Brèves économiques internationales

Cette veille économique est structurée par pays et par date, elle traite des actualités des entreprises, échanges, réglementation... et toute information influant la compétitivité des filières porcines.

Face à la concurrence, les opérateurs français ont besoin de connaître les évolutions qui touchent les pays producteurs de porc et d'en mesurer les conséquences.

Rechercher une brève internationale

Chine : Genus-PIC démarre la multiplication en Chine (10 Septembre 2014)

Genus-PIC et Riverstone Farms (Shandong, Chine) vont construire un complexe de multiplication en Chine.

Selon les termes de l'accord pluriannuel, PIC peuplera et assurera le renouvellement en exclusivité des élevages du nouveau projet de production de porcs de Riverstone en Chine, soit un total de plus de 24 000 truies.

Dans son projet chinois, Riverstone projette de construire 4 élevages de porcs dimensionnés pour produire chaque année un total de 600 000 porcs, ainsi qu’un Centre d’Insémination Artificielle. Le premier module de 6 200 places sera peuplé au premier trimestre 2015 et permettra de produire des femelles grand-parentales, parentales et les premiers porcs charcutiers. A terme, PIC encadrera la production sur place plus de 10 000 cochettes grand-parentales par an, destinées aux grands groupes intégrateurs chinois.

Riverstone est une joint venture entre Black River Capital Partners Food Fund (Singapour) et l’entreprise américaine Pipestone System.

Source : Ifip d’après Genus

Canada :Sofina Foods veut reprendre Quality Meat Packers (09 Septembre 2014)

L’abattoir de porc Quality Meat Packers à Mitchell, dans la Région de Toronto en Ontario, a fermé ses portes en mai 2014. L’activité d’abattage était proche de 500 000 porcs par an.

L’entreprise Sofina Foods se propose de reprendre l’outil. Sofina n’a pas divulgué ses intentions concernant l’avenir de l’abattoir. Sofina Foods détient déjà l’abattoir de Burlington, en Ontario, dont l’activité actuelle s’élève à plus de 2 millions de porcs par an.

Source : Ifip d’après EchoPorc

Chine : WH Group agrée pour la Russie (08 Septembre 2014)

Deux établissements du groupe WH (précédemment Shuanghui-Smithfield) ont reçu le feu vert pour démarrer les exportations de produits de porc vers la Russie. Les deux sites sont situés dans le nord-est du pays, dans la province de Heilongjiang, proche de la frontière avec la Russie.

Selon le service vétérinaire russe, d’autres agréments devraient suivre prochainement.

Source : Ifip d’après Yangcheng Evening News

Suisse : Nestlé s’engage en faveur du Bien-être animal (04 Septembre 2014)

Le leader mondial de l’agroalimentaire a annoncé que ses fournisseurs doivent désormais respecter un cahier des charges plus exigeant en ce qui concerne le bien-être animal dans les élevages. Cela concerne : les poules pondeuses en cages, prise en charge de la douleur pour la castration des animaux, la réduction de l’usage des cages de gestation pour les truies ou encore la section des cornes chez les bovins et caprins. Un contrôleur indépendant sera désigné par l’entreprise pour vérifier l’application de ces règles.

Source : Ifip d’après Nestlé

Canada : Faible augmentation du cheptel (03 Septembre 2014)

Les effectifs porcins canadiens étaient de 12,9 millions de têtes en juillet dernier, en augmentation de 1,3% en un an. Une poursuite de la croissance est à prévoir car le nombre de truies progresse de 0,7% pour atteindre 1,2 million de têtes. L’impact de la Diarrhée Epidémique Porcine (DEP) semble être beaucoup moins important qu’aux Etats-Unis.

Source : Ifip d’après EchoPorc

Pologne : Le gouvernement va privatiser Ferma-Pol (01 Septembre 2014)

En juin 2014, le gouvernement polonais a décidé de privatiser « Ferma-Pol », une exploitation de production de céréales et de porcs, ainsi qu’une fabrique d’aliment et une unité d’abattage-découpe, localisée à l’est de la ville de Wroclaw. La production de porc s’élève à 40 000 porcs par an. La ferme emploie environ 100 personnes, dont 80 ont plus de 50 ans.

