La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 121 à 140 de 275 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Incidence du mode de conditionnement sur la durée de vie de la viande de porc en UVCI

Consulter le resumé

Cette étude propose une démarche originale afin d'évaluer l'impact du conditionnement sur l'altération microbiologique de côtes de porc en UVCI.La comparaison et le suivi de deux modes de conditionnement (sous film et sous atmosphère) a permis de caractériser le comportement de flores d'altérations et d'extrapoler les résultats pour d'autres scenarii thermiques que celui testé expérimentalement grâce au logiciel Sym'Previus.
PDF icon Incidence du mode de conditionnement sur la durée de vie de la viande de porc en UVCI
2009

Incidence du mode de conditionnement sur la durée de vie de la viande de porc en UVCI

Consulter le resumé

Cette étude propose une démarche originale afin d'évaluer l'impact du conditionnement sur l'altération microbiologique de côtes de porc en UVCI.La comparaison et le suivi de deux modes de conditionnement (sous film et sous atmosphère) a permis de caractériser le comportement de flores d'altérations et d'extrapoler les résultats pour d'autres scenarii thermiques que celui testé expérimentalement grâce au logiciel Sym'Previus.
2010

Incidence du mode de conditionnement sur la durée de vie de la viande de porc en UVCI (poster n° 1/2)

Consulter le resumé

Cette étude propose une démarche originale afin d’évaluer l’impact du conditionnement sur l’altération microbiologique de côtes de porc en UVCI.
PDF icon Incidence du mode de conditionnement sur la durée de vie de la viande de porc en UVCI (poster n° 1/2)
2010

Incidence du mode de conditionnement sur la durée de vie de la viande de porc en UVCI (poster n° 2/2)

Consulter le resumé

Cette étude a pour objectif de quantifier l’impact de l’environnement gazeux sur le développement microbien dans la viande de porc conditionnée en unités de vente de consommateur industrielles (UVCI). Après une première phase d’acquisition des données (Poster ½), les modèles de microbiologie prévisionnelle ont été utilisés pour simuler l’évolution de la flore d’altération selon deux types d’environnements gazeux et pour différents scénarii thermiques.
PDF icon Incidence du mode de conditionnement sur la durée de vie de la viande de porc en UVCI (poster n° 2/2)
2010

Incidence du mode de production et de conditionnement sur la durée de vie de la viande de porc en UVCI

Consulter le resumé

Le porc frais acheté en l’état, non conditionné se conserve rarement plus de quatre jours au réfrigérateur. La conservation de la viande de porc au réfrigérateur dépend de plusieurs facteurs comme le niveau de contamination initiale, la température de stockage, la présence de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère entourant la viande, la perméabilité aux gaz des matériaux d’emballage, le pH de la viande et son humidité de surface.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2008

Influence des découpes à tiède et à froid sur la qualité bactériologique et les pertes de poids des pièces

Consulter le resumé

La découpe à tiède (température à coeur dans la longe de 7°C à 12°C, dans le jambon de 15°C à 24°C) est pratiquée régulièrement dans de nombreux ateliers de découpe mais pour de

très faibles tonnages.
PDF icon Influence des découpes à tiède et à froid sur la qualité bactériologique et les pertes de poids des pièces
1998

Influence du mode d'élevage sur la propreté visuelle des porcs et la qualité hygiénique des carcasses

Consulter le resumé

Les porcs observés pendant le premier volet de l’étude sont visuellement propres à la saignée, puisque près de 95% des sites anatomiques notés (arrière, dos et flanc) étaient sales sur moins de 25% de leur surface. L'arrière du porc est généralement plus sale que le dos et les flancs. La charge bactérienne des porcs est liée à la propreté visuelle des sites prélevés (jambon, longe, poitrine, épaule), l'écart entre les notes 0 (absence de salissures) et 3 (50 à 75% de la surface souillée) étant respectivement de 0,8 et 1,4 log pour la flore totale et les entérobactéries.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2003

