Brèves économiques internationales

Cette veille économique est structurée par pays et par date, elle traite des actualités des entreprises, échanges, réglementation... et toute information influant la compétitivité des filières porcines.

Face à la concurrence, les opérateurs français ont besoin de connaître les évolutions qui touchent les pays producteurs de porc et d'en mesurer les conséquences.

Rechercher une brève internationale

Etats-Unis : l’Iowa creuse l’écart pour le cheptel porcs (15 Mai 2014)

Selon le dernier recensement agricole, les Etats-Unis détenaient un cheptel de 66 millions de porcs en 2012, en recul de 2,6% par rapport au précédent recensement (situation en 2007).

L'Iowa reste de loin le premier état porcin avec 20,5 millions de têtes, soit 31% des effectifs nationaux, devant la Caroline du Nord (8,9%). Avec une progression de 6% de son cheptel depuis 2007, sa prédominance s'est accrue ces dernières années.

Source : Ifip d’après USDA

Brésil : nouvelles autorisations vers la Russie (14 Mai 2014)

La Russie vient d’autoriser l’abattoir de Pamplona (Santa Catarina) à exporter vers son marché. Ces trois derniers mois, neuf autorisations ont ainsi été accordées à des établissements brésiliens, portant à 13 le nombre de sites habilités. Le Brésil a exporté 47 000 tonnes de viandes porcines vers la Russie au premier trimestre, en progression de 11% sur l’an dernier.

Source : IFIP d’après RuralBr.

Suède : La viande de porc danoise boycottée dans un supermarché suédois (13 Mai 2014)

Sous la pression d’un groupe de consommateurs, un supermarché de la chaîne suédoise ICA a retiré de ses rayons les produits de porc frais d’origine danoise. La raison invoquée est « la différence dans les standards d’hygiène et de bien-être animal » en élevage et en abattoir par rapport à la viande de porc suédoise, faisant notamment suite à une forte exposition médiatique de ces questions. Deux importateurs suédois ont également arrêté d’importer du porc danois. La direction d’ICA a cependant annoncé que le boycott ne concerne qu’un magasin, qui fonctionne comme un indépendant. Environ 10% de la viande de porc commercialisée par ICA vient du Danemark. De son côté, Danish Crown clame sa volonté d’améliorer le bien-être animal et la transparence dans les informations apportées au consommateur final.

Source : IFIP d’après GlobalMeat news

Pays-Bas : Amélioration des résultats pour Vion en 2013 (12 Mai 2014)

Le groupe Vion retrouve un résultat net positif (527 M€) en 2013, après d’importantes pertes en 2012 (-817M€). L’entreprise a augmenté fortement ses capitaux propres qui s’établissent à 425M€. En plus de la vente de la branche de valorisation des coproduits (Vion Ingredients), la vente des opérations viande au Royaume-Uni et la restructuration en Allemagne et aux Pays-Bas ont permis d’assainir les résultats du groupe. Le chiffre d’affaires consolidé baisse de 20% en 2013 (7,9 milliards d’euros) et le nombre d’employés est passé de plus de 23000 en 2012 à 6600 en 2013, réduisant ainsi les coûts.

Source : Ifip d’après Vion Food Group

Pays-Bas : effritement des volumes pour Agrifirm (06 Mai 2014)

En 2013, le groupe néerlandais de collecte, d’approvisionnement et d’aliment du bétail Agrifirm, a produit 4,109 Mt d’aliments composés (avec ses implantations en Belgique, Allemagne, Pologne, Hongrie et Chine), soit 1,1 % de moins que l’année précédente. Agrifim, qui emploie près de 3000 personnes, a réalisé un chiffre d’affaires de 8,124 Mrds d’euros, dont 87% dans sa branche « alimentation animale ».

Source : IFIP d’après Agrifirm

Canada : Maple Leaf poursuit sa restructuration (02 Mai 2014)

Maple Leaf, deuxième abatteur-transformateur canadien, ferme une usine de fabrication de saucisses à Hamilton en Ontario, afin de regrouper cette activité sur l’outil « Heritage » récemment construit dans la même ville. De plus, Maple Leaf compte fermer quatre autres installations et transférer la production à celle d’Heritage d’ici la fin de 2014. L’usine « Heritage » est une des plus modernes et deviendra une des plus grandes de l’Amérique du Nord.

Source : Ifip d’après EchoPorc

Etats-Unis : Ely Lilly reprend Novartis Animal Health (30 Avril 2014)

Ely Lilly reprend la division de santé animale de Novartis Animal Health pour 3,9 milliards d’euros.  Ely Lilly renforce et diversifie ainsi sa branche Elanco, pour devenir le deuxième acteur mondial du secteur de santé animale. Eli Lilly and Company est un groupe pharmaceutique, classé dixième mondial par le chiffre d'affaires. Le siège social est situé à Indianapolis, dans l'Indiana aux États-Unis.

