La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 101 à 120 de 209 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Lésions corporelles chez les mâles entiers au cours de la croissance et sur la carcasse

Consulter le resumé

Les filières porcines européennes se sont engagées dans une démarche volontaire d’abandon de la castration chirurgicale des porcelets d’ici 2018. Les mâles entiers étant plus agressifs que les mâles castrés, il est particulièrement important de prendre en compte leur comportement dans la sélection génétique. L’agressivité des porcs peut être estimée à partir du nombre de lésions corporelles. Ce travail rapporte le dénombrement des lésions de porcs mâles entiers, élevés en station de testage, à deux stades au cours de la croissance (2 jours après transfert dans le bâtiment d’engraissement puis avant les premiers départs à l’abattoir) et sur les carcasses. Trois populations de verrats à composante principale Piétrain (PP) ont été utilisées pour produire ces porcs par croisement avec des truies PP ou des truies à composante principale Large White. Environ 900 mâles, répartis sur cinq bandes, ont été suivis. Le nombre total de lésions, très élevé après le transfert des animaux, diminue en fin d’engraissement (P < 0,001). Les nombres de lésions situées de chaque côté sont liés (r varie de 0,64 à 0,81, P < 0,001) quel que soit le stade mais chez certains animaux les nombres peuvent aller du simple au double si bien que la mesure de chaque côté est nécessaire pour une évaluation individuelle précise. Les corrélations entre stades sont relativement faibles bien que significatives (r varie de 0,07 à 0,30, P < 0,05).

Des différences très importantes existent entre les types génétiques de porcs qui sont retrouvées quel que soit le stade de mesure (P < 0,001). Globalement, les lésions sont moins nombreuses chez les porcs de type Piétrain que chez ceux de type génétique croisé.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Incidence des conditions d’élevage sur les performances de croissance, les caractéristiques de carcasse et le risque d'odeur des porcs mâles entiers

Consulter le resumé

La plupart des résultats disponibles dans la littérature sur les mâles entiers ont été obtenus dans des conditions d’alimentation libérale, le plus souvent à sec, et jusqu'à un poids d’abattage qui reste le plus souvent en deçà de 120 kg. Dans un contexte d’arrêt possible de la castration dans l'Union Européenne en 2018, les performances des mâles entiers ont été étudiées dans un éventail de conditions d’élevage, représentatives de celles pratiquées en France.

PDF icon jrp-2013-bienetre03.pdf
2013

Efficacité et tolérance de Pracetam® dans la réduction de la douleur post-opératoire induite par la castration chez le porcelet : comparaison de deux dosages avec un placebo

Consulter le resumé

La castration du porcelet avant 7 jours d'âge constitue la principale solution acceptée à ce jour par les abatteurs pour maîtriser le risque «d'odeur de verrat» dans le produit fini. Il a été démontré que cette pratique génère une douleur et un stress aigu. Leur réduction devient un impératif, autant pour satisfaire aux attentes sociétales d'un meilleur bien-être des animaux d'élevage, que par éthique. Toutefois, quelle que soit la solution utilisée pour réduire la douleur, elle doit être économiquement abordable, sûre d'utilisation et facile à mettre en œuvre.
2012

Peut-on utiliser des chaînes comme matériaux manipulables ?

Consulter le resumé

La mise à disposition de matériaux manipulables est une obligation réglementaire pour les animaux logés en groupe. Vers quelle solution se tourner pour répondre à cette demande ? L'Ifip évalue depuis plusieurs différents types de matériaux, dont des chaînes, pour les porcs à l'engrais. Cet article présente les résultats des derniers essais mis en place sur ce sujet.

PDF icon techporc_courboulay_n8_2012.pdf
2012

Les outils d’évaluation du bien-être en élevage

Consulter le resumé

En Europe, la réglementation a été le moteur de la prise en compte du bien-être dans les filières d’élevage. Des pays tiers, mais aussi des organisations commerciales en France et à l’étranger, intègrent eux aussi cette dimension dans la production des animaux et la mettent en avant.

