La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 381 à 400 de 433 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Observations préliminaires de l'effet du nettoyage-désinfection de la machine à soupe sur le syndrome entérotoxémique chez le porc à l'engrais

Consulter le resumé

Dans 5 élevages (Pb+) ayant un taux élevé de mortalités brutales en engraissement d’origine digestive, une étude a été conduite afin d’observer l’incidence d’une opération de nettoyage-désinfection de la machine à soupe sur l’évolution de ce syndrome. Après l’intervention, il y a eu une amélioration du nombre de mortalités liées au syndrome dans un élevage (E), aggravation dans deux élevages (G, I), et statu quo dans deux élevages

(F, H).
2004

Sources of Campylobacter SP contamination of piglets in farrowing units of farrow-to-finish farms : first results

Consulter le resumé

Campylobacter sp. is one of the most frequent cause of human enteritis with Campylobacter jejuni more commonly implicated than C. coli. Campylobacter sp. has been isolated from raw beef, pork, limb, chicken and cooked meats. Campylobacters are often found in digestive tract of pigs (2, 8, 12, 14, 10, 3, 15, 4, 6). C. coli is the large predominant species (12, 14, 4, 6) but C. jejuni was also isolated in association with C. coli (3, 15, 9). Campylobacter colonization of the pigs seems to occur at an early age (3, 13, 15).
PDF icon Sources of Campylobacter SP contamination of piglets in farrowing units of farrow-to-finish farms : first results
2004

Efficiency and cost comparison of different cleaning and disinfecting processes for pig farms

Consulter le resumé

PDF icon Efficiency and cost comparison of different cleaning and disinfecting processes for pig farms
2004

Pig rearing methods and rate of antimicrobial resistant Escherichia coli

Consulter le resumé

The antimicrobial resistance question trends to be more and more considered as a global ecological problem. The normal intestinal microfloras of animals represent a reservoir of antibioresistant strains and/or antibioresistance genes, that can be transmitted to humans. Escherichia coli (E. coli) are common inhabitants of the intestinal tracts which show a great ability to gain resistance under antimicrobial use (5, 6, 9).
PDF icon Pig rearing methods and rate of antimicrobial resistant Escherichia coli
2004

Utilisation des méthodes d'analyses sérologiques et interprétation des résultats

Consulter le resumé

La méthode d’analyse idéale doit permettre de repérer tous les sujets infectés, c’est-à-dire ne pas générer de faux négatifs, tout en détectant uniquement les infectés, c’est-à-dire ne pas générer de faux positifs. La fréquence de ces faux résultats va conditionner la validité du test, la fiabilité des réponses positives ou négatives obtenues et le plan d’échantillonnage.

Bien que les analyses de laboratoires, et tout particulièrement la sérologie, soient des outils de progrès dans la pratique vétérinaire actuelle, il convient de les utiliser de manière raisonnée.
PDF icon Utilisation des méthodes d'analyses sérologiques et interprétation des résultats
2004

Le contrôle des lésions respiratoires du porc à l'abattoir - Intérêt dans le suivi d'élevage et mise en oeuvre pratique

Consulter le resumé

Les objectifs des contrôles à l’abattoir sont multiples : à l’échelle de l’élevage, ils permettent de détecter ou de confirmer une pathologie tout en orientant le diagnostic.

Au niveau d’un groupe d’élevages, ils sont de bons indicateurs de l’état de santé des élevages.

Ils peuvent aussi être utilisés dans le cadre expérimental.

La fiabilité des résultats obtenus est conditionnée par la qualité des observations effectuées mais aussi par la pertinence du plan de contrôle.
PDF icon Le contrôle des lésions respiratoires du porc à l'abattoir - Intérêt dans le suivi d'élevage et mise en oeuvre pratique
2004

Contamination par Campylobacter coli en élevage porcin

Consulter le resumé

2004

Modes d'élevage des porcs et prévalence de E. coli résistants aux antimicrobiens

Consulter le resumé

24 élevages porcins ont fait l’objet de prélèvements fécaux en fin d’engraissement afin d’estimer les pourcentages de Escherichia coli résistants vis-à-vis de 16 antimicrobiens. Ces élevages ont été choisis selon différents critères zootechniques et d’utilisation des antibiotiques dont les conséquences sur les taux de bactéries résistantes ont pu être observées.
PDF icon Modes d'élevage des porcs et prévalence de E. coli résistants aux antimicrobiens
2004
Surveillance des lésions pulmonaires à l’abattoir

Surveillance des lésions pulmonaires à l’abattoir

Consulter le resumé

L’intérêt des observations pulmonaires à l’abattoir, les méthodes de notation de la pneumonie, exemples et interprétations de notations de poumons. Les autres lésions de l’appareil respiratoire.



Édition 2003 - Dépliant de 6 pages 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2003

Mise au point d'un protocole de contrôle du nettoyage et de la désinfection en élevage porcin

Consulter le resumé

L’ITP a mené une étude ayant pour objectif de proposer une méthode adaptée au contrôle

de routine de l’efficacité du nettoyage-désinfection en élevages de porc. Les résultats présentés dans cet article permettent la mise au point d’un protocole de contrôle. Celui-ci constitue aussi un outil permettant de tester l’efficacité de différentes pratiques de nettoyage- désinfection. Il peut également apporter des critères objectifs dans des démarches

qualité.