Influence du premier traitement et de la refrigération sur la qualité bactériologique des abats rouges issus des abattoirs de France

Consulter le resumé

Patrick Chevillon, Isabelle Corrégé, Alain Le Roux, rapport d'études, février 1998, 29 pages + annexes

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1996

Influence of reduced levels or suppression of sodium nitrite on the growth of psychrotrophic Clostridium botulinum group II type B in cooked ham and frankfurters

Consulter le resumé

Sarah Lebrun (Université  de Liège) et al., 65th International Congress of Meat Science and Technology (ICOMST), 4-9 août 2019, Potsdam/Berlin, Allemagne, poster, p. 28

Sodium nitrite (NaNO2) is commonly used in meat products manufacturing for its antimicrobial effect on Clostridium botulinum, responsible of botulism (a deadly paralytic disease) by production of neurotoxins. Its use can nevertheless be associated with nitrosamines production, which are considered as carcinogenic substances (EFSA, The EFSA Journal, 2013, 14: 1-31). The objective of the present study was to compare the growth and toxinogenesis of psychrotrophic C. botulinum Group II (non-proteolytic) type B in cooked ham and in frankfurters in function of the NaNO2 incorporation rate (0, 30, 60 and 80 mg/kg) in order to evaluate the risk associated with this pathogen in two common cooked meat products.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2019

Innovations à l'aval : flambage optimisé par caméra thermique et emballage 100% comestible

Consulter le resumé

Présentés lors de la journée Ifip du 9 décembre dernier à Paris, la caméra thermique et l'emballage MeatCoat sont le symbole des progrès permis par la recherche pour toujours plus de compétitivité et de sécurité sanitaire.

2015

Integrated modelling of food process and bacterial behaviour : application for predicting the evolution of Listeria monocytogenes contamination during delicatessen processing

Consulter le resumé

Microorganism, food and process are the three main components involved in the quality and safety of food products. Indeed food products may become microbiologically unsafe if the growth of pathogenic or spoilage bacteria occurred in particular when they are not properly processed and stored. Predictive microbiology is a powerful tool that can help professional to guarantee the microbiological quality of their products. Nevertheless, too many models have been built in static condition with broth medium.
PDF icon Integrated modelling of food process and bacterial behaviour : application for predicting the evolution of Listeria monocytogenes contamination during delicatessen processing
2007

Interactions entre Staphylococcus xylosus et Lacobacillus sakei dans une matrice saucisson modèle

Consulter le resumé

2006

Interface Web pour le contrôle des dangers chimiques et physiques dans les viandes porcines : PDC

Consulter le resumé

Alain Le Roux, Bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 26

En 2015, financer par l’interprofession porcine INAPORC, l’IFIP a conçu une plateforme Web pour la collecte, l’analyse et la diffusion des résultats des autocontrôles des entreprises, avec la mise au point de quelques outils d’interprétation personnalisée (carte de contrôle, comparaison statistique de prévalence en Salmonelles,…).
Au regard de l’intérêt porté par les entreprises d’abattage-découpe au site : http://pdc.ifip.asso.fr, l’IFIP a développé une interface complémentaire pour la collecte et le traitement des analyses réalisées par les industrielles concernant les dangers chimiques et physiques.

