La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 301 à 320 de 433 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre croissant Année

Enquête sur la contamination en Salmonella des aliments fabriqués à la ferme et les facteurs de risque associés

Consulter le resumé

Poster.

Une expertise européenne (EFSA, 2008) a souligné qu’il existe peu de bibliographie sur la relation entre la fabrication à la ferme (FAF) et le risque d'introduction de Salmonella en élevage de porc. Les contrôles de matières premières et d’aliments sont rares et les pratiques de biosécurité associées peu documentées.

Une enquête a été effectuée afin d’évaluer la situation des ateliers de FAF au regard du risque salmonelles.

PDF icon Poster JRP d'Eric Royer et al.
2014

Enjeux et stratégies de maîtrise de Salmonella dans la filière porcine : une analyse prospective

Consulter le resumé

Synthèse : Les infections à Salmonella constituent une des principales zoonoses alimentaires en Europe et en France, et les œufs et ovoproduits en restent la principale source. L'émergence de nouveaux sérotypes, les récentes épidémies dues à des produits de salaisons sèches, la multiplicité des réservoirs, le développement des résistances aux antibiotiques ainsi que les enjeux commerciaux incitent la filière porcine et les Pouvoirs Publics à accentuer la vigilance et à mettre en œuvre des mesures de maîtrise.

PDF icon jrp-2013-qualite08.pdf
2013

Enjeux et stratégies de maîtrise de Salmonella dans la filière porcine : une analyse prospective

Consulter le resumé

Les infections à Salmonella constituent une des principales zoonoses alimentaires en Europe et en France, et les œufs et ovo-produits en restent la principale source. L’émergence de nouveaux sérovars, les récents cas de toxi-infections alimentaires dues à des produits de salaisons sèches, la multiplicité des réservoirs, le développement des résistances aux antibiotiques ainsi que les enjeux commerciaux incitent la filière porcine et les pouvoirs publics à accentuer lavigilance et à mettre en oeuvre des mesures de maîtrise.
La réglementation européenne prévoit la mise en place de dispositifs de surveillance aux différents maillons de la chaîne de production, mais les autorités européennes reportent depuis 2009 la mise en place des programmes de contrôle des salmonelles en filière porcine. Pour tous les spécialistes, la réduction de la prévalence des salmonelles dans les produits remis aux consommateurs passe par la mise en place d’actions de maîtrise à tous les stades, de l’alimentation animale jusqu’à la transformation. En revanche, lorsque le rapport coût/bénéfice est pris en compte, les avis divergent quant à l’importance qui doit être accordée à chacun de ces maillons.
Cette synthèse aborde les enjeux de la maîtrise des salmonelles dans la filière porcine, synthétise les connaissances épidémiologiques aux différents stades et analyse les stratégies de lutte et leurs effets attendus.
Une approche globale et transversale de moyen-long terme, avec une mise en place progressive et programmée de mesures de maîtrise à tous les maillons de la filière, devraient permettre une réduction significative et durable du nombre de cas de salmonellose associés à la consommation de porc.

2013

Enjeux et stratégies de la maîtrise du statut sanitaire des reproducteurs porcins et de la semence porcine en France

Consulter le resumé

FR

L’organisation génétique pyramidale nécessite une maîtrise sanitaire rigoureuse dans les centres de collecte de sperme (CIA) comme dans les élevages de sélection et de multiplication afin d’éviter la diffusion d’agents pathogènes. Malgré la diversité des opérateurs, les organismes de sélection porcine (OSP) et les CIA présents en France ont toujours su aborder de manière collective et concertée les enjeux sanitaires majeurs, en se regroupant au sein de l’Agence de la sélection porcine (ASP) ou de groupes techniques animés par l’Ifip.
Pour les maladies de catégorie I, la diffusion de reproducteurs et de semence est réglementée avec, pour certaines, des plans de surveillance sérologique. Par ailleurs, depuis les années 1990, l’Ifip, l’ASP, les OSP et les CIA se sont engagés dans une démarche volontaire de surveillance de pathogènes, en dehors du champ de la réglementation. Cette initiative a porté ses fruits, la France étant un des rares pays d'Europe dont l’ensemble des élevages de sélection et des CIA présente un statut SDRP négatif, et ce depuis 1997. L’aboutissement de ces actions a été la création, en 2014, d’une « démarche qualité sanitaire » (EQS) dans la filière génétique, regroupant l’ensemble des acteurs présents sur le territoire.
Cette synthèse aborde les enjeux de la maîtrise du statut sanitaire des reproducteurs et de la semence, les attentes en termes de statut sanitaire des reproducteurs, les maladies concernées, les moyens utilisés pour les contrôler et le fonctionnement du système de surveillance sanitaire français. Les mesures de biosécurité associées, les conditions de transport et d’accueil des reproducteurs dans les élevages de production sont également précisées.