Source : Ifip d’après Reuters

Chine : Razzia sur le manioc (29 Avril 2014)

Nouveau record pour les importations chinoises de manioc en 2013. Avec 7,4 Mt reçues, pour un commerce mondial de 8,25 Mt, le pays est de très loin le premier acheteur mondial, suivi de la Corée du Sud (577 000 tonnes). La Thaïlande et le Vietnam assurent respectivement 78% et 20% des arrivages de manioc en Chine. Depuis 2008, l’UE est quasiment absente des pays importateur de cette matière première.

Source : Ifip d’après Oil World

Ukraine : ouverture tarifaire céréales et viandes vers l’UE (28 Avril 2014)

A partir du 25 avril, l’UE a instauré un contingent tarifaire à droit zéro de 40 000 tonnes de viandes porcines pour l’Ukraine, ouvert jusqu’au 31 octobre 2014. Le volume « toutes céréales » est de 1,6 Mt. Toutefois, les droits d’entrée dans ce secteur sont déjà fixés à zéro, compte tenu de la situation des marchés.

Source : Ifip d’après Commission Européenne

Etats-Unis : Obligation de déclaration des cas de DEP (25 Avril 2014)

Le 18 avril dernier, l’USDA a rendu à déclaration obligatoire l’apparition de nouveaux cas de diarrhée épidémique du porc (DEP) ainsi que les mouvements d’animaux à partir de sites contaminés.

Ce sont à présent près de 5 800 cas de DEP qui ont été identifiés aux Etats-Unis, dans 29 Etats. Avec le printemps, le nombre de cas se situe autour de 250 par semaine. La forte mortalité des porcelets a amené l’USDA à revoir à la baisse la production américaine en 2014 (-2% par rapport à 2013).

Source : Ifip d’après Pig Progress et Echoporc

Australie : Accord de libre échange avec le Japon (24 Avril 2014)

Le 15 avril dernier, l’Australie et le Japon ont signé un accord de libre échange (ALE), qui entrera en vigueur en 2015. Les négociations ont débuté en 2007. Cet accord ouvre des perspectives pour les entreprises australiennes qui exportent de la viande de bœuf et des produits de l’horticulture. Pour le porc, le quota accordé sera de 6 700 tonnes en 2015 et porté à 16 700 tonnes en 2020.

Source : Ifip d’après Echoporc, ABC News

Chine : 20% des terres arables polluées (23 Avril 2014)

Le gouvernement chinois confirme que près d’un cinquième des terres arables sont polluées, en raison principalement des activités industrielles non réglementées depuis la réforme économique en 1978. Au total, le pays dispose d'environ 135 millions d'hectares de terres arables, dont 19,4% soit environ 26 millions d'hectares sont pollués. Plus de 3 millions d'hectares sont totalement impropres à l'agriculture.

Source : Ifip d’après Asian-agribiz

Belgique : Danis, de l’aliment, aux matières premières et à la filière porcine (22 Avril 2014)

Le groupe belge Danis est un acteur important du traitement des matières premières (graines de soja) pour l’alimentation animale. Il s’implante en France dans cette activité (toastage d’oléagineux notamment), en rachetant le site de Vergt (Dordogne), en s'association avec Sofiprotéol et Sanders, au sein d’Alliasud. L’histoire de Danis a démarré avec la fabrication d’aliments composés puis l’intégration d’élevages de porcs (700 000 porcs charcutiers produits annuellement). En 2013, il a pris la majorité du groupe belge d’abattage-transformation De Brauwer.

Source : Ifip d’après Revue de l’alimentation animale

Moldavie : interdiction d’exportation vers la Russie (18 Avril 2014)

Les exportations de viande de porc de la Moldavie vers la Russie sont désormais interdites : les autorités vétérinaires russes suspectent un transit de produits provenant de l’UE qui deviennent des produits Moldaves. Les services russes auraient intercepté plusieurs transports de contrebande. De plus, la Moldavie est sur le point de signer un Acord de Libre Echange (ALE) avec l’UE, conduisant à la suppression des barrières douanières.

Source : Ifip d’après Boerderij

Allemagne : Westfleisch introduit l’AutoFOM 3 (17 Avril 2014)

Le 20 et 21 avril prochain, les abattoirs Coesfeld et Oer-Eckenschwick du groupe Westfleisch remplacent l’AutoFOM 1 par l’AutoFOM 3. Les autres sites de l’entreprise suivront plus tard. Selon ce nouveau classement, les jambons et épaules plus lourds seront mieux valorisés, tandis que le prix de base des poitrines va diminuer. Westfleisch publiera une nouvelle grille de paiement des coches et des males entiers après les fêtes de Pâques. De plus, l’abattoir n’acceptera plus que les males entiers des producteurs sous contrat.

