La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 101 à 120 de 433 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Devenir de six antibiotiques dans les lisiers de porc

Consulter le resumé

Pascal Levasseur et al., 49es Journées de la Recherche Porcine, Paris, 31 janvier et 1er février 2017, poster

Les antibiotiques administrés aux animaux d’élevage se retrouvent en partie dans leurs déjections. Tant qu’ils sont actifs, ils peuvent favoriser le développement de bactéries résistantes dans le lisier ou ses issues destinés à être épandus sur les sols agricoles. Cette étude vise donc à analyser le devenir de polypeptides, tétracyclines, pénicillines et macrolides, au cours des étapes les plus courantes de la gestion des lisiers.

PDF icon Pascal Levasseur et al., 49es Journées de la Recherche Porcine, Paris, 31 janvier et 1er février 2017, poster
2017

Devenir de six antibiotiques dans les lisiers de porc

Consulter le resumé

Pascal Levasseur et al., 49es Journées de la Recherche Porcine, Paris, 31 janvier et 1er février 2017, p. 269-270, poster

Les antibiotiques administrés aux animaux d’élevage se retrouvent en partie dans leurs déjections, sous une forme inchangée ou sous la forme de métabolites potentiellement actifs, à hauteur de 30 à 90 % des quantités administrées (Massé et al., 2014 ; Levasseur et Hémonic, 2015). Or, tant qu’ils sont actifs, ces antibiotiques peuvent favoriser le développement de bactéries résistantes dans le lisier ou ses issues destinés à être épandus sur les sols. Dans la bibliographie, très peu de données existent sur le devenir des antibiotiques dans les conditions françaises. Cette étude vise donc à analyser le devenir des antibiotiques issus des principales familles utilisées en production porcine en France : polypeptides, tétracyclines, pénicillines, macrolides (Anses-ANMV, 2013), au cours des étapes les plus courants de la gestion des lisiers : (1) stockage sous caillebotis lors de la phase d’élevage, (2) séparation de phases du lisier brut par une décanteuse centrifuge, (3) stockage extérieur d’un lisier brut et sa fraction centrifugée, (4) compostage-maturation de la fraction solide issue de la séparation de phases.

ENG

Fate of six antibiotics in pig slurry

Within the frame of the French program "Ecoantibio 2017", the fate of six main antibiotics (colistin, trimethoprim-sulfadiazin, amoxicillin, tylosin and doxycyclin), mostly used in the pig sector, was studied through common practices of effluent management. After their administration in drinking water, using a dosing pump, their metabolism in the animal and the storage of the slurry under the slatted floor over the growing phase, reduced their content from 54 % to more than 99 % depending on the antibiotic. Colistin was the most resistant, while amoxicillin and trimethoprim were not detectable anymore. After this phase, slurry was separated in a decanter-centrifuge. During the 3.5 months of composting-maturation of the solid fraction, the amount of antibiotics strongly decreased, from 41 to 99 % depending on the considered molecule, confirming the interest of this practice in order to reduce soil contamination. In raw slurry as in the liquid fraction usually stored in an outdoor pit, quantities of colistin and doxycyclin stayed rather stable, whereas the tylosin concentration fell, especially after a hundred days of storage. The evolution of sulfadiazine was more difficult to explain considering the variability of its observed concentrations over time.

PDF icon Pascal Levasseur et al., 49es Journées de la Recherche Porcine, Paris, 31 janvier et 1er février 2017, p. 269-270, poster
2017

Devenir des antibiotiques dans le lisier de porc

Consulter le resumé

Fiche n° 072 : Plan ECOANTIBIO

Les antibiotiques sont très utilisés dans tous les pays et filières d’élevage. Après leur administration, ils peuvent favoriser le développement de bactéries et gènes de résistance tant qu’ils sont métaboliquement actifs. Le plan «Ecoantibio2017» ambitionne de limiter ce risque et s’est fixé comme objectif-phare une réduction de 25 % des usages d’antibiotiques en 5 ans. C’est dans ce contexte que l’IFIP a proposé d’étudier le devenir des principaux antibiotiques utilisés dans la filière porcine au terme de différents processus de gestion des effluents. L’évolution des quantités de colistine, de triméthoprime sulfamide (TMP-Sulfa), d’amoxicilline, de tylosine et de doxycycline dans des lisiers de porcs charcutiers et de porcelets en post-sevrage a été étudiée, après (1) administration par pompe doseuse aux animaux, stockage du lisier sous caillebotis pendant la phase d’élevage, (2) séparation de phases du lisier brut par décanteuse centrifuge, (3) stockage en extérieur du lisier brut et de sa fraction centrifugée, et enfin (4) compostage puis maturation de la fraction solide.