C’est la cinquième tentative de privatisation. Les entreprises intéressées de la reprise pouvaient se faire connaître avant le 9 juillet. Six dossiers ont été retenus par les autorités en août dernier, dont un abatteur de porc principal de la Pologne, PKM Duda.

Source : Ifip d’après wyborcza, ferma-pol

Allemagne : Vion restructure en Bavière (29 Août 2014)

L’entreprise néerlandaise d’abattage, Vion, a présenté son projet de restructurer ses outils en Bavière, dans le sud de l’Allemagne. Des millions d’euros sont réservés pour réaliser ce projet. L’abattoir de Landshut bénéficie d’un investissement pour faire passer la capacité de 11 000 porcs à 21 000 par semaine, pour atteindre une activité d’un million de porcs par an. La découpe attenante sera également élargie. L’unité de Vilshofen profite d’un investissement de modernisation. Les sites de Straubing, Pfarrkirchen et l’abattoir de Leutkirch vont fermer. Les activités seront redistribuées vers les sites de Buchloe et de Crailsheim.

L’outil de Waldkraiburg sera spécialisé en bovins, sa capacité hebdomadaire passera de 3000 à 4500 têtes.

Source : Ifip d’après TopAgrar

Vietnam : De Heus démarre la construction de sa 6ème usine d’aliment (28 Août 2014)

Au Vietnam, De Heus, entreprise d’origine néerlandaise, a commencé la construction de sa 6ème usine d’aliment dans la province de Binh Dinh. La production sera de 150 000 à 200 000 tonnes d’aliment par an, pour porcs, volailles et bovins.

En mars dernier, l’entreprise avait déjà démarré la construction de sa 5ème fabrique d’aliment dans la province Vinh Phuc.

Source : Ifip d’après AsianAgribizz

Russie : importations en provenance de la Chine ? (27 Août 2014)

Le gouvernement russe réfléchit à permettre à la Chine d’exporter vers la Russie. Les autorités vétérinaires russes préparent actuellement une liste d’abattoirs en vue d’agréments.

Pour atteindre Moscou et Saint Petersburg, le transport le plus probable est le chemin de fer via Xinjiang et le Kazakhstan.

Source : Ifip d’après AsianAgribizz, Interfax, China Daily

Chine : COFCO au premier rang des opérateurs mondiaux (21 Août 2014)

L’entreprise chinoise COFCO (China National Cereals, Oil & Foodstuffs) se situe parmi les premiers fabricants d’aliments composés du pays, présente également dans le secteur de la viande. Avec les achats récents de NobleAgri, la division céréales de Noble, et du semencier et huilier Nidera, COFCO se place parmi les principaux opérateurs du commerce international des matières premières agricoles, aux côtés d’Archer Daniels Midland, de Bunge, de Cargill et de Louis Dreyfus.

Ces achats répondent à des enjeux stratégiques : la Chine souhaite mieux maîtriser son approvisionnement en matières premières dans l’avenir et moins dépendre des grandes maisons de négoce.

Source : Ifip d’après Agrapresse

Brésil : JBS accroît sa domination dans le secteur de la volaille (20 Août 2014)

Le premier producteur mondial de viande bovine s’est hissé ces dernières années au premier rang pour la volaille (capacités d’abattage de 12 millions de têtes par jour). Il conforte maintenant ses positions au Brésil et au Mexique en annonçant un accord pour la reprise des activités de Tyson Foods (Etats-Unis) dans ces pays. Au Brésil, après le rachat récent de Céu Azul Alimentos, cette nouvelle acquisition (3 usines, 5000 personnes) porte ses capacités d’abattage à 5 millions de têtes de volailles par jour, derrière le leader national Brésil Foods (7 millions de têtes). Au Mexique, la filiale de Tyson foods comprend 3 usines et 5400 personnes. De son côté, le groupe américain Tyson Foods est à la recherche de liquidités après l’achat du transformateur de viandes Hillshire Brands.

