra-farm variability in trends of antibiotic use from 2010 to 2016

The aim of this study was to monitor antibiotic use in 2016 on 23 farms that had been surveyed in 2010 and 2013, in order to analyse their individual trajectory of antibiotic use from 2010 to 2016. Only 35% of farms had the same type of change (decrease, stability or increase) in their total antibiotic use during the two periods 2010-2013 and 2013-2016. By physiological stage, overall average use decreased or remained stable from 2010-2016, but different trends emerged among farms: for sows, antimicrobial use decreased in 52% of farms, remained stable in 35% of farms and increased in 13 % of farms. increased use concerned 13% of the farms and decreased use were observed in 51% of the farms. For suckling piglets, increased use concerned 61% of farms and decreased use were observed in 17 % of farms. For weaned piglets, the large majority of farms (87%) had a decline of their antimicrobial use, whereas 9% had a stable evolution and 4% an increase. For fattening pigs, use remained stable in 70% of farms, increased in 4 % of farms and decreased in 26% of farms. This is most likely explained by differences in pathology between farms and observation periods, and also by the margin of progress remaining at the end of each period. To understand drug use on farms better, it is important to implement computerized register listing all the treatments in the farms: this allows individual, automatized and centralized data-collection and data-analysis, as recommended by the French GVET approach (Management of Veterinary Treatments).

PDF icon Anne Hémonic et al., 51es JRP, 5 et 6 février 2019, Paris, p. 301-302, poster
2019

Vers une détection précoce et automatisée des pathologies chez le porcelet

Consulter le resumé

Michel Marcon, Yvonnick Rousselière et Anne Hémonic, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 93

La réduction de la consommation de médicaments en élevage est une attente forte de la société. Pour y parvenir, l’un des moyens est de réduire la survenue des pathologies, notamment en la détectant de manière précoce (pré-clinique), à l’échelle de l’individu : dans cet objectif, la valeur prédictive de signaux possiblement précurseurs, mais par nature difficiles à observer par les animaliers, tels qu’une modification du comportement hydrique ou alimentaire, a été explorée en mobilisant des méthodes d’intelligence artificielle. Les nouvelles technologies rendant possible l’enregistrement en temps réel des consommations d’aliment, d’eau, ainsi que du poids de porcelets, l’IFIP a travaillé, à partir de ces enregistrements, à la mise au point d’un algorithme capable de détecter les porcelets malades 24 à 48 heures avant l’apparition des premiers symptômes visibles.

PDF icon Michel Marcon, Yvonnick Rousselière et Anne Hémonic, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 93
2019

Vers une numérisation des registres des traitements vétérinaires

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2018, n° 261, septembre, p. 66, 68

Selon deux enquêtes réalisées par l’Ifip, la numérisation de l’enregistrement des traitements vétérinaires intéresse plus de 25 % des éleveurs, alors qu’aujourd’hui, 90 % des registres sont encore en format papier.

PDF icon Anne Hémonic, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2018, n° 261, septembre, p. 66, 68
2018

Vers une santé de précision

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Tech Porc (FRA), 2016, n° 29, mai-juin, p. 38-39

Dossier Santé animale : maîtrise sanitaire : des fondamentaux aux techniques de pointe

Les nouvelles technologies apporteront bientôt aux éleveurs et à leurs vétérinaires de nouvelles pistes pour optimiser la maîtrise sanitaire des animaux : détection précoce des maladies, ciblage du moment du traitement et du nombre d’animaux à traiter, individualisation des traitements. La santé de précision, « instrumentalisée », est une piste sérieuse de réduction d’usage des antibiotiques.

PDF icon Anne Hémonic, Tech Porc (FRA), 2016, n° 29, mai-juin, p. 38-39
2016

Water medication with a dosing pump : motivations, obstacles and use practices

Consulter le resumé

Poster.

The reliability of water medication with a dosing pump requires appropriate equipment and good use practices. This study aims to assess the situation in 2014 in terms of motivations and use practices of the dosing pump in a sample of equipped farms. It also aims to understand the obstacles in nonequipped farms.

Abstract.