PDF icon fiche_bilan2015_072.pdf
2016

Devenir des antibiotiques dans le lisier de porc

Consulter le resumé

Fiche n° 017 : contribution aux politiques publiques

L’enjeu de ce projet, déposé dans le cadre du plan « Ecoantibio 2017 » est d’étudier le devenir des principales familles d’antibiotiques administrées à des porcelets et des porcs charcutiers et d’évaluer leur destruction au cours du temps en fonction de différents modes de gestion des lisiers.
Les familles d’antibiotiques choisies et les molécules correspondantes (entre parenthèses) sont au nombre de 5 : macrolides (tylosine), tétracyclines (doxycycline), pénicillines (amoxycilline), polypeptides (colistine : porcelet uniquement) et sulfamides (TMP-sulfa : porc charcutier uniquement).

Avant la validation du protocole et le démarrage des essais (en cours de réalisation), il a été envisagé une analyse bibliographique approfondie sur l’impact de la gestion des effluents d’élevage sur la dégradation des antibiotiques.

PDF icon fiche_bilan2014_017.pdf
2015

Diagnostic d’hygiène en élevage de porcs

Consulter le resumé

La biosécurité et les bonnes pratiques d’hygiène sont préconisées depuis de longues années dans les élevages de porcs ; les évolutions réglementaires récentes (Paquet Hygiène, Plan Salmonelles) leur donnent une actualité nouvelle.
PDF icon Diagnostic d’hygiène en élevage de porcs
2010

Diagnostic lésionnel de la rhinite atrophique : comparaison de la notation des lésions après coupe des groins à celle réalisée sur les images obtenues par tomographie

Consulter le resumé

La prévalence et la sévérité des lésions de rhinite atrophique sont généralement évaluées par la notation de l’intensité des déformations des cavités nasales (volutes et cloisons) après section des groins à l’abattoir. Les cornets nasaux sont des structures fines et donc fragiles : la lame de la scie pourrait les endommager, entraînant une surestimation de la notation des lésions.

PDF icon jrp-2013-sante06.pdf
2013

Diagnostic lésionnel de la rhinite atrophique : comparaison de la notation des lésions après coupe des groins à celle réalisée sur les images obtenues par tomographie

Consulter le resumé

Poster.

• Comparer les notations de lésions nasales sur section des groins à la scie et sur images obtenues par tomographie,

• Préciser la zone anatomique optimale de notation des lésions.
PDF icon Diagnostic lésionnel de la rhinite atrophique : comparaison de la notation des lésions après coupe des groins à celle réalisée sur les images obtenues par tomographie
2013

Diagnostic lésionnel de la rhinite atrophique : comparaison de la notation des lésions après coupe des groins à celle réalisée sur les images obtenues par tomographie

Consulter le resumé

La prévalence et la sévérité des lésions de rhinite atrophique sont généralement évaluées par la notation de l’intensité des déformations des cavités nasales (volutes et cloisons) après section des groins à l’abattoir. Les cornets nasaux sont des structures fines et donc fragiles : la lame de la scie pourrait les endommager, entraînant une surestimation de la notation des lésions.

PDF icon jrp-2013-sante06_0.pdf
2013

Dispositif de maîtrise des salmonelles dans la filière porcine française

Consulter le resumé

Le présent dossier décrit chaque pièce du dispositif français de maîtrise du danger Salmonella et la cohérence de son fonctionnement. Il présente les résultats de prévalence des salmonelles recueillis depuis 20 ans afin d’illustrer son efficacité et démontrer les garanties qu’il offre au consommateur et aux clients étrangers.
Ce dossier à la fois technique et communicant a vocation à aider les professionnels à démonter l’efficacité de l’ensemble de leurs actions auprès des parties prenantes et des clients export.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2018

Diversification des modes de conduite et interaction avec la gestion sanitaire

Consulter le resumé

Visuels d'intervention présentés par Anne Hémonic, vétérinaire, à la 6ème Journée d’échanges de la filière porcine organisée par l’IFIP sur le thème : Evolutions des marchés et des attentes sociétales : quelles transitions dans les élevages et les filières ? Un éventail de possibilités pour la transition des élevages français, 3 décembre 2019, Paris.

PDF icon Anne Hémonic, vétérinaire, 6ème Journée d’échanges de la filière porcine, le 3 décembre 2019, Paris
2019

Doit-on rationner les porcs mâles vaccinés contre les odeurs de verrat après la seconde injection ?