Un arbre de décision concernant les opérations de contrôle est proposé.
PDF icon Mise au point d'un protocole de contrôle du nettoyage et de la désinfection en élevage porcin
2003

Mise au point d'un protocole de contrôle du nettoyage et de la désinfection en élevage porcin

Consulter le resumé

Six méthodes rapides de contrôle de l’efficacité du nettoyage et de la désinfection sont comparées en station expérimentale et en élevages. Les six méthodes testées sont la notation visuelle de la propreté, une mesure de l’ATP résiduel et le dénombrement de quatre flores par boîtes contact (flore totale, coliformes totaux, coliformes fécaux et streptocoques fécaux).
PDF icon Mise au point d'un protocole de contrôle du nettoyage et de la désinfection en élevage porcin
2003

Efficacité relative et coût de différents procédés de nettoyage-désinfection en élevage porcin

Consulter le resumé

Chacune des étapes des opérations de nettoyage-désinfection-vide sanitaire a fait l’objet d’essais consistant à comparer différentes modalités de mise en oeuvre. Plusieurs méthodes de contrôle (ATPmétrie, bactériologie de surface, granulométrie de l’air,…) et des relevés de temps de travail et de consommation d’eau et de produit permettent d’évaluer l’efficacité technique et les coûts de chaque procédé.
PDF icon Efficacité relative et coût de différents procédés de nettoyage-désinfection en élevage porcin
2003

Séchage des salles et vide sanitaire

Consulter le resumé

Le chauffage est apparu comme un facteur d’optimisation de l’efficacité de la décontamination, plus particulièrement en période hivernale, où il permet d’obtenir un séchage rapide des surfaces.

Un séchage rapide des locaux, pendant une durée minimale de 48 heures, est préférable à la réalisation d’un vide sanitaire.
PDF icon Séchage des salles et vide sanitaire
2002

Les opérations de vidange, nettoyage et désinfection des préfosses

Consulter le resumé

L’ensemble de ces essais a permis de démontrer l’intérêt de la vidange et du lavage des préfosses (coût moyen de 4 € par truie et par an) au niveau des résultats bactériologiques.

La désinfection des préfosses, pour un coût supplémentaire de 3 €, ne permet de réduire que la contamination résiduelle des sites concernés.

Il s’avère dans ce cas plus judicieux de la remplacer par une thermonébulisation.
PDF icon Les opérations de vidange, nettoyage et désinfection des préfosses
2002

Optimiser la désinfection

Consulter le resumé

Au cours de cet essai, les deux techniques d’application du désinfectant (pulvérisation et lance mousse) ont présenté des résultats équivalents en terme de décontamination.

Néanmoins, au regard des temps de travaux et de la pénibilité, l’application sous forme

de mousse semble la plus intéressante.

La réalisation d’une deuxième désinfection permet d’améliorer de façon significative la décontamination des locaux. De plus, la thermonébulisation permet d’atteindre des sites difficiles d’accès et est apparue plus économique que la lance mousse.
PDF icon Optimiser la désinfection
2002

Facteurs d'optimisation du nettoyage-désinfection des locaux d'élevage : intérêt du trempage automatisé, intérêt de l'application d'une solution détergente, estimation du coût de revient du nettoyage-désinfection des locaux d'élevage

Consulter le resumé

L’essai présenté ici a pour objectif de comparer un trempage automatisé à

un trempage manuel.

Un trempage automatisé ne permet pas d’amélioration des résultats bactériologiques.

Il permet cependant de réduire de 4 % le coût de l’ensemble des opérations de nettoyage-désinfection, grâce à un gain de temps de travail.

L’application d’un détergent permet d’optimiser les opérations de nettoyage-désinfection : son application avant le décapage réduit le temps de travail ; après le décapage, la décontamination est optimisée.
PDF icon Facteurs d'optimisation du nettoyage-désinfection des locaux d'élevage : intérêt du trempage automatisé, intérêt de l'application d'une solution détergente, estimation du coût de revient du nettoyage-désinfection des locaux d'élevage
2002

Sampling considerations for herd-level measurement of faecal E. coli antimicrobial resistance in different types of calves, pigs and turkeys production

Consulter le resumé

PDF icon Sampling considerations for herd-level measurement of faecal E. coli antimicrobial resistance in different types of calves, pigs and turkeys production
2002

La sérologie vis à vis d'Actinobacillus pour surveiller le statut sanitaire de l'élevage

Consulter le resumé

La sérologie vis à vis d’Actinobacillus pleuropneumoniae (App) est utilisée pour la surveillance du statut sanitaire des élevages de sélection et multiplication.

En France, nous nous intéressons plus spécialement aux sérotypes et aux sérogroupes les plus souvent impliqués dans les épisodes cliniques à savoir le sérotype 2 et le sérogroupe 1-9-11. Les kits sérologiques disponibles sont des méthodes ELISA utilisant comme antigènes les lipopolysaccharides longues chaînes (LC-LPS), spécifiques de sérotypes ou de sérogroupes d’App.
PDF icon La sérologie vis à vis d'Actinobacillus pour surveiller le statut sanitaire de l'élevage
2002

Boîtes contacts ou ATP-métrie : contrôlez la qualité de la désinfection des salles !

Consulter le resumé

2002

Nettoyage-désinfection des locaux d'élevage et facteurs d'influence

Consulter le resumé

La maîtrise des opérations de nettoyage-désinfection nécessite des moyens méthodiques et rigoureux.

Chaque étape interférant sur la suivante, aucune d’entre elles ne doit être négligée.

La motivation du personnel réalisant ces opérations, la prise en compte des caractéristiques propres à chaque élevage et la connaissance des bonnes pratiques (comme par exemple le calcul et le respect des quantités de produit nécessaires par salle) sont autant de facteurs de la réussite du nettoyage et de la désinfection.
PDF icon Nettoyage-désinfection des locaux d'élevage et facteurs d'influence
2002

Pages