PDF icon techporc_courboulay_n6_2012.pdf
2012

Dose-response effects of lidocaine on piglet behaviour at castration

Consulter le resumé

Poster. According to our previous studies, the injection of a 2.0% lidocaine solution reduces pain at castration but was, however, associated with deleterious effect such as convulsions for some piglets. The aim of the present study is to determine both the benefits and drawbacks related to the use of lidocaine solutions ranging from 0.5 to 2.0% on piglet welfare.
PDF icon Dose-response effects of lidocaine on piglet behaviour at castration
2012

Hommes et animaux d’élevage au travail : vers une approche pluridisciplinaire des pratiques relationnelles

Consulter le resumé

Le statut juridique de l’animal reconnu comme «être sensible», induit de fait qu’une réflexion sur le travail en élevage et la relation homme-animal doit prendre en compte le point de vue de l’éleveur, et celui de l’animal. Les enjeux sociétaux, se situent autant en termes d’efficacité du travail et de qualité de vie pour les professions agricoles, qu’en terme de bien-être animal.
2012

Comment limiter la douleur liée à la castration ?

Consulter le resumé

Deux techniques simples permettent de limiter la douleur liée à la castration : l'utilisation d'un anesthétique local ou celle d'un analgésique de type AINS (anti inflammatoire non stéroïdien). La réglementation interdisant l'utilisation d'un anesthésique par les éleveurs, le choix s'est porté en France sur l'analgésie. Cet article illustre les avantages et inconvénients de ces deux techniques au regard de la problématique.

PDF icon techporc_courboulay_n5_2012.pdf
2012

Prendre en compte la douleur lors de la castration

Consulter le resumé

La révision 9 du cahier des charges VPF diffusée dès janvier 2011 avait introduit l'utiisation d'un analgésique lors de la castration afin de réduire la douleur chez le porcelet. Cette mesure est entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2012. Une décision assumée par la profession. Henri de Thoré, éleveur chargé du bien-être animal pour les organisations professionnelles porcines (UGPVB, FNP, Inaporc, Coop de France), s'en explique.

PDF icon techporc_courboulay01_n5_2012.pdf
2012

Effet de la teneur en protéines non digestibles de l’aliment sur le dépôt de scatol dans le gras de porcs mâles entiers

Consulter le resumé

Cet essai a pour objectif de déterminer s’il existe un intérêt de réduire la teneur en protéines non digestibles de l’aliment distribué en fin d’engraissement, afin de diminuer la teneur en scatol des gras de porcs mâles entiers. Le scatol fait partie avec l’androsténone des deux composants majeurs à l’origine des odeurs sexuelles dégagées parfois par les viandes ou les produits issus de porcs mâles entiers. L’androsténone est une hormone produite par les testicules alors que le scatol constitue un produit de la dégradation des protéines dans le gros intestin.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2012

En groupe, les performances de reproduction s’améliorent dans tous les systèmes

Consulter le resumé

Dossier spécial : Bien-être animal : truies en groupe



Les performances des élevages conduits en groupe ont progressé depuis 2008 et sont

actuellement supérieures à celles des autres élevages. Les écarts de résultats entre systèmes se resserrent. Certains points restent sensibles comme l’introduction et la conduite des cochettes, la mise à la reproduction en système Dac et le moment de mise en groupe des truies : toutes les pratiques sont possibles mais certaines sont plus risquées.

PDF icon techporc_courboulay_n4_2011.pdf
2012

Bien gérer le moment de mise en groupe

Consulter le resumé

Dossier spécial : Bien-être animal : truies en groupe



Le moment de mise en groupe des truies a-t-il une influence sur les performances de reproduction ? L’analyse des résultats de gestion technique de 2010 des élevages conduisant leurs truies en groupe montre que oui.

PDF icon techporc_courboulay_02_n4_2011.pdf
2012

Aliment et travail : les premiers résultats des élevages en groupe

Consulter le resumé

Dossier spécial : Bien-être animal : truies en groupe



Les consommations d'aliment reproducteurs ne varient pas entre systèmes mais sont supérieures sur sol paillé; Tous les systèmes en groupe affichent un temps de travail inférieur dans notre échantillon par rapport aux références nationales hors groupe.