Source : Ifip d’après Estadão Conteúdo

Mexique : améliorations en vue des perspectives d’exportations (19 Août 2014)

Fin juillet, les Etats-Unis et le Japon, qui font actuellement face à une épidémie sans précédent, ont annoncé leur intention d’assouplir leurs conditions d’importations de produits de porcs mexicains.

Les Etats-Unis envisagent d’autoriser les exportations en provenance de huit Etats à faible risque de peste porcine, issues d’élevages aux critères sanitaires stricts, en plus des neuf zones actuellement exemptes. Le Japon envisage d’autoriser les importations en provenance de tous les Etats du pays, après inspection de chacun d’entre eux. Des négociations sont aussi en cours pour relever le quota d’importations à bas tarif.

Source : Ifip d’après Echo-porc

Etats-Unis : de la croissance malgré la DEP (18 Août 2014)

Fin Juillet, The Maschoffs, entreprise américaine de production de porcs, a racheté deux unités de production pour un total de 7 500 truies à JBS United, dans l’Indiana. Spécialisée en nutrition et santé animale, JBS United détient également quelques élevages.

The Maschoffs est basé dans l’Illinois et compte près de 450 élevages situés dans neuf Etats différents, pour 215 000 truies. L’entreprise talonne à présent Seabord Foods, le 3ème principal producteur de porcs aux Etats-Unis.

Source : Ifip d’après Echo-Porc

Espagne : le porc ibérique n’a plus la cote (14 Août 2014)

Les dépenses des ménages en produits carnés issus du porc ibérique (jambon, lomo et autres morceaux) ont diminué de 11,5% en 2013 par rapport à l’année antérieure. Cette évolution fait suite à un recul continu au cours des dernières années : depuis 2008, le budget « porc ibérique » a perdu près de 20%.

Source : Ifip d’après iberico.com

Russie : Coup d’arrêt à la croissance de la production porcine (13 Août 2014)

Selon Rosstat, l’Office des Statistiques Russe, le cheptel porcin se stabilise fin juin par rapport à juin 2013, à 20,5 millions de têtes (+0,4%). Les évolutions sur un an étaient encore de +9% en juin 2013 et de +2% en décembre 2013.

L’explosion de nouveaux cas de Peste Porcine Africaine n’est sans doute pas étrangère à cet arrêt de la croissance.

Source : Ifip d’après ISN

France : Adoption du péage transit poids lourd (12 Août 2014)

Fin juillet, le projet de loi de finances rectificative 2014 a été adopté, et avec, la nouvelle définition du péage transit poids lourds, anciennement écotaxe. Il s’appliquera sur un réseau de quelques 4 000 km de routes (nationales et départementales) avec une fréquentation de plus de 2 500 poids lourds par semaine. Les véhicules concernés sont les véhicules de plus de 3,5 tonnes.

Basé sur le nombre de kilomètres parcourus et le degré de pollution des poids-lourds, elle entrera en vigueur le 1er janvier 2015 et devrait rapporter environ 550 millions d’euros par an à l’Etat. 

Source : Ifip, d’après Coop de France et sites gouvernementaux

Suède : baisse des abattages de 1,7% en 2013 (11 Août 2014)

En 2013, les abattages de porcs suédois ont reculé de 1,7% à 2,54 millions têtes. Le premier abatteur, le groupe finlandais Scan a perdu 3 points de parts de marché : dans ses deux abattoirs, l’activité était de 1 million de porcs, en baisse de 10% par rapport à 2012. Le groupe Danois Danish Crown, qui exploite aussi deux abattoirs en Suède, a augmenté ses abattages de 8% en un an, atteignant 550 000 porcs en 2013. Ces deux entreprises cumulent 62% des abattages suédois.

Source : Ifip d’après Swedish Meat Association

Russie : embargo politique sur les produits agroalimentaires européens et américains (08 Août 2014)

Mercredi 6 août, le président russe Vladimir Poutine a annoncé une interdiction des importations de produits agroalimentaires en provenance de l’UE et des Etats-Unis, ainsi que de l’Australie, du Canada et de la Norvège  pendant un an. Les exportations de porcs européennes sont déjà sous embargo en raison des cas de peste porcine africaine en début d’année et seront peu impactées. Le choc sera plus rude pour les Etats-Unis.

