Brèves économiques internationales

Cette veille économique est structurée par pays et par date, elle traite des actualités des entreprises, échanges, réglementation... et toute information influant la compétitivité des filières porcines.

Face à la concurrence, les opérateurs français ont besoin de connaître les évolutions qui touchent les pays producteurs de porc et d'en mesurer les conséquences.

Rechercher une brève internationale

Allemagne : Toennies arrête l’abattage de porcs biologiques (10 Janvier 2009)

Toennies arrête d’abattre les porcs biologiques à partir de février prochain. La chaîne d’abattage a été mise en place en 2007, mais l’offre est trop faible pour maintenir l’activité. Dorénavant, Toennies s’approvisionne en pièces à l’abattoir Kurhessische Fleischwaren à Fulda.
Source : IFIP d’après ZMP

Pologne : hausse du prix des porcelets (09 Janvier 2009)

Avec la dévaluation de la monnaie nationale, le Zloty, l’importation de porcelets, provenant surtout des Pays-Bas et du Danemark, est devenue plus chère. La demande nationale augmente suite à la forte diminution des effectifs de truies de ces derniers mois (- 19 % en novembre dernier en un an) et de meilleures perspectives de marché du porc pour les mois à venir. En conséquence, le prix du porcelet est en hausse en Pologne, redonnant une meilleure rentabilité au naissage.
Source : IFIP

Mexique : la production porcine en difficulté (09 Janvier 2009)

La forte hausse du coût de l'aliment, dont le prix aurait quadruplé entre 2007 et 2008, et la concurrence des produits venant des États-Unis et du Canada dans le cadre de l'ALENA, ont fait chuter, en 2008, la production porcine mexicaine de 25% en un an.
Source : IFIP d’après Eurocarne Digital

Auchan souhaite accentuer son déploiement en Roumanie (09 Janvier 2009)

Auchan nourrit de fortes ambitions quant à son essor en Roumanie dans les mois à venir. Suite à l’acquisition récente de 51% des titres, le groupe de distribution contrôle désormais la totalité de MGV Distri-Hiper, structure créée dans le but de développer son activité en Roumanie en partenariat avec des investisseurs locaux. Depuis 2006, Auchan a ouvert six hypermarchés dans le pays. Autre enseigne française présente, Carrefour qui dispose déjà de vingt-deux hypermarchés et dix-neuf supermarchés.
Source : LSA

Pays-Bas : la castration sous anesthésie est maintenant obligatoire (09 Janvier 2009)

Depuis le 1er janvier, les abattoirs néerlandais imposent aux producteurs fournisseurs de castrer les porcs sous anesthésie, que ce soit pour le marché national ou pour l’exportation. La distribution nationale est à l’origine de cette exigence.
Source : IFIP d’après Agrarisch Dagblad

Pays-Bas : indemnes de la maladie d’Aujezsky (09 Janvier 2009)

Aux Pays-Bas, le statut « officiellement indemne de la maladie d’Aujezsky » (absence de la maladie sans vaccination) est confirmé. À partir de janvier 2009, les porcelets et les porcs charcutiers peuvent être exportés vers toutes les destinations, sans effectuer en préalable une analyse sanguine coûteuse.
Source : IFIP d’après Agrarisch Dagblad

Campofrio Food Group envisage de suspendre ses investissements en Roumanie (09 Janvier 2009)

En 2008, Campofrio Food Group, dont les actionnaires principaux sont Smithfield Foods (37%) et Oaktree Capital (24%), a investi 100 millions d’euros en Roumanie pour restructurer et rénover les outils d’abattage et de production porcine. Par la suite, pour la période de 2009 à 2012, un montant de 900 millions d’euros a été budgété. Mais face à la forte réduction des effectifs porcins en Roumanie et sous la pression de la crise porcine et de la crise financière mondiale, la suspension voire l’annulation des investissements est envisagée.
Source : IFIP d’après Boerderij

Produits transformés danois acceptés en Chine (09 Janvier 2009)

Les autorités chinoises ont signé un protocole avec le ministère danois permettant d’approvisionner le marché chinois en produits transformés à base de porc. Jusqu’à présent, les entreprises danoises n’étaient autorisées à exporter que de la viande fraîche vers la Chine, le plus souvent des coproduits tels que les queues, pieds et oreilles de porc. Le commerce peut démarrer.
Source : IFIP d’après ThePigSite

Pologne : Sokołów reprend l’export vers la Russie (09 Janvier 2009)

À partir de février 2009, les entreprises d’abattage/découpe Marian Pierzchala à Sokołów et Oddział Meat “Jaroslaw”, appartenant tous deux au Saturn Nordic Holding AB, joint venture entre Danish Crown (Danemark) et HK Ruokatalo (Finlande), ont reçu des certificats pour reprendre l'exportation de viande vers la Russie. Les tensions politiques entre la Pologne et la Russie avaient mis fin à ces flux.
Source : IFIP d’après Portalspozywczy

Chili : retour des exportations en Asie (08 Janvier 2009)

Depuis août 2008, plusieurs débouchés asiatiques avaient suspendu leurs importations de viande de porc provenant du Chili, suite à une contamination de la viande à la dioxine. Depuis janvier, les marchés coréens et japonais se sont rouverts aux produits chiliens.
Source : IFIP d’après Pig progress

Pays-Bas : coût du lisier en baisse (08 Janvier 2009)

Selon le « DCA markt » (Centre de service des marchés agricoles), le coût d’enlèvement de lisier diminue ces dernières semaines. En 2008, un producteur de porc a payé 26 euros par mètre-cube en moyenne pour l’enlèvement et le transport vers des terres arables. De nouvelles installations de traitement de lisier et l’augmentation de l’exportation déchargent le marché. De plus, les producteurs attendent, espérant une poursuite de la baisse du coût. Actuellement, le prix se situe aux alentours de 23 euros par mètre-cube.
Source : IFIP d’après Agrarisch Dagblad

L’embargo européen sur les importations de bœuf aux hormones touche aussi les exportations de viande et de produits de porc (08 Janvier 2009)

Depuis 1988, l’Union européenne interdit l’importation de viande bovine aux hormones. En 1999, malgré une contestation à l’OMC, les États-Unis ont obtenu l’autorisation d’imposer des droits de douane sur certains produits de l’UE (liste soumise à l’OMC). En 2003, l’UE a reformulé la demande d’interdiction de manière à être conforme aux exigences de l’OMC et ont en même temps dénoncé l’application de nouveaux tarifs par les Etats-Unis. Mais dans un rapport publié en octobre 2008, l’OMC a rejeté la contestation de l’Union européenne et a confirmé aux États-Unis qu’ils étaient en droit d’imposer des mesures commerciales sur les produits de l’UE. Ainsi, le 14 janvier 2009, le « United States Trade Representative (USTR) » a ordonné de procéder à une augmentation des tarifs. Parmi une liste de produits agricoles, les Etats-Unis taxent de 100% certains produits de viande de porc à partir du 23 mars 2009. Selon autorisation de l’OMC obtenue en 1999, les Etats-Unis peuvent taxer les produits de l’UE à hauteur de 116,8 millions dollars. Les exportations de l’UE vers les Etats-Unis concernent essentiellement des produits pour le barbecue tels que les travers de porc et côtes (spare-ribs). Le Danemark est le principal exportateur de l’UE, mais il n’est pas touché par la restriction. Sur la base des exportations de l’UE réalisées en 2007, les produits concernés par les droits de douane totalisent moins de 1 000 tonnes pour une valeur estimée de 2,5 millions d’euros.
Source : IFIP

République tchèque : nouvelle baisse des effectifs (08 Janvier 2009)

En décembre dernier, les effectifs porcins de la République tchèque étaient en baisse de 20 % par rapport à décembre 2007. Le pays compte désormais 2,1 millions de porcs. Depuis l’entrée dans l’UE, le cheptel a ainsi reculé de plus d’un tiers. La chute du nombre de reproducteurs, 212 000 têtes en décembre 2008, se poursuit : - 2 % en un an.
Source : IFIP d’après CSU

Pays-Bas : alliance probable dans la distribution (08 Janvier 2009)

L’enseigne néerlandaise Super de Boer dont Casino a pris le contrôle début 2008 (avec 57 % du capital), pourrait s’allier ou fusionner avec le groupe Schuitema (supermarchés C1000). Ils disposeraient ainsi de 25 % de parts du marché néerlandais de la distribution de détail.
Source : IFIP d’après LSA

Pays-Bas : baisse du prix de la terre (08 Janvier 2009)

Aux Pays-Bas, pour la première fois depuis 2004, le prix de l’hectare de la terre agricole était en baisse au quatrième trimestre 2008. Par rapport au troisième trimestre, la valeur a reculé de 6 % pour passer à 37 171 euros par hectare en moyenne. Selon l’utilisation et la région, le prix reste cependant de 13 à 18 % supérieur à celui de l’an dernier à la même période.
Source : IFIP d’après Agrarisch Dagblad

Canada : Maple Leaf encore une fois confronté à la Listeria (05 Janvier 2009)

Dans des produits à base de viande de l’entreprise Cappola Food Inc., faisant partie du Groupe Maple Leaf, de la bactérie Listeria a été trouvée par le service sanitaire canadien. En 2008, cette bactérie avait été retrouvée dans des produits distribués par Maple Leaf.
Source : IFIP d’après Meat and Meal

Brésil: Sadia enregistre des pertes en 2008 (05 Janvier 2009)

Sadia, une des plus importantes entreprises de viande brésilienne (bovin, porc et volaille) basée à Santa Catarina, va supprimer 350 emplois administratifs pour économiser 18 millions de dollars US par an. L’entreprise a enregistré des pertes dues aux positions de change à terme l’an dernier, lorsque le dollar américain s’est apprécié par rapport au real brésilien.
Source : IFIP d’après The PigSite

Le Canada a suspendu sa plainte contre le programme américain COOL (01 Janvier 2009)

Le département canadien de l’agriculture et de l’agroalimentaire vient de suspendre sa plainte, auprès de l’OMC, concernant l’introduction récente du programme de traçabilité COOL (Country of Origin Labeling). Cependant la surveillance de la situation reste d’actualité. La décision est prise après plusieurs semaines de négociation : un compromis pourrait être trouvé pour construire un programme conjoint d’étiquetage entre les États-Unis et le Canada. À suivre…
Source : IFIP d’après Farmscape

Danemark : Danish Meat Company (DMC) est fermé (20 Décembre 2008)

Créée il y a deux ans, la société d’abattage Danish Meat Company vient de fermer ses portes. Les 170 employés ont été licenciés. L’entreprise était confrontée à un manque de capitaux et à des difficultés commerciales sur le marché de la viande et des produits transformés. Son activité avait atteint 7 000 porcs abattus par semaine.
Source : IFIP d’apres Agrarisch Dagblad

Espagne : la Catalogne crée un observatoire porcin (09 Décembre 2008)

Le gouvernement catalan vient d’approuver la mise en place d’un observatoire porcin, dont l’objectif sera de recenser des données techniques et économiques sur les exploitations porcines, d’analyser la situation et les problématiques de la filière, d’élaborer un système d’information des exploitations et orienter les mesures de soutien public et privé au secteur. Y seront représentés les producteurs, les abatteurs, les transformateurs et Mercolleida.
Source : IFIP d’après Agrodigital

Canada : Maple Leaf recentre ses activités (09 Décembre 2008)

Depuis l’année passée, Maple Leaf se recentre sur son activité de production de viande de qualité et de produits à valeur ajoutée, s’éloignant de l’élevage, secteur considéré comme trop instable. Dans ce cadre, Maple Leaf a fermé l’année dernière un abattoir et une usine de transformation. L’abattoir de Wilmington est à vendre, mais fermera si aucun acheteur ne se présente. En contrepartie, à Brandon, l’abattoir de Maple Leaf devrait doubler sa production, passant son activité à deux équipes. Il a cédé son entreprise de fabrication d’aliment du bétail à Nutreco. Dernière opération en date, la vente à Topigs Canada (groupe Vion) de sa filiale génétique et de son outil commercial, Lean Team international.
Source : IFIP d’après Agrodigital

États-Unis : importation de blé (09 Décembre 2008)

La division de production porcine Murphy-Brown de Smithfield Foods Inc. va importer du blé du Brésil et du Royaume-Uni en raison du coût plus élevé du maïs et des céréales fourragères aux Etats-Unis. Habituellement, les Etats-Unis sont exportateurs. De plus, la chute du coût de frêt accentue la compétitivité des pays fournisseurs. Les premiers arrivages sont attendus début décembre en Caroline du Nord.
Source : IFIP d’après Reuters

Australie : Hans Groupe est à vendre (09 Décembre 2008)

En Australie, Hans Groupe, un des plus importants transformateurs de porcs est en difficulté financière et cherche un acquéreur. L’entreprise est confrontée à une forte baisse de l’offre de porcs au niveau national et aux importations bon marché de produits transformés en provenance du Canada, du Danemark et des États-Unis. Le groupe, spécialisé dans la fabrication du jambon, saucisses et autres viandes, emploie 1 400 personnes.
Source : IFIP d’après Meat & Meal

Russie : tensions avec l’Amérique du Nord (08 Décembre 2008)

La Russie vient de suspendre ses importations provenant de 6 opérateurs porcins situés aux Etats-Unis et au Canada, à partir du 15 décembre 2008. La raison invoquée est que les usines ne répondent pas aux exigences russes, sans toutefois entrer dans le détail..
Source : IFIP d’après USDA FSIS, selon Thepigsite

Hendrix Genetics aussi présent en Allemagne (17 Novembre 2008)

La société de sélection Hendrix Genetics (société holding de Hypor dont France Hybrides et Euribrid font partie) et le Programme de sélection Allemand « BHZP », ont l’intention de créer une alliance stratégique. BHZP est le leader de la sélection porcine sur le marché allemand en termes de production et de distribution. La société Hendrix est aussi présente dans le secteur de la volaille et affiche des ambitions mondiales.
Source : IFIP d’après ZDS

La baisse du cheptel se poursuit en République Tchèque et en Hongrie (17 Novembre 2008)

En août 2008, en République Tchèque et en Hongrie, les effectifs porcins ont reculé de 16 % et 10 % respectivement. Ces deux pays tombent ainsi à des niveaux historiquement bas. Le nombre de truies chute toujours davantage : - 23 % en République Tchèque et - 12 % en Hongrie.
Source : IFIP d’après CSU et KSH

Brésil : la crise de crédit fait perdre des millions à Sadia (17 Novembre 2008)

Sadia, l’entreprise brésilienne de volaille et de porc, a perdu 283 millions d’euros au troisième trimestre 2008. Au deuxième trimestre, le bénéfice était encore de 43 millions d’euros. Une partie des pertes est due aux spéculations en bourse et sur le marché des devises. Au troisième trimestre, le chiffre d’affaire a cependant augmenté de 30 % et les volumes vendus de 19 %.
Source : IFIP d’après Meat & Meal

Russie : extension de la peste porcine africaine (17 Novembre 2008)

Dans le sud de la Russie, dans la région de Stawropol, un quatrième foyer de peste porcine africaine a été détecté. Les autorités de la région ont annoncé qu’elles allaient détruire plus de 10 000 porcs. L’infrastructure et l’absence d’une « organisation de crise en cas d’épizootie » fragilisent fortement l’efficacité de l’éradication de la maladie.
Source : IFIP d’après Agrarisch Dagblad

Pays-Bas : le cheptel porcin montre quelques faiblesses (17 Novembre 2008)

Le cheptel néerlandais résiste à la crise. En août dernier, il atteignait 11,9 millions de têtes (+ 1 % en un an). Comme en avril, les effectifs de reproducteurs reculent de 4 %. Les jeunes truies saillies pour la première fois maintiennent leur progression (+ 2,6 % en août 2008 par rapport à août 2007).
Source : IFIP d’après PVV

La baisse du cheptel se poursuit en République Tchèque et en Hongrie (17 Novembre 2008)

En août 2008, en République Tchèque et en Hongrie, les effectifs porcins ont reculé de 16 % et 10 % respectivement. Ces deux pays tombent ainsi à des niveaux historiquement bas. Le nombre de truies chute toujours davantage : - 23 % en République Tchèque et - 12 % en Hongrie.
Source : IFIP d’après CSU et KSH

Pages