PDF icon Alain Le Roux, Bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 26, fiche n° 1
2018

L'aérocontamination dans le secteur agro-alimentaire

Consulter le resumé

Toutes les familles de micro-organismes sont susceptibles d'être présentes dans l'air : bactéries, champignons, virus. Ces micro-organismes vont pouvoir sédimenter sur le produit et le contaminer, ce qui peut entraîner des pertes économiques (micro-organismes d'altération), mais également avoir des conséquences sur le plan de la santé humaine (micro-organismes pathogènes). Par ailleurs, l'inhalation de ces micro-organismes peut entraîner des manifestations pathologiques graves.
PDF icon L'aérocontamination dans le secteur agro-alimentaire
1998

L'évaluation de la qualité microbiologique de la viande de porc, matière première du saucisson sec (partie III)

Consulter le resumé

Dans le Bulletin de liaison du CTSCCV, vol. 12, n° 6, la deuxième partie de l'étude était consacrée à l'évaluation de la qualité microbiologique de la viande de porc en amont, au stade de l'élaboration de la matière première. Dans la troisième et dernière partie de cette étude, l'évaluation de cette qualité au stade de la réception, chez le transformateur, est traitée, suivie d'un bilan sur la situation actuelle et les perspectives.
PDF icon L'évaluation de la qualité microbiologique de la viande de porc, matière première du saucisson sec (partie III)
2003

La congélation des produits modifie-t-elle les résultats d'analyses microbiologiques - 2e partie : utilisation de molécules cryoprotectrices

Consulter le resumé

Dans le cadre de l'analyse microbiologique, le laboratoire peut être amené à congeler les produits avant analyse (report de l'analyse, conservation des échantillons dans l’attente d'une contre analyse). L'objectif de ce travail était de regarder l’impact de la congélation sur l'analyse microbiologique. Nous avons pu montrer que la contamination microbienne des produits est sous-estimée lorsque ceux-ci sont congelés avant l'analyse (Bulletin de liaison du CTSCCV 2002, vol.12 n°3, p. 3-14).
PDF icon La congélation des produits modifie-t-elle les résultats d'analyses microbiologiques - 2e partie : utilisation de molécules cryoprotectrices
2004

La congélation des produits modifie-t-elle les résultats d'analyses microbiologiques ?

Consulter le resumé

Les effets de la congélation sur différents microorganismes (flore naturelle ou de contamination) sont étudiés sur du jambon cuit et de la mêlée de saucisse. Les résultats révèlent que Listeria est insensible au froid positif ou négatif, que Salmonella est stressée par la congélation et que Escherichia coli est stressée à 4°C et en partie détruite à -20°C. La flore lactique ne semble pas affectée par la congélation, tandis qu'une diminution des Pseudomonas est observée à -20°C.
PDF icon La congélation des produits modifie-t-elle les résultats d'analyses microbiologiques ?
2002

La contamination biologique

Consulter le resumé

Les différents types d'éléments biologiques (bactérie, toxine, virus, moisissure) responsables d'une contamination biologique sont définis, ainsi que l'origine de la contamination (environnement, produit, personnel). Les conséquences pour le produit et pour l'homme sont illustrées pour différents types d'industries.
PDF icon La contamination biologique
1998

Le challenge test ou test d'épreuve microbiologique

Consulter le resumé

Un test d'épreuve microbiologique (ou challenge test) consiste à introduire des bactéries pathogènes dans un produit et à observer leur croissance, leur stabilisation ou leur décroissance au sein de ce produit. L'objectif d'une telle manipulation est l'étude des risques microbiologiques par rapport à un produit et s'inscrit donc dans une logique d'évaluation des risques (démarche HACCP). Le problème majeur actuel se situe au niveau de la fiabilité des résultats.
PDF icon Le challenge test ou test d'épreuve microbiologique
2001

Le point sur la transmission de virus à l'homme par consommation de viandes

Consulter le resumé

Quels que soient les pays, les virus les plus impliqués dans les cas de toxiinfections alimentaires transmises par ingestion d’aliments contaminés sont l’hépatite A, les norovirus et les rotavirus. Le principal risque reste la consommation de produits crus ou mal cuits manipulés sans précautions d’hygiène par une personne infectée.

Le principal virus à risque en filière porcine reste le virus de l’hépatite E pour lequel une transmission directe du porc à l’homme a été démontrée.
PDF icon Le point sur la transmission de virus à l'homme par consommation de viandes
2009

Pages