Cette décision a été prise pour « protéger les intérêts nationaux » russes, en mesure de rétorsion aux sanctions économiques imposées au pays. Il s’agirait là d’une violation des règles de l’OMC qui interdit les embargos de nature politique.

Source : Ifip, d’après diverses sources

Thailande : CPF et Itochu établissent une alliance (07 Août 2014)

Charoen Pokhand Foods (CPF), un des principaux intégrateurs en Asie, présent dans les secteurs d’alimentation de bétail, d’aquaculture, de volaille et de porcs, vend 23,75% des parts (850 millions de dollars US) de sa division d’investissement (cotée à la bourse de Hong Kong) au Japonais Itochu Corporation. CPP assure de nombreux investissements du groupe CPF en Asie, en particulier en Chine et au Vietnam. CPF a acquis dans le même temps 4,9% des parts d’Itochu, pour une valeur d’environ 1 milliard de dollar US.

Source : Ifip d’après AsianAgribizz

Danemark : exportations de porcs vivants en hausse de 16% (06 Août 2014)

Selon les enregistrements des mouvements des animaux, l’exportation de porcelets danois a augmenté de 16% au cours du premier semestre 2014 par rapport à la même période de 2013. Au total, 5,3 millions de porcelets ont été transportés. L’Allemagne reste la principale destination avec 3,2 millions de têtes, en hausse de 7%. De très fortes progressions sont observées vers la Pologne, avec 1,6 million de têtes (+37% sur 6 mois) et vers l’Italie, soit 309 000 porcelets (+45% par rapport au premier semestre 2013).

Source : Ifip d’après LaDS

Biélorussie : volonté nationale de développer la production (05 Août 2014)

Ces dernières années, la production porcine biélorusse a reculé d’environ 7%, principalement en raison de la peste porcine africaine (PPA). Cela a conduit à une forte hausse de prix de la viande de porc au détail. En juillet, la Biélorussie était encerclée par des pays qui ont détecté des foyers de la maladie PPA (Russie, Pologne, pays baltes).

Le gouvernement biélorusse veut développer la production porcine de 12% en 2015. L’année prochaine, le cheptel porcin doit atteindre 3,03 millions de porcs, alors qu’il s’élève actuellement à 2,7 millions de têtes. Avant fin 2014, 15 nouvelles fermes doivent être construites pour loger de 310 000 à 330 000 porcs. Cette démarche vise à réduire les prix à la consommation.

Source : Ifip d’après PigProgress

Canada : Un abattoir d’Olymel sans ractopamine (04 Août 2014)

Depuis fin juillet, l’abattoir de Princeville, au Québec, n’abat plus de porcs ayant reçu une alimentation contenant de ractopamine. Princeville fait partie du groupe d’abattage Olymel. Ainsi, l’entreprise répond aux exigences requises pour exporter vers la Russie.

Source : Ifip d’après EchoPorc

Allemagne : Le label bien-être n’est pas un succès (01 Août 2014)

Subventionné par le Ministère de l’Agriculture allemand à hauteur de 1 million d’euros, le label allemand pour plus de bien-être animal « Für mehr Tierschutz » ne répond pas aux espérances. Du coté de la consommation, l’écart de prix entre les produits de viande courants, souvent en promotion, et le label est trop important. Du coté de l’offre, plusieurs partenaires se sont retirés depuis son introduction mi-2013, les exigences du cahier des charges étant souvent difficilement applicables. Le nombre d’exploitations porcines est passé de 16 à 7 et en volaille de 44 à 38. L’Association de Bien-être animal Allemand souhaite toutefois maintenir ce label.

Source : Ifip d’après taz.de

Espagne : Création d’une unité d’aide à l’exportation en Estrémadure (31 Juillet 2014)

L’Université d’Estrémadure ainsi que le gouvernement local ont mis en place une structure d’appui aux entreprises du secteur de la viande pour les aider dans l’exportation de produits animaux vers les pays tiers : UAEX (Unida de Apoya a la Exportacion). Il s’agira de fournir un appui technique pour respecter les exigences règlementaires (sanitaires…) et qualitatives des importateurs.