ENG

The control of the health status of breeding pigs and boar semen in France: issues and strategies

The pyramid genetic organization requires rigorous sanitary control both in artificial insemination centers (AIC) and in selection and multiplication farms to avoid the spread of pathogens. In France, swine genetic and semen supply companies have always had a collective and concerted approach on the major health issues, being involved in technical groups led by Ifip and French Pig Breeding Agency (ASP).
Breeding pig and boar semen trading activities are regulated through a public policy for controlled contagious diseases, including in some cases serological monitoring plans. But further than the legal framework, Ifip, ASP, genetic companies and semen suppliers have been engaged since the 1990s in a voluntary approach of pathogen supervision. This initiative has been successful, as France is one of the few countries in Europe in which, since 1997, all pure breed farms and AIC have a PRRS negative status. The outcome of these actions was the creation, in 2014, of a health quality approach (EQS) for the genetics sector bringing together all the relevant actors in the country.
This overview deals with the issues of the health status control of breeding pigs and boar semen, the expectations on the health status of breeding pigs, the diseases concerned and the strategies implemented to control them and the French health monitoring scheme. The importance of linked biosecurity rules is also discussed, as are the transport and reception conditions of young gilts or boars in common production farms.

PDF icon Corrégé et al., 48es Journées de la Recherche Porcine (FRA), 2-3 février 2016, Paris, p. 295-306
2016

Encadrer la mise à mort des porcs en élevage

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Ludovic Lecarpentier et Xavier Sauzea, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 275, janvier, p. 35

La réglementation française actuelle ne permet pas la mise à mort d’animaux malades ou souffrants par les éleveurs. Un travail est en cours pour pourvoir rapidement à ce vide réglementaire.

PDF icon Anne Hémonic, Ludovic Lecarpentier et Xavier Sauzea, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 275, janvier, p. 35
2020

El impacto economico de las enfermedades en la produccion porcina francesa.<br /><br />L'impact économique des maladies sur la production porcine française.

Consulter le resumé

En cualquier tipo de produccion la salud de los animales es un factor economico muy importante, con un gran peso dentro de los costes de produccion totales.



Dans n'importe quel type de production, la santé des animaux est un facteur économique très important, avec un grand poids à l'intérieur des coûts de production totaux.
2008

Efficiency and cost comparison of different cleaning and disinfecting processes for pig farms

Consulter le resumé

PDF icon Efficiency and cost comparison of different cleaning and disinfecting processes for pig farms
2004

Efficiency and cost comparaison of different cleaning and disinfecting processes for pig farms

Consulter le resumé

The aim of this study is to propose an optimised scheme of cleaning and disinfection for barns based on scientifically established data.
PDF icon Efficiency and cost comparaison of different cleaning and disinfecting processes for pig farms
2006

Efficacité relative et coût de différents procédés de nettoyage-désinfection en élevage porcin

Consulter le resumé

Chacune des étapes des opérations de nettoyage-désinfection-vide sanitaire a fait l’objet d’essais consistant à comparer différentes modalités de mise en oeuvre. Plusieurs méthodes de contrôle (ATPmétrie, bactériologie de surface, granulométrie de l’air,…) et des relevés de temps de travail et de consommation d’eau et de produit permettent d’évaluer l’efficacité technique et les coûts de chaque procédé.
PDF icon Efficacité relative et coût de différents procédés de nettoyage-désinfection en élevage porcin
2003

Efficacité et tolérance de Pracetam® dans la réduction de la douleur post-opératoire induite par la castration chez le porcelet : comparaison de deux dosages avec un placebo

Consulter le resumé

La castration du porcelet avant 7 jours d'âge constitue la principale solution acceptée à ce jour par les abatteurs pour maîtriser le risque «d'odeur de verrat» dans le produit fini. Il a été démontré que cette pratique génère une douleur et un stress aigu. Leur réduction devient un impératif, autant pour satisfaire aux attentes sociétales d'un meilleur bien-être des animaux d'élevage, que par éthique. Toutefois, quelle que soit la solution utilisée pour réduire la douleur, elle doit être économiquement abordable, sûre d'utilisation et facile à mettre en œuvre.
2012

Efficacité du nettoyage : un contrôle façon essuie-tout

Consulter le resumé

Le nettoyage et la désinfection des locaux d'élevage constituent l'un des élements de maîtrise des maladies et de la qualité sanitaire des produits mis sur le marché.
2011

Effets d’une incorporation de parois végétales dans la ration alimentaire sur l’activité comportementale des truies gestantes

Consulter le resumé

L’étude vise à mesurer l’effet du taux de parois végétales dans l’aliment (CB 3,3 - 10,6 - 18,14%) sur le comportement de truies gestantes. Une procédure en carré latin est appliquée entre 30 et 100 jours de gestation en moyenne, à 12 truies multipares Large-White, logées en stalle bloquée. Chaque aliment expérimental est distribué sur une période de 21 jours à raison de 2,4 kg (B), 2,7 kg (M) et 3,0 kg (H).