Consulter le resumé

Poster. Une des alternatives à la castration est de vacciner les porcs avec une solution (Improvac) qui contient comme principe actif un analogue du GnRF. Le vaccin est administré aux porcs mâles en deux doses, à un intervalle d’au moins quatre semaines, la deuxième (appelée V2 ci-après) intervenant quatre à six semaines avant l’abattage. Une augmentation très importante de l’ingestion est observée après la seconde injection (Hémonic et al., 2009 - Revue Méd. Vét. 160, 383).
PDF icon Doit-on rationner les porcs mâles vaccinés contre les odeurs de verrat après la seconde injection ?
2011

Du mieux dans les dépenses de santé

Consulter le resumé

Dossier spécial : antibiotiques

Depuis 2002, les dépenses de santé diminuent dans les élevages naisseurs-engraisseurs. La tendance est à la baisse pour les antibiotiques, à la hausse pour les vaccins. Les élevages engraisseurs enregistrent également une baisse des dépenses, liée à des dépenses plus limitées en antibiotiques et anti-inflammatoires injectables.



Depuis 2002, les dépenses de santé diminuent dans les élevages naisseurs-engraisseurs. La tendance est à la baisse pour les antibiotiques, à la hausse pour les vaccins. Les élevages engraisseurs enregistrent également une baisse des dépenses, liée à des dépenses plus limitées en antibiotiques et anti-inflammatoires injectables.

PDF icon techporc_do_correge_n10_2013.pdf
2013

Early disease detection for weaned piglet based on live weight, feeding and drinking behaviour

Consulter le resumé

Michel Marcon et al., 70th Annual Meeting of the European Federation Animal Science (EAAP), 26-30 août 2019, Ghent, Belgique, visuels d'intervention

Early disease detection is one of the key to effective disease control in farms and reducing antibiotics usage. A batch of 153 weaned piglets was used to test a first machine learning algorithm in order to predict the individual health state of each animal. In order to build the early disease detection algorithm, nine boxes of 17 piglets has been set up with automata. In real time within this section we knew the number of times each animal went to the drinker or the feeder, the quantity of water and feed it took and its weight. As the golden standard to know either a piglet seems healthy or not, the clinical signs will be observed by trained operators on each pig every workday and recorded on a standardized grid (diarrhoea, cough, lameness…). Then, data collected from this batch of 153 piglets were used to create an algorithm with the software R, based on bagging and random forest machine-learning method. The database was split into learning (70%) and testing (30%). We obtained a global success of 86% of good prediction. 
In order to validate the accuracy of the model, a second batch of 153 piglets was used. Every day, a list of predicted sick pigs was printed automatically, indicating the individual identification of the animal, and its pen. Then, the results of these predictions were compared with the golden standard (observations of clinical signs by trained operators). Out of 3,437 observations (including predictions that the piglet is not sick), the algorithm correctly predicted the status of the piglets 2,462 times. Artificial intelligence has made 72% of good predictions. Regarding the true positive results, 96 alerts out of 117 were actually associated with observations of animals suffering mainly
from diarrhoea within two days (82% of success). Now, the aim is to improve this algorithm in different ways: to test accelerometers to check the activity of each piglet; to be more accurate on recording cough by a microphone (SOMO, Soundtalks); to test if some trajectories of behavioural change are linked to specific diseases (lameness, digestive or respiratory disease) and not only to generic disease. These studies will be part of the Healthylivestock project (EC funded H2020 research project).

PDF icon Mchel Marcon et al., 70th EAAP, 26-30 août 2019, Ghent, Belgique
2019

Early disease detection for weaned piglet based on live weight, feeding and drinking behaviour

Consulter le resumé

Michel Marcon et al., The European Conference on Precision Livestock Farming (ECPLF), 26-29 août 2019, Cork, Irlande, poster

Reduce antibiotic use is a major issue for pigs production because of World Health Organization recommendations and meat consumers concerns.
In order to reduce the needs of medication, one way is the early individual disease detection for isolate and treat only the sick animal. The subclinical
symptoms with the feeding and drinking behaviour can have a diagnostic value. A first automatic warning system has been built based on a statistic model who use data from automatic feeders, connected bowl drinker and connected scale.

PDF icon Michel Marcon et al., The European Conference on Precision Livestock Farming (ECPLF), 26-29 août 2019, Cork, Irlande, poster
2019

Effect of a beneficial flora colonization of pen surfaces on health and performance of pig weaners

Consulter le resumé

Eric Royer (ancien Ifip, aujourd'hui Idele) et al., 70th Annual Meeting of the European Federation of Animal Science (EAAP), 26-30  août 2019, Ghent, Belgique, visuels d'intervention

