La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 41 à 60 de 275 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Contamination : Les micro-organismes pathogènes en agro-alimentaire

Consulter le resumé

Provoquant des dégradations organoleptiques ou nutritionnelles des aliments ou, plus grave, des intoxications ou intoxinations, les micro-organismes influant de manière négative sur les aliments sont nombreux et variés.

Tour d'horizon des bactéries, virus et autres micro-organismes pathogènes ou d'altération.
2009

Contamination en Salmonella et facteurs de risque des aliments FAF

Consulter le resumé

Poster. La relation entre la fabrication à la ferme (FAF) et le risque d’introduction de Salmonella en élevage de porc est mal connue.

Une enquête a été effectuée afin d’évaluer la situation des ateliers de FAF au regard du risque salmonelles.

PDF icon jrp2014-sante-royer-poster.pdf
2014

Contribution à l'évaluation de techniques de typage bactérien. Initiation d'une banque de données de typage bactérien (BDT - ACTIA) en vue de l'étude de l'écologie microbienne d'ateliers en industrie agro-alimentaire

Consulter le resumé

L'objectif de ce projet était de comparer la complémentarité de différentes techniques de typage des micro-organismes et d'apprécier le gain d'information qui résulterait d'une banque de données référente.

Trois méthodes moléculaires (Ribotypage, RAPD et pulsotypage) et deux méthodes phénotypiques (Biotype 100 et IRTF) ont été évaluées pour 4 flores : Salmonella, Enterococcus, Pseudomonas et les bactéries corynéformes.

Rapport final - Contribution du CTSCCV - PROJET ACTIA 00.9
2003

Controlling the microbiological quality of fresh sausages with reduced nitrite content by means of biopreservation

Consulter le resumé

Carole Feurer et al., 3rd International Symposium on Fermented Meat (ISFM), Clermont-Ferrand, 27-29 septembre 2017, poster

Potassium and sodium nitrite (E249 and E250) are used as preservatives and added to meat products to allow, amongst others, the development of the pink color specific to cured meat products. Because nitrite is a co-carcinogen molecule, some disparage its use in food processing, and rules are currently under review to reduce their amount in meat products. This study aimed at preparing craftsmen pork butchers for the coming shift in rules, by offering tools to keep microbiological quality of fresh sausages under control, without altering their organoleptic attributes. Here we considered the use of biopreservation to achieve this goal.

PDF icon Carole Feurer et al., 3rd ISFM, Clermont-Ferrand, 27-29 septembre 2017, poster
2017

De nouveaux outils et enjeux de sécurité des aliments

Consulter le resumé

L’objectif de la politique européenne de sécurité des aliments est d’assurer un niveau élevé de protection de la santé humaine.

À la suite des crises de la fin des années 90 (ESB, dioxine), l’Union européenne a lancé une réforme de la sécurité de l’alimentation.

Les pays européens disposent d’outils d’évaluation des risques permettant d’identifier les dangers puis d’évaluer les risques pour les consommateurs.
PDF icon tp4royer11.pdf
2011

Des technologies pour une conservation longue durée des viandes fraîches exportées

Consulter le resumé

Fiche n° 037 : mise au point des technologies innovantes

Le marché des produits frais vers l’Asie reste la quasi exclusivité des pays nord-américains.
L’exportation de la viande de porc en frais dans un container maritime entre l’Europe et l’Asie requiert une bonne maîtrise de la chaîne du froid et de la qualité microbiologique des produits.
Faute de solutions techniques, ce type d’exportation n’a pu être mis en place à ce jour. Pourtant, l’utilisation de flores protectrices pourrait enfin permettre de relever ce défi et donner l’opportunité aux industriels français de venir concurrencer les Américains sur le marché Asiatique. Grâce aux techniques haut-débit de métagénétique, il devient maintenant possible d’explorer avec précision les populations bactériennes présentes au sein d’un microbiote complexe.
Cette étude vise à étudier la conservation de viande de porc biopréservée conditionnée sous vide pendant 12 semaines à -1,5°C. Le challenge
de la biopréservation est de pouvoir doubler la limite de conservation actuelle qui est de 6 semaines, grâce à la maîtrise des flores d’altération et au maintien de la qualité sanitaire des viandes.
La comparaison des modalités expérimentales, avec l’utilisation de deux ferments de bioprotection distincts par rapport à un essai témoin non biopréservé permettra de suivre l’évolution sensorielle, microbienne classique et métagénétique tout au long des 12 semaines de conservation.