PDF icon Effets d’une incorporation de parois végétales dans la ration alimentaire sur l’activité comportementale des truies gestantes
1997

Effets d’un ajout de fibres végétales au régime alimentaire des cochettes sur le comportement, le rythme cardiaque et les concentrations sanguines de glucose et d’insuline au moment du repas

Consulter le resumé

Cette étude visait à déterminer si les régimes fibreux réduisent la faim et la motivation alimentaire des cochettes. Trente cochettes ont été nourries avec l’un des trois régimes suivants: maïs-soya (RC); son de blé (RF1); écailles d’avoine (RF2). Les régimes étaient isoprotéiques et isoénergétiques sur une base quotidienne. Le temps d’alimentation était plus long et la vitesse d’ingestion plus lente chez les cochettes RF1 et RF2 que chez les cochettes RC.

PDF icon Effets d’un ajout de fibres végétales au régime alimentaire des cochettes sur le comportement, le rythme cardiaque et les concentrations sanguines de glucose et d’insuline au moment du repas
1997

Effet des protéines et des fibres alimentaires sur les pertes iléales d’acides aminés endogènes chez le porc

Consulter le resumé

Un régime protéiprive a été supplémenté en quantités limitées mais croissantes de protéines (30, 60 ou 90 g/kg d’aliment d’un mélange caséine-jaune d’oeuf) afin de mesurer leur effet sur les pertes d’acides aminés (AA) endogènes à l’iléon des porcs. L’étude a été menée à deux niveaux de fibres alimentaires: 20 et 80 g/kg, isolées de graines de pois. Par rapport au régime protéiprive, un ajout de 30 g de protéines a suffi à rétablir une rétention azotée positive et les ajouts suivants ont assuré une augmentation constante et linéaire (0.88 g N retenu/g N ingéré).
PDF icon Effet des protéines et des fibres alimentaires sur les pertes iléales d’acides aminés endogènes chez le porc
1997

Effet de l'acidification de l'aliment d'engraissement sur la séroprévalence dans des élevages à prévalence en salmonelles élevée

Consulter le resumé

Poster. La maîtrise des salmonelles dans la filière porcine passe par la mise en place d’actions préventives tout au long de la chaîne alimentaire. En particulier, la réduction du portage par les porcs est un des moyens permettant de diminuer l’incidence des salmonelles à l’abattoir. La prévalence en salmonelles varie selon les élevages et plusieurs facteurs associés à une forte prévalence, principalement liés à la biosécurité et à la conduite d’élevage, sont identifiés.
PDF icon Effet de l'acidification de l'aliment d'engraissement sur la séroprévalence dans des élevages à prévalence en salmonelles élevée
2010

Effect of soaking methods on pig farms

Consulter le resumé

Efficient cleaning and disinfection reduces the incidence of most pathologies. As part of the new European regulations on salmonella, Hygiene Package and Guide to Good Practice in pig farms, cleaning and disinfection form an essential means of control. The French Institute of Pig Farming (IFIP) has already conducted procedure evaluation tests in order to optimise the efficiency and cost of cleaning and disinfection.
2008

Effect of K-diformate in fattening diets on Salmonella carriage in high prevalence pig herds

Consulter le resumé

PDF icon ipvs2010correge.pdf
2010

Effect of feed restriction on the performance and behaviour of pigs immunologically castrated with Improvac®

Consulter le resumé

For centuries, entire male pigs have been castrated to reduce the risk of boar taint. However, physical castration of pig is increasingly being questioned with regard to animal welfare considerations. Immunization against gonadotrophin releasing hormone (GnRH) provides an alternative to physical castration. Using the currently available commercial product (Improvac®; Pfizer Animal Health), a two-dose regimen of a GnRH vaccine is administered.
2012

Effect of a beneficial flora colonization of pen surfaces on health and performance of pig weaners

Consulter le resumé

Eric Royer (ancien Ifip, aujourd'hui Idele) et al., 70th Annual Meeting of the European Federation of Animal Science (EAAP), 26-30  août 2019, Ghent, Belgique, visuels d'intervention