PDF icon techporc_courboulay_03_n4_2011.pdf
2012

The welfare of growing pigs in five different production systems: assessment of feeding and housing

Consulter le resumé

Ninety-one farms were visited over a 2-year period to assess the welfare of growing pigs in five different production systems found either in France or in Spain using the Welfare Quality® protocol. This study focused on animal-based measures as indicators of ‘good feeding’ and ‘good housing’. Multiple Generalized Linear Mixed Models were performed for each measure to evaluate the differences between production systems and to detect possible causal factors.
2012

Les outils d'évaluation et de gestion du bien-être en élevage : quelles démarches pour quels objectifs ?

Consulter le resumé

Le moteur principal de la prise en compte du bien‐être animal dans les pratiques lors des phases d’élevage, de transport et d’abattage en Europe a été la réglementation. Toutefois, à l’instar de pays tiers, de nombreuses démarches et de divers statuts intègrent désormais la dimension bien‐être à des degrés variables.
PDF icon Les outils d'évaluation et de gestion du bien-être en élevage : quelles démarches pour quels objectifs ?
2012

Ordre de passage dans un distributeur d’alimentation automatisé dans les groupes de truies gestantes: impact de l’heure d’accès au dispositif et du rang hiérarchique

Consulter le resumé

Dans les groupes de porcs en croissance ou de truies gestantes, de nombreux travaux soulignent l’impact de la hiérarchie sociale sur la prise alimentaire (Brouns et Edwards, 1992 ; Place et al., 1995). Chez des animaux élevés en groupe et nourris au Distributeur Automatique de Concentrés (DAC) à accès individuel, l’ordre de passage pourrait être une conséquence du rang hiérarchique de l’animal.
PDF icon Ordre de passage dans un distributeur d’alimentation automatisé dans les groupes de truies gestantes: impact de l’heure d’accès au dispositif et du rang hiérarchique
2012

Effect of feed restriction on the performance and behaviour of pigs immunologically castrated with Improvac®

Consulter le resumé

For centuries, entire male pigs have been castrated to reduce the risk of boar taint. However, physical castration of pig is increasingly being questioned with regard to animal welfare considerations. Immunization against gonadotrophin releasing hormone (GnRH) provides an alternative to physical castration. Using the currently available commercial product (Improvac®; Pfizer Animal Health), a two-dose regimen of a GnRH vaccine is administered.
2012

Mâles entiers : conditions d’élevage et besoins alimentaires

Consulter le resumé

La production de mâles entiers est envisagée à terme pour répondre aux enjeux de bien-être posés par la castration des porcs mâles.

La mise en place d’une production de mâles entiers pose la question de la conduite de ces animaux qui doit prendre en compte

2 caractéristiques spécifiques :

- le risque d’apparition d’odeur sur les carcasses (lié à la concentration en scatol et en androsténone)

- la fréquence des comportements sexuels et agressifs, plus marquée chez ces animaux avec leur corollaire, les blessures et les boiteries.
PDF icon Mâles entiers : conditions d’élevage et besoins alimentaires
2011

Quel refroidissement pour limiter le stress thermique en été, sans accroître les débits maximaux de ventilation ?

Consulter le resumé

Dans le contexte sanitaire actuel du Québec, avec des pertes économiques importantes liées au SDRP, des solutions sont recherchées pour diminuer les contaminations.

Parmi celles-ci, la filtration de l’air entrant semble une voie prometteuse.

Le principe retenu est un filtre antimicrobien qui s’adapte sur des bâtiments existants, y compris ceux fonctionnant en dépression.
PDF icon Quel refroidissement pour limiter le stress thermique en été, sans accroître les débits maximaux de ventilation ?
2011

Le bien-être animal à l'abattoir

Consulter le resumé

où en sommes-nous et les nouveaux enjeux pour la compétitivité de la filière ?
PDF icon Le bien-être animal à l'abattoir
2011

Pages