PDF icon fiche_bilan2015_037.pdf
2016

Design of challenge testing experiments to assess the variability of Listeria monocytogenes growth in foods

Consulter le resumé

The assessment of the evolution of micro-organisms naturally contaminating food must take into account the variability of biological factors, food characteristics and storage conditions. A research project involving eight French laboratories was conducted to quantify the variability of growth parameters of Listeria monocytogenes obtained by challenge testing in five food products. The residual variability corresponded to a coefficient of variation (CV) of approximately 20% for the growth rate (μmax) and 130% for the parameter K = μmax × lag.
2010

Design of challenge testing experiments to assess the variability of Listeria monocytogenes growth in foods

Consulter le resumé

The assessment of the evolution of micro-organisms naturally contaminating food must take into account the variability of biological factors, food characteristics and storage conditions. A research project involving eight French laboratories was conducted to quantify the variability of growth parameters of Listeria monocytogenes obtained by challenge testing in five food products. The residual variability corresponded to a coefficient of variation (CV) of approximately 20% for the growth rate (μmax) and 130% for the parameter K = μmax × lag.
2011

Design of challenge testing experiments to assess the variability of microbial behaviors in foods

Consulter le resumé

The assessment of the evolution of microorganisms naturally contaminating food must take into account the variability of biological factors, food characteristics and storage conditions. A research project involving eight French laboratories was conducted to quantify the variability of growth parameters of Listeria monocytogenes obtained by challenge testing in five foods. The residual variability corresponded to a coefficient of variation (CV) of approximately 20% for the growth rate (μmax) and 120% for the parameter K (=μmax.lag time).
PDF icon Design of challenge testing experiments to assess the variability of microbial behaviors in foods
2009

Design of control charts to monitor the microbiological contamination of pork meat cuts

Consulter le resumé

The microbiological contamination of pork meat cuts was characterized from Enterobacteriaceae and Pseudomonas counts obtained by 9 French cutting plants on 14 different meat cuts from 1999 to 2003. Contaminations were lognormally distributed with Enterobacteriaceae mean log counts ranging from 0.6 to 2.2 log10 cfu cm2 and Pseudomonas log counts ranging from 1.1 to 4.4 log10 cfu cm2 depending on the year of processing, the type of meat cut and mainly on the cutting plant.
2008

Détection de Salmonella spp. dans deux usines d'abattage-découpe de porcs par sérotypage et génotypage à macrorestriction.<br /><br />Tracing of Salmonella spp. in two pork slaughter and cutting plants using serotyping and macrorestriction genotyping.

Consulter le resumé

Aims : The origin of Salmonella contamination of pork products is not well established. In order to further this knowledge, the transmission of Salmonella spp. from live pigs to pork cuts was investigated in two pork slaughter and cutting plants.
2001

Détection des variants monophasiques de Salmonella Typhimurium dans le saucisson sec

Consulter le resumé

Fiche n° 022 : maîtrise des qualités sanitaires des produits

Salmonella enterica sérotype 4,12:i:- et Salmonella enterica sérotype 4,5,12:i:- sont des variants monophasiques du sérotype Typhimurium, dont l’émergence a été récemment observée en France et en Europe. En France, cette émergence a été observée à la fois à partir des données de surveillance des souches d’origine humaine et non humaine.
Les cas d’infection, pour lesquels ces sérotypes ont été mis en évidence, peuvent être liés à des sources alimentaires variées, mais des produits de charcuterie sèche tels que les saucissons secs ont été impliqués dans des épisodes de toxi-infections en 2010 et 2011.
Au cours de la toxi-infection de 2011, la souche incriminée n’a pas pu être isolée du produit de salaison suspecté malgré 43 échantillons étudiés.
Des chercheurs se sont interrogés sur la capacité des méthodes validées à détecter les variants monophasiques de Salmonella Typhimurium lorsque
ceux-ci sont soumis à un stress procédé d’étuvageséchage de salaison. C’est pour répondre à cette question que ce projet a été réalisé.

PDF icon fiche_bilan2015_022.pdf
2016

Détection par PCR des Escherichia coli verotoxiques (VTEC) présents dans des échantillons de porc de nature variée (féces, carcasse, abattoir et atelier de découpe.<br /><br /><br />Detection of verotoxin-producing Escherichia coli (VTEC) in pig samples (faeces, carcass,slaughterhouse and cutting plant) using PCR.

Consulter le resumé

A l'heure actuelle, les Escherichia coli verotoxiques (VTEC) sont considérés comme des agents pathogènes importants en santé publique. Plusieurs études ont montré que l'espèce bovine représentait le plus important réservoir de ces bactéries. Peu de renseignements sont disponibles sur le portage par les autres espèces. En France aucune étude n'a été effectuée sur le porc et la viande de porc.
2001

Development of a new anti microbial edible film for fresh meat products

Consulter le resumé

Food waste has become a major issue worldwide. According to FAO, about a third of the food for human consumption is wasted globally, representing around 1.3 billion tons a year. The food that costs the most because it is thrown away without being consumed is fresh meat. The development of an anti-microbial and edible film for this food would help reduce meat waste and will also be a good alternative to reduce packaging costs and cut the environmental impact.