The objective was to test the effects of a positive biofilm formation on the surfaces of post-weaning piglet facilities.
In total, 494 piglets were used in two experiments using a sanitary challenge. 48 h (d-2) before introduction of piglets, 2 identical rooms of 14 pens were sprayed either with water (Control) or a mix (LP) of selected bacteria strains.
Rooms were exchanged between Exp.1 and Exp.2. In Exp.1 rooms were sprayed again at d 15 and in Exp.2 at d 5, 12, 19, 26 and 33. Environmental challenge for piglets was stronger in Exp.1 than in Exp.2. Wiping samples indicated significantly (P<0.05) higher loads of aerobic bacteria (Lactobacillus spp., Bacillus spp.) in LP pen surfaces in Exp.1 at d 0, 5, and 14 and at d 0, 5, 7 and 35 in Exp.2, suggesting the development of the positive biofilm. Percentage of piglets with regular consistency of faeces was continuously higher in LP rooms in Exp.1 (from d 8 to 21) and Exp.2 (from d 5 to 28). Furthermore, mean scores were significantly improved at d 8 in Exp.1 (3.13 vs 4.50; P<0.01) and in Exp.2 at d 9 (2.19 vs 3.19; P=0.01) and 28 (2.03 vs 2.50; P<0.01). Disease outbreaks occurred two days later in Exp.1 (d 9 vs 7) and five days later in Exp.2 (d 12 vs 7) in LP rooms. However, total numbers of deaths from diarrhoea were similar in both treatments in Exp.1 and 2. In Exp.1, LP piglets had numerically better overall ADFI (794 vs 781 g/d; P>0.10) and ADG (510 vs 499 g/d; P>0.10), and had slightly higher weight at d 42 (29.8 vs 29.4 kg; P>0.10). In Exp.2, ADFI (259 vs 219 g/d; P<0.001) and ADG (211 vs 154 g/d; P<0.001) were significantly increased in the LP treatment in phase 1 (d 0 to 15). Weight was significantly higher for LP piglets at d 15 (11.9 vs 11.0 kg; P<0.001), although it was similar at d 41 (P>0.10). In conclusion, the spraying of a beneficial flora on surfaces may result in a protective positive biofilm that would help the piglets to deal better with the weaning challenges.

PDF icon Eric Royer (ancien IFIP, aujourd'hui Idele) et al., 70th EAAP, 26-30 octobre 2019, Ghent, Belgique
2019

Early disease detection for weaned piglet based on live weight, feeding and drinking behaviour

Consulter le resumé

Michel Marcon et al., 70th Annual Meeting of the European Federation Animal Science (EAAP), 26-30 août 2019, Ghent, Belgique, visuels d'intervention

Early disease detection is one of the key to effective disease control in farms and reducing antibiotics usage. A batch of 153 weaned piglets was used to test a first machine learning algorithm in order to predict the individual health state of each animal. In order to build the early disease detection algorithm, nine boxes of 17 piglets has been set up with automata. In real time within this section we knew the number of times each animal went to the drinker or the feeder, the quantity of water and feed it took and its weight. As the golden standard to know either a piglet seems healthy or not, the clinical signs will be observed by trained operators on each pig every workday and recorded on a standardized grid (diarrhoea, cough, lameness…). Then, data collected from this batch of 153 piglets were used to create an algorithm with the software R, based on bagging and random forest machine-learning method. The database was split into learning (70%) and testing (30%). We obtained a global success of 86% of good prediction. 
In order to validate the accuracy of the model, a second batch of 153 piglets was used. Every day, a list of predicted sick pigs was printed automatically, indicating the individual identification of the animal, and its pen. Then, the results of these predictions were compared with the golden standard (observations of clinical signs by trained operators). Out of 3,437 observations (including predictions that the piglet is not sick), the algorithm correctly predicted the status of the piglets 2,462 times. Artificial intelligence has made 72% of good predictions. Regarding the true positive results, 96 alerts out of 117 were actually associated with observations of animals suffering mainly
from diarrhoea within two days (82% of success). Now, the aim is to improve this algorithm in different ways: to test accelerometers to check the activity of each piglet; to be more accurate on recording cough by a microphone (SOMO, Soundtalks); to test if some trajectories of behavioural change are linked to specific diseases (lameness, digestive or respiratory disease) and not only to generic disease. These studies will be part of the Healthylivestock project (EC funded H2020 research project).

PDF icon Mchel Marcon et al., 70th EAAP, 26-30 août 2019, Ghent, Belgique
2019

Pages