Introduction: While antimicrobial treatments administered via the feed were largely predominant in France 15 years ago, drinking water is becoming the main administration route, as 51% of treatments are found as oral solutions and powders in 2013 against 22% in 1999. Mostly administered by dosing pump, the reliability of these treatments requires adapted material and correct use practices. This study has for objective to describe the motivation and use practices of the dosing pump in a sample of equipped farms in 2014. It also aims to understand the obstacles for non-equipped farms.

Materials and Methods: A phone survey was conducted in a sample of 109 French farms equipped with a dosing pump and 46 farms which were non-equipped.

Results: One of the main reasons cited by 46% of farmers for acquiring a dosing pump is the higher efficiency and the shorter implementation of treatment administered through water over feed. Regarding the use practices, the best applied recommendations are the preparation of the tank solution for a use up to 24 hours (91% of farms) and the complete water rinsing of the circuit at the end of the treatment (90% of farms). In 26% of farms, calculation of the amounts of water drunk by pigs under treatment is relied on the animals’ real level of water consumption based on the reading of the water meter or the graduations on the tank. Other farmers (40%) give an estimate of water drunk from theoretical values (10% of the live weight of animals to treat), which is more approximate because based on a constant set for healthy pigs. And 30% of farmers did not explain how they do the calculation for they work “from habit”. Other recommendations are seldom followed by the surveyed farmers whereas they can prevent treatment under-dosing and clogging of troughs and pipes. Indeed, throughout the past year, the trough flow was never controlled in 53% of farms. Occasional solubilisation problems of the treatment, which occurred in 41% of farms, can be explained by some risky practices: the absence of a mixing tank in 31% of farms, no solubility test for new drugs with water from the farm in 59% of cases, mixing of two drugs in 18 % of farms. Finally, improvements are expected in equipment maintenance which is implemented in less than 25% of farms. For 43% of non-equipped farmers, the main obstacle is the constraint related to equipment: cost, set up, use. Only 11% of non-equipped farmers plan to purchase a dosing pump in the short-term.

Conclusion: This survey helps to better target communication routes to optimise the reliability of treatments administered by a dosing pump, as well as to assist the non-equipped farmers through the acquiring process. 

PDF icon Poster IFIP de Anne Hémonic, 24th International pig veterinary society congress, 7-10 juin 2016, Dublin (Irlande)
2016

XIIth International Society for Animal Hygiene congress, Université d'Agriculture de Varsovie (Pologne) 4-8 Septembre 2005

Consulter le resumé

Le congrès annuel de l’ISAH s’est déroulé dans l’enceinte de la Faculté des Sciences Animales de l’Université d’Agriculture à Varsovie en Pologne du 04 au 08 septembre 2005.

Une session a été intégralement consacrée à la santé et l’environnement en production porcine avec 10 présentations orales et 9 posters. Quelques éléments sont brièvement rapportés dans cet article.
PDF icon XIIth International Society for Animal Hygiene congress, Université d'Agriculture de Varsovie (Pologne) 4-8 Septembre 2005
2005

Y a-t-il des liens entre les usages d'antibiotiques et les performances technico-économiques ?

Consulter le resumé

Visuel d'intervention.

PDF icon correge2014c.pdf
2014

« Mon registre de traitements en un clic »

Consulter le resumé

Alexandre Poissonnet, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2018, n° 261, septembre, p. 68-69

Geoffrey Melot est formateur en production porcine et animateur Airfaf Normandie au centre de formation de Canappeville, dans l’Eure. Également salarié au sein de l’élevage de 280 truies NE du centre, il souhaite informatiser le registre des traitements vétérinaires.

PDF icon Alexandre Poissonnet, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2018, n° 261, septembre, p. 68-69
2018

¿Cuál es el impacto sobre los rendimientos técnico-económicos de la bioseguridad y el control sanitario en porcino?

Consulter le resumé

Las medidas relativas a bioseguridad, higiene y manejo pueden parecer, en contextos económicos como el actual, obligaciones adicionales que requieren inversiones y no implican mejoría de los resultados técnicoeconómicos de las explotaciones. Por ello, conviene determinar la repercusión de determinadas prácticas en los índices productivos y económicos.

2014

Pages