PDF icon meatcoat_dicfs_vf_2013.pdf
2013

Development of a quantative PCR method coupled with PMA to quantify viable Salmonella spp. cells in the pork supply chain

Consulter le resumé

Sabine Jeuge et al., 13e SafePork, 26-29 août 2019, Berlin, Allemagne

In 2017, Salmonella spp. was implied in 30% of foodborne diseases in France (SPF, 2019). Few data on the contamination levels of Salmonella spp., are available along the pork supply chain. The protocol of the standard method (ISO/TS 6579-2:2012) is time-consuming and culture-based methods using chromogenic media are less efficient for matrices with high levels of back ground flora, and for recovering stressed cells. Along the food chain, the cells may be impacted by various stresses (e.g. chemical or thermal), which may lead to physiological changes and the emergence of viable but non-culturable cells (VBNCs).

PDF icon Sabine Jeuge et al., 13e SafePork, 26-29 août 2019, Berlin, Allemagne
2019

Development of a quantification method for Salmonella enumeration on pig carcasses

Consulter le resumé

Slaughterhouses are a key step to control Salmonella contamination on pork products (EFSA, 2010). However, knowledge about Salmonella contamination on pig carcasses is essentially qualitative. This project aims at developing a method to enumerate Salmonella on pig carcasses in order to lower the quantification threshold and to facilitate its use in laboratories and slaughterhouses. The end goal is to quantitatively assess the contamination by Salmonella on pig carcasses.

PDF icon Poster IFIP de Sabine Jeuge et al., I3S, 6-8 juin 2016, Saint Malo, France
2016

Development of a quantitative risk assessment for cheese made from raw goat milk contaminated by Listeria monocytogenes

Consulter le resumé

Poster. A retrospective study was made to assess the risk of listeriosis following a contamination by Listeria monocytogenes of cheeses made from goat raw milk reported by the Belgian Federal Agency for the Safety of the Food Chain in 2005. On basis of the collected data, a quantitative risk assessment model was developed covering the production chain from the milking of goats until the consumed products

PDF icon Development of a quantitative risk assessment for cheese made from raw goat milk contaminated by Listeria monocytogenes
2011

Development of a specific protocol for efficacy evaluation of cleaning and disinfection procedures in the meat industry

Consulter le resumé

Effective cleaning and disinfection of food-contact surfaces are critical to reduce the risk of cross-contamination of foods with undesirable microorganisms. The effectiveness of cleaning and disinfectant products (CDP) is impacted by various parameters in the food industry (organic matter, surface characteristics, physiological state of bacteria etc.). Most of these parameters are not taken into account in standard protocols
(e.g. NF EN 13697 or 1276) usually used to evaluate their bactericidal activities.

PDF icon fremaux2014icfmh.pdf, PDF icon fremaux2014icmph2.pdf
2014

Développement d'une base de données Salmonella pour la filière porcine

Consulter le resumé

L’objectif de ce travail est d’enrichir, de gérer et de pérenniser la banque de données actuellement disponible en couvrant les différents acteurs de la filière. Cette base est alimentée soit de façon volontaire soit par des souches collectées au travers d’études interprofessionnelles afin de mieux connaître le danger Salmonella tout au long de la chaîne et mieux répondre aux interrogations des professionnels concernant la gestion de ce risque. 545 souches ont été analysées depuis l’initiation de la base de données.
Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2009

Développement d’une méthode alternative de quantifi cation de Pseudomonas par PCR quantitative dans les produits carnés

Consulter le resumé

Bastien Frémaux, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 40

Les Pseudomonas sont les principales bactéries psychrotrophes retrouvées sur les carcasses après refroidissement. La réfrigération permet leur multiplication et la production d’enzymes protéolytiques et lipolytiques responsables d’altérations (rancissement, putréfaction). Pseudomonas est principalement utilisée comme indicateur d’altération des viandes fraîches ou d’un défaut de conditionnement.
La FCD impose des critères microbiologiques relatifs aux Pseudomonas pour certains produits à la distribution, dont les pièces de découpe réfrigérées porcines, les viandes piécées de porc ou les saucisses à cuire. La méthode de référence NF EN ISO 13720 relative au dénombrement de Pseudomonas dans les viandes et produits à base de viande repose sur l’utilisation de la gélose sélective CFC (cétrimide, fucidine, céphaloridine). Sa sélectivité est toutefois controversée ; des essais antérieurs réalisés par l’IFIP ayant montré que jusqu’à 40% des colonies caractéristiques isolées sur CFC sont en fait des entérobactéries, surévaluant ainsi la concentration réelle de Pseudomonas dans les produits analysés. Cette étude visait à développer une méthode de dénombrement des Pseudomonas, alternative à la norme NF EN ISO 13720 par PCR quantitative, afin de proposer aux professionnels une méthode plus robuste. Ses performances ont été confrontées à celles de la norme NF EN ISO 13720 et celles de la méthode RHAPSODY Agar® validée en 2015 par l’AFNOR (validation NF) pour le dénombrement des Pseudomonas dans les produits carnés et les produits laitiers.

PDF icon Bastien Frémaux, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 40, fiche n° 12
2018

Pages