Source : Ifip d’après Gobierno de Extremadura

Corée du Sud : Fièvre aphteuse confirmée (30 Juillet 2014)

Le 29 juillet, un deuxième foyer de fièvre aphteuse a été confirmé en Corée du Sud, dans la province de Gyeongsang au sud-est du pays. La vaccination est en cours. Les autorités ne s’attendent cependant pas à une épizootie comparable à celle de 2011. Pour mémoire, un tiers des effectifs porcins du pays avaient été détruit, conduisant à de fortes importations pour combler le besoin national en viande de porc.

Source : Ifip d’après Yonhap

Etats-Unis : Nouveau record de prix (29 Juillet 2014)

A la mi-juillet, le prix de référence du porc aux Etats-Unis a atteint 133$ pour 100 livres, soit 2,93$ par kilo, un record pour la saison et un niveau inégalé depuis le début de l’enregistrement des données, en 1996.

Il traduit le recul important des abattages, en raison des pertes en porcelets engendrés par l’épidémie de DEP. Bien que cette baisse soit partiellement compensée en tonnage par une nette hausse du poids de carcasse, l’offre reste insuffisante par rapport aux besoins de l’aval.

Source : Ifip d’après Echoporc, USDA

Lituanie : Peste porcine africaine dans une ferme de grande taille (28 Juillet 2014)

En Lituanie, près de la frontière avec la Lettonie et la Biélorussie, une exploitation porcine d’environ 19 000 porcs a été contaminée par le virus de la Peste Porcine Africaine (PPA). Il s’agit du premier élevage de grande dimension touché dans l’UE. Jusqu’alors la maladie avait uniquement été détectée parmi les sangliers. L’exploitation est une propriété du groupe d’investissement danois Idavang, qui détient également des sites de production en Russie et en Ukraine. Les animaux ont été détruits.

Un élevage de 5 porcs a également été contaminé en Pologne, au sein de la zone de quarantaine près de la frontière avec la Biélorussie. Tous les animaux dans un rayon de 7 km ont été abattus, soit 192 porcs issus de 37 élevages.

Source : Ifip d’après Reuters

Pays-Bas : 50 000 porcs contaminés par un antibiotique interdit (25 Juillet 2014)

Suite à la contamination d’un aliment par de la furazolidone, un antibiotique interdit en alimentation animale, 97 élevages néerlandais et 11 en Allemagne ont été temporairement fermés. Environ 50 000 porcs seraient concernés et devraient être abattus.

La compagnie néerlandaise Van Kats Food & Feed a livré un ingrédient protéiné contaminé à plusieurs firmes d’aliments du bétail, passant ensuite au sein des élevages (porcins, veaux, vaches laitières). L’origine de la contamination reste inconnue.

Source : Ifip d’après Pig Progress

Russie : Un élevage de grande dimension touché par le peste porcine africaine (24 Juillet 2014)

Pour la première fois depuis l’apparition de la peste porcine africaine en Russie en 2007, un complexe de production porcine de grande taille a été touché dans la région de Pskov, au sud de Saint Petersbourg. Plus de 40 000 porcs ont déjà été détruits.

Jusqu’alors, seulement les sangliers et les petites structures familiales étaient contaminés par le virus.

Les élevages appartiennent à un intégrateur russe, possédant aussi un abattoir et environ 600 magasins des produits transformés dans le pays. Avant la confirmation, une partie de la production contaminée par le virus a été transformée et diffusée, le virus ayant été trouvé dans des saucisses.

Source : Ifip d’après dp, itar-tass

Pologne : confirmation d’un 9ème cas de Peste Porcine Africaine (23 Juillet 2014)

A l’est de la Pologne, un 9ème cas de Peste Porcine Africaine a été confirmé. Le 15 juillet, un sanglier a été trouvé dans une forêt de la commune Grodek (district de Bialystok, Podlachie), à 7 km de la frontière avec la Biélorussie. La région ne compte pratiquement pas d’élevages de porcs.

Source : Ifip d’après portalspozywczy.pl

Pages