The objective was to test the effects of a positive biofilm formation on the surfaces of post-weaning piglet facilities.
In total, 494 piglets were used in two experiments using a sanitary challenge. 48 h (d-2) before introduction of piglets, 2 identical rooms of 14 pens were sprayed either with water (Control) or a mix (LP) of selected bacteria strains.
Rooms were exchanged between Exp.1 and Exp.2. In Exp.1 rooms were sprayed again at d 15 and in Exp.2 at d 5, 12, 19, 26 and 33. Environmental challenge for piglets was stronger in Exp.1 than in Exp.2. Wiping samples indicated significantly (P<0.05) higher loads of aerobic bacteria (Lactobacillus spp., Bacillus spp.) in LP pen surfaces in Exp.1 at d 0, 5, and 14 and at d 0, 5, 7 and 35 in Exp.2, suggesting the development of the positive biofilm. Percentage of piglets with regular consistency of faeces was continuously higher in LP rooms in Exp.1 (from d 8 to 21) and Exp.2 (from d 5 to 28). Furthermore, mean scores were significantly improved at d 8 in Exp.1 (3.13 vs 4.50; P<0.01) and in Exp.2 at d 9 (2.19 vs 3.19; P=0.01) and 28 (2.03 vs 2.50; P<0.01). Disease outbreaks occurred two days later in Exp.1 (d 9 vs 7) and five days later in Exp.2 (d 12 vs 7) in LP rooms. However, total numbers of deaths from diarrhoea were similar in both treatments in Exp.1 and 2. In Exp.1, LP piglets had numerically better overall ADFI (794 vs 781 g/d; P>0.10) and ADG (510 vs 499 g/d; P>0.10), and had slightly higher weight at d 42 (29.8 vs 29.4 kg; P>0.10). In Exp.2, ADFI (259 vs 219 g/d; P<0.001) and ADG (211 vs 154 g/d; P<0.001) were significantly increased in the LP treatment in phase 1 (d 0 to 15). Weight was significantly higher for LP piglets at d 15 (11.9 vs 11.0 kg; P<0.001), although it was similar at d 41 (P>0.10). In conclusion, the spraying of a beneficial flora on surfaces may result in a protective positive biofilm that would help the piglets to deal better with the weaning challenges.

PDF icon Eric Royer (ancien IFIP, aujourd'hui Idele) et al., 70th EAAP, 26-30 octobre 2019, Ghent, Belgique
2019

Effect of feed restriction on the performance and behaviour of pigs immunologically castrated with Improvac®

Consulter le resumé

For centuries, entire male pigs have been castrated to reduce the risk of boar taint. However, physical castration of pig is increasingly being questioned with regard to animal welfare considerations. Immunization against gonadotrophin releasing hormone (GnRH) provides an alternative to physical castration. Using the currently available commercial product (Improvac®; Pfizer Animal Health), a two-dose regimen of a GnRH vaccine is administered.
2012

Effect of K-diformate in fattening diets on Salmonella carriage in high prevalence pig herds

Consulter le resumé

PDF icon ipvs2010correge.pdf
2010

Effect of soaking methods on pig farms

Consulter le resumé

Efficient cleaning and disinfection reduces the incidence of most pathologies. As part of the new European regulations on salmonella, Hygiene Package and Guide to Good Practice in pig farms, cleaning and disinfection form an essential means of control. The French Institute of Pig Farming (IFIP) has already conducted procedure evaluation tests in order to optimise the efficiency and cost of cleaning and disinfection.
2008

Effet de l'acidification de l'aliment d'engraissement sur la séroprévalence dans des élevages à prévalence en salmonelles élevée

Consulter le resumé

Poster. La maîtrise des salmonelles dans la filière porcine passe par la mise en place d’actions préventives tout au long de la chaîne alimentaire. En particulier, la réduction du portage par les porcs est un des moyens permettant de diminuer l’incidence des salmonelles à l’abattoir. La prévalence en salmonelles varie selon les élevages et plusieurs facteurs associés à une forte prévalence, principalement liés à la biosécurité et à la conduite d’élevage, sont identifiés.
PDF icon Effet de l'acidification de l'aliment d'engraissement sur la séroprévalence dans des élevages à prévalence en salmonelles élevée
2010

Effet des protéines et des fibres alimentaires sur les pertes iléales d’acides aminés endogènes chez le porc

Consulter le resumé

Un régime protéiprive a été supplémenté en quantités limitées mais croissantes de protéines (30, 60 ou 90 g/kg d’aliment d’un mélange caséine-jaune d’oeuf) afin de mesurer leur effet sur les pertes d’acides aminés (AA) endogènes à l’iléon des porcs. L’étude a été menée à deux niveaux de fibres alimentaires: 20 et 80 g/kg, isolées de graines de pois. Par rapport au régime protéiprive, un ajout de 30 g de protéines a suffi à rétablir une rétention azotée positive et les ajouts suivants ont assuré une augmentation constante et linéaire (0.88 g N retenu/g N ingéré).
PDF icon Effet des protéines et des fibres alimentaires sur les pertes iléales d’acides aminés endogènes chez le porc
1997

Pages