La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 241 à 260 de 427 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Quantifier les antibiotiques utilisés en élevage : méthode et résultats

Consulter le resumé

Dossier spécial : antibiotiques
Connaître les usages d'antibiotiques en élevage est essentiel dans le cadre d'une politique de maîtrise de l'antibiorésistance. Différents outils complémentaires existent en France : le suivi des ventes d'antibiotiques, le suivi des dépenses de santé et les enquêtes ponctuelles en élevage. Depuis 2011, le panel Inaporc renforce ce dispositif. A l'échelle européenne, différents systèmes de suivi coexistent, spécifiques à chaque pays.

PDF icon techporc_do_hemonic_n10_2013.pdf
2013

Comment utiliser moins et mieux les antibiotiques ?

Consulter le resumé

Dossier spécial : antibiotiques



Les antibiotiques sont de formidables outils thérapeutiques tant en médecine humaine que véterinaire. Mais, face à l'antibiorésistance, les acteurs de la filière, tout particulièrement les vétérinaires et les éleveurs, doivent adopter une utilisation prudente et raisonnée des antibiotiques.

PDF icon techporc_do_corregeb_n10_2013.pdf
2013

Monitoring antimicrobial use in the French pig production: the INAPORC Panel

Consulter le resumé

The INAPORC Panel consisted of 169 pig farms representative of the French pig herd population.

In 2010, most treatments were administered to piglets in post-weaning units. Medicated feed premixes were the most commonly used pharmaceutical form. Polypeptides, penicillins and tetracyclines represented two thirds of total number of ACD. This study provides the French pig industry with reliable baseline data which complement available results already published by the French Agency for Veterinary Medicinal Products (ANMV).
PDF icon Monitoring antimicrobial use in the French pig production: the INAPORC Panel
2013

Diagnostic lésionnel de la rhinite atrophique : comparaison de la notation des lésions après coupe des groins à celle réalisée sur les images obtenues par tomographie

Consulter le resumé

La prévalence et la sévérité des lésions de rhinite atrophique sont généralement évaluées par la notation de l’intensité des déformations des cavités nasales (volutes et cloisons) après section des groins à l’abattoir. Les cornets nasaux sont des structures fines et donc fragiles : la lame de la scie pourrait les endommager, entraînant une surestimation de la notation des lésions.

PDF icon jrp-2013-sante06_0.pdf
2013

Diagnostic lésionnel de la rhinite atrophique : comparaison de la notation des lésions après coupe des groins à celle réalisée sur les images obtenues par tomographie

Consulter le resumé

La prévalence et la sévérité des lésions de rhinite atrophique sont généralement évaluées par la notation de l’intensité des déformations des cavités nasales (volutes et cloisons) après section des groins à l’abattoir. Les cornets nasaux sont des structures fines et donc fragiles : la lame de la scie pourrait les endommager, entraînant une surestimation de la notation des lésions.

PDF icon jrp-2013-sante06.pdf
2013

Mise au point d’un outil de suivi des usages d’antibiotiques dans la filière porcine. Etude des quantités utilisées et des modalités d’administration à partir du panel INAPORC

Consulter le resumé

L’Interprofession Nationale Porcine INAPORC a mandaté l’Ifip pour mettre en place, avec l’appui technique de l’Anses, un panel d’élevages permettant de mesurer de manière fiable les quantités d’antibiotiques utilisées dans la filière porcine française, de préciser les modalités d’utilisation de ces antibiotiques et de comparer les résultats aux autres données disponibles. Cette étude vise à expliquer la méthodologie employée pour mettre en place cet outil et à présenter les premiers résultats.

PDF icon jrp-2013-sante02.pdf
2013

Immunité des porcelets : importance du colostrum

Consulter le resumé

Le porcelet naît sans protection immunitaire. Il est donc primordial qu'il acquière très rapidement une immunité via la prise colostrale. La protection acquise par le porcelet dépend de la quantité d'anticorps présents dans le colostrum et de sa capacité à l'absorber.

PDF icon techporc_do_correge_n9_2013.pdf
2013

Antibiotiques en élevage porcin : modalités d'usage et relation avec les pratiques d'élevage

Consulter le resumé

L'objectif de cette étude est de :



- décrire les modalités d'usage des antibiotiques utilisés dans les élevages porcins du groupement Porc Armor Evolution (PAE),

- les comparer aux résultats de 2008 de l'Anses basés sur un échantillon de 83 élevages naisseurs-engraisseurs bretons (Chauvin, 2010),

- analyser les relations entre les quantités d'antibiotiques utilisées et le respect des bonnes pratiques d'élevage.
2012

Efficacité et tolérance de Pracetam® dans la réduction de la douleur post-opératoire induite par la castration chez le porcelet : comparaison de deux dosages avec un placebo

Consulter le resumé

La castration du porcelet avant 7 jours d'âge constitue la principale solution acceptée à ce jour par les abatteurs pour maîtriser le risque «d'odeur de verrat» dans le produit fini. Il a été démontré que cette pratique génère une douleur et un stress aigu. Leur réduction devient un impératif, autant pour satisfaire aux attentes sociétales d'un meilleur bien-être des animaux d'élevage, que par éthique. Toutefois, quelle que soit la solution utilisée pour réduire la douleur, elle doit être économiquement abordable, sûre d'utilisation et facile à mettre en œuvre.
2012

Relation entre l'usage des antibiotiques et les performances technico-économiques en élevage de porcs

Consulter le resumé

L'objectif de cette étude est d'analyser les relations entre les quantités d'antibiotiques utilisées et les performances technico-économiques des élevages.
2012

Mise en place d'une nouvelle visite sanitaire obligatoire

Consulter le resumé

Depuis le 1er octobre 2012, une nouvelle visite sanitaire obligatoire est instaurée. Elle concerne tous les élevages de porcs, et est effectuée tous les deux ans par le vétérinaire sanitaire. Les objectifs et les modalités de mise en œuvre sont décrits dans un arrêté ministériel à paraître prochainement. Cet article reprend les principaux éléments décrits dans cet arrêté ministériel et les conséquences concrètes pour les éleveurs.