Les entreprises Tönnies et Danish Crown (Oldenburg) sont déjà passées au système de classement AutoFOM 3.

Source : Ifip d’après Top Agrar

Australie : WH Group acquiert Tabro Meat (16 Avril 2014)

Le chinois WH Group (précédemment Shanghui International Holdings-Smithfield) diversifie ses activités par l’achat de l’entreprise Australien Tabro Meat, spécialisé dans l’abattage et l’exportation de bovins. Tabro Meat compte deux abattoirs de bovins à Victoria avec une capacité totale de 1000 animaux par jour.

Source : Ifip d’après Asian Agribusiness

Danemark : Tönnies veut augmenter son activité (15 Avril 2014)

L’abatteur allemand Tönnies Fleisch souhaite augmenter l’activité d’abattage de son abattoir à Brørup au Danemark à 1,8 million de porcs, une augmentation annuelle de 20%. Ceci renforcerait la concurrence sur le marché d’achat des porcs au Danemark. Le leader Danois, Danish Crown a déjà des difficultés pour maintenir son activité d’abattage au Danemark. Tönnies n’a pas encore dévoilé les moyens mis en œuvre pour réaliser cette expansion. 

Source : Ifip d’après Top Agrar

Ukraine : le Danois Axzon repousse son entrée en bourse (09 Avril 2014)

À la suite des événements politique en Ukraine et sanitaire, le groupe de production porcine Axzon repousse son entrée en bourse, probablement jusqu’en 2017. Axzon est détenu par des producteurs de porcs Danois. Le groupe est présent en Pologne (Poldanor), en Ukraine (Danisho) et depuis octobre 2013 en Russie, après la fusion avec Dan Invest. 

La production du groupe dépasse 750 000 porcs. Axzon exploite 26000 ha de surfaces agricoles pour subvenir aux besoins alimentaires des porcs. Les animaux sont majoritairement abattus dans les abattoirs appartenant au groupe. Ses installations d’énergie produisent annuellement 60 millions de KW. L’IFC (International Finance Corporation), membre du World Bank, a investi 54 millions d’euros chez Axzon.

Source : Ifip d’après Axzon

Allemagne : l’atout « seigle » pour l’alimentation porcine (08 Avril 2014)

Développer la culture et l’utilisation du seigle en alimentation animale, de l’Allemagne à la Russie, ses terres traditionnelles, tel est l’objectif du sélectionneur végétal KWS. Le seigle présente un intérêt économique marqué dans les formules porcines en Allemagne. La « rye-belt » (ou plutôt Rogge-Gürtel, dans sa version allemande) sera-t-elle la « corn-belt » de l’Eurasie ?

Source : Ifip d’après Süs

Argentine : le porc a le vent en poupe (07 Avril 2014)

La production porcine argentine amplifie sa progression en 2013, en hausse de près de 26% par rapport à l'année précédente. Le bond de l'offre permet de diviser par deux les importations, réduites à 17 000 tonnes. La consommation de viande porcine par habitant et par an grimpe, en un an, de 8,6 kg à 10,4 kg en 2013, un niveau encore bas qui augure de nouveaux gains. Les exportations sont réduites, à 6 400 tonnes.

Source : Ifip d’après Ministère argentin de l’agriculture

Brésil : la Russie s’ouvre aux viandes porcines brésiliennes (04 Avril 2014)

Le service sanitaire russe a annoncé octroyer à de nouvelles entreprises brésiliennes d’abattage-transformation de porcs l’autorisation d’exporter des viandes de porcs, abats et graisses. Il s’agit de sites de Brasil Foods (Goias) et de Seara (Groupe JBS, en Santa Catarina). Dans le même temps, les autorités russes ont mis sous contrôle renforcé un établissement de Pamplona (Santa Catarina), dans l’attente des résultats de tests de laboratoire.

Au total, 22 abattoirs font actuellement l’objet d’une autorisation, dont sept peuvent effectivement exporter (avec un contrôle renforcé) et 15 sont soumises à des restrictions temporaires.br

Source : Ifip d’après Globo Rural

Pays-Bas : ForFarmers dans son nouveau périmètre (03 Avril 2014)

Un chiffre d’affaires en progression de 29,5% en 2013 par rapport à l’année précédente, à 2,6 Milliards d’euros ; des ventes d’aliments composés supérieures de 30,7%, atteignant 6,4 Mt ! Le groupe d’alimentation animale néerlandais a intégré pleinement dans ses résultats ses acquisitions de 2012, les sociétés Hendrix (Pays-Bas, Belgique, Allemagne) et BOCM Pauls (Royaume-Uni).

Source : Ifip d’après Allaboutfeed

Brésil : JBS se muscle (02 Avril 2014)

La multinationale brésilienne de la viande a augmenté son chiffre d’affaires de près de 23% en 2013 par rapport à l’année précédente, à 32,4 milliards d’euros. L’augmentation de l’activité bovine et la fermeté des cours dans ce secteur ont dopé les profits, en hausse de 29% (environ 330 millions d’euros). L’an dernier, l’entreprise a abattu 18,7 millions de bovins (en Amérique du sud et aux Etats-Unis principalement), un volume en hausse de 14,3%. Tassement par contre pour les porcins (-0,9%), à 13,6 millions de têtes (essentiellement aux Etats-Unis).

Source : Ifip d’après JBS

Allemagne : Changement du jour de publication du prix du porc (01 Avril 2014)

À partir d’avril, le VEZG (Vereinigungspreis) sera publié chaque semaine le mercredi au lieu du vendredi. Ce prix, dont l’objectif est de donner l’orientation et le niveau des cours, sera établi suite à une discussion/négociation entre producteurs et abatteurs allemands. L’abattoir Vion Nord (Allemagne) communiquera son prix d’appel aussi le mercredi, dès la première semaine d’avril. L’abatteur Tönnies avancera sa publication d’un jour au jeudi, au lieu de vendredi jusqu’alors. En réaction, l’organisation des producteurs de porcs ISN annoncera son prix « bourse via internet » le lundi au lieu du mercredi.

Source : Ifip d’après divers articles de presse allemande

Brésil : Synergie à l’export pour porcs et volailles (26 Mars 2014)

À la recherche de synergies, notamment à l’exportation et pour la conquête de nouveaux marchés, les organisations professionnelles brésiliennes de production et d’exportation de viandes porcine (Abipecs) et son homologue « volailles », l’Ubabef ont décidé leur fusion dans une nouvelle entité, l’association brésilienne des protéines animale (ABPA).

Source : Ifip d’après Valor

Allemagne : Tassement des tonnages d’aliments porcs (25 Mars 2014)

La production allemande d’aliments composés a légèrement progressé en 2013, avec 23,5 Mt contre 23,4 Mt en 2012. Elle a été tirée par les aliments pour bovins (6,9%, +2,7% en un an), tandis que les aliments volailles, en progression les années précédentes, marquaient le pas (6,1 Mt). Les fabrications d’aliments pour les porcs ont reculé de 1,2%, à 6,9%.alle

Source : Ifip d’après DVT

Allemagne :Pini Group projette de construire un abattoir (24 Mars 2014)

Source : Ifip d’après TopAgrar

Espagne : Vall Companys vise le marché du jambon (20 Mars 2014)

Mastodonte des productions animales (porc, volailles), avec un chiffre d’affaires total de 1,2 milliard d’euros en 2012, le groupe catalan Vall Companys vient d’acquérir 28% du capital de Osona Insentiva, le holding du groupe Comapa 2001. Ce dernier, un des leaders de la salaison nationale, élabore 1,9 million de jambons par an dont 1,45 million de « porc blanc » et 450 000 de porc ibérique.

Source : Ifip d’après données Expansion.com

Pays-Bas : VION vend Oerlemans Foods à H2 Equity Partners (19 Mars 2014)

Conséquence de sa nouvelle stratégie, VION Food Group vend Oerlemans Foods à H2 Equity Partners.

Oerlemans Foods est fabricant de produits congelées (légumes, fruits et produits de pommes de terre), qui dispose d’établissements aux Pays Bas et en Pologne. L’entreprise compte plus 1000 produits sous les marques Oerlemans, Keizer, Bio+ et Bauer. Elle se concentre sur les marchés internationaux de la restauration. Son chiffre d'affaires est d'environ 135 millions d’euros et elle compte 740 employés.

H2 Equity Partners, fondée en 1991, est une société d'investissement indépendante avec son siège social à Amsterdam.

 

Source : Ifip d’après VION

Brésil : Alibem reçoit un visa sur la Chine (18 Mars 2014)

Les autorités chinoises autorisent cinq nouvelles entreprises brésiliennes de volaille à exporter vers ce pays. Un site de transformation porcine de la société Alibem (Rio Grande do Sul) est également autorisé. Les ventes brésiliennes de viandes de poulet à la Chine ont atteint 190 000 tonnes en 2013. Le Brésil a déclaré avoir vendu 1 280 tonnes l’an passé à la Chine. En revanche, Hong-Kong, désormais rattaché politiquement à la république populaire est déjà un important débouché avec 121 000 tonnes en 2013.

Source : Ifip d’après Ministère brésilien de l’agriculture, ABIPECS

Pages