PDF icon techporc_hemonic_n8_2012.pdf
2012

La Peste Porcine Africaine aux portes de l'Europe

Consulter le resumé

La Peste Porcine Africaine portait plutôt bien son nom jusqu'il y a cinq ans : la maladie était en effet surtout liée au continent africain. Mais depuis 2007, cette peste s'étend géographiquement et devient désormais russe, voire européenne. Une vigilance toute particulière doit donc être accordée à cette maladie qui pourrait frpper aux portes de l'Europe et pénaliser la filière porcine.

PDF icon techporc_hemonic_n7_2012.pdf
2012

Pourquoi et comment mesurer les quantités d’antibiotiques en élevage ?

Consulter le resumé

Premier bilan du Panel INAPORC -> Faisabilité de mise en place d’un tel outil.

* Objectifs atteints :

- Mesures fiables des quantités et des modalités d’usage, par stade physiologique, selon des indicateurs précis, estimant la pression de sélection et comparables aux différentes données.

- Confirmation d’une surestimation de certaines familles d’antibiotiques.

- Les porcelets en post-sevrage = destinataires de la majorité des traitements -> le stade physiologique prioritaire pour réduire l’utilisation des antibiotiques.
PDF icon Pourquoi et comment mesurer les quantités d’antibiotiques en élevage ?
2012

Quels leviers d’action en élevage ?

Consulter le resumé

Evolution des dépenses de santé depuis 10 ans (GTE) chez les élevages de porcs naisseurs engraisseurs : une baisse des dépenses de santé totales, des antibiotiques, des anti-inflammatoires injectables, des supplémentations par voie orale et du curatif, croissance des vaccins et du préventif

=> une amélioration de la situation sanitaire avec le développement de nouveaux vaccins et une prise de conscience nécessaire pour une moindre utilisation des antibiotiques.
PDF icon Quels leviers d’action en élevage ?
2012

Impact of an azaperone treatment of sows at parturition on sow condition and pre-weaning diarrhea

Consulter le resumé

Recent studies show that the use of azaperone in sows at the end of parturition may improve piglet performances (1,2). The increase of litter weight at weaning suggets a better miilk production throughout the lactation and/or a better turnover of the milk by the piglets. This raises questions on the impact of the treatment on sow condition loss during lactation and on the gut health of the piglet.

In this trial, the effect of azaperone treatment of the sow at parturition on sow condition and piglet diarrhea was investigated.
PDF icon Impact of an azaperone treatment of sows at parturition on sow condition and pre-weaning diarrhea
2012

Evolution of medication costs over a 10 years period from national technical-economic database on French pig farms

Consulter le resumé

The evolution of medication costs over a 10 years periods (1999-2009) in French pig farms was analysed.
PDF icon Evolution of medication costs over a 10 years period from national technical-economic database on French pig farms
2012

Impact of administering organic acids, salts of sodium and bioflavonoids on Salmonella excretion in sows

Consulter le resumé

Impact of administering a mixture of organic acids, salts of sodium and bioflavonoids on Salmonella excretion in sows.
PDF icon Impact of administering organic acids, salts of sodium and bioflavonoids on Salmonella excretion in sows
2012

Biosécurité et hygiène en élevage de porcs : état des lieux et impact sur les performances technico-économiques

Consulter le resumé

La biosécurité et les bonnes pratiques d’hygiène en élevage de porcs, préconisées depuis de longues années, sont aujourd’hui primordiales pour répondre aux évolutions réglementaires (Guide de Bonnes Pratiques d’Hygiène), pour maîtriser la santé et donc permettre une diminution des traitements, en particulier antibiotiques et pour optimiser les performances technico-économiques (Corrégé et al., 2011).
PDF icon Biosécurité et hygiène en élevage de porcs : état des lieux et impact sur les performances technico-économiques
2012

Influence du protocole de nettoyage-désinfection des salles et sur la persistance de salmonelles en élevage porcin

Consulter le resumé

Les différents travaux de l’Ifip ont permis de proposer un protocole de nettoyage-désinfection optimisé et une méthode de contrôle de l’efficacité des opérations de nettoyage-désinfection simple, rapide, fiable et discriminante (Corrégé et al., 2003a). Le nettoyage-désinfection des locaux d’élevage est un des éléments clés de la maîtrise de la santé des animaux et de la sécurité des aliments, en particulier des salmonelles (Corrégé et al., 2009).
PDF icon Influence du protocole de nettoyage-désinfection des salles et sur la persistance de salmonelles en élevage porcin
2012

Evolution des dépenses de santé sur 10 ans à partir du dispositif de GTE et facteurs de variation

Consulter le resumé

L’évolution des dépenses de santé des élevages naisseurs‐engraisseurs (n> 1400 élevages) et post‐sevreurs‐engraisseurs (n>330 élevages) est analysée sur 10 ans à partir de la base de Gestion Technico‐Économique (GTE). Les dépenses de santé, totales puis réparties en 4 sous‐catégories, sont étudiées : vaccins, supplémentations par voie orale, antibiotiques et anti‐inflammatoires injectables, produits de conduite d’élevage. Pour les naisseurs-engraisseurs, une analyse particulière est réalisée sur un échantillon d’élevages constant sur toute la période.
PDF icon Evolution des dépenses de santé sur 10 ans à partir du dispositif de GTE et facteurs de